in

Les 10 meilleures astuces pour une bonne cicatrisation (alimentation et traitement des plaies)

4.4/5 - (12 votes)

Que consommer ?

Il a été prouvé par diverses études qu’inclure des aliments riches en certaines vitamines stimule la cicatrisation grâce aux nutriments qu’ils apportent. Les avoir en tête après une opération ou une plaie est donc un plus pour cicatriser plus vite.

1) La vitamine K

Crédits : Pezibear / Pixabay

La médecine et même le domaine esthétique et les interventions chirurgicales peuvent y avoir recours. Elle est reconnue pour stimuler la croissance des tissus abîmés. Elle évite les hémorragies, lutte contre les gonflements et les hématomes. Ce type d’inflammation peut ralentir la cicatrisation de la plaie. Son efficacité est telle que certains la recommandent contre les varices, les bleus, les vergetures, les brûlures ou même en traitement cutané pour des problèmes de la peau tels que l’acné ou la rosacée.

Où la trouver : les légumes verts comme le chou, les épinards, le cresson, la laitue, les choux de Bruxelles, les navets et le brocoli, mais également le piment en poudre, le curry, les pruneaux, ainsi que de nombreuses plantes médicinales, comme le persil frais, la coriandre, l’origan et le basilic.

2) La vitamine A

Crédits Pixabay

Elle régénère la peau et lui apporte de l’énergie. Elle est excellente pour tous types de lésions (internes et externes) et aide à cicatriser les plaies ou les brûlures. On l’utilise même en cas d’acné, de psoriasis ou d’herpès labial. Elle nous fait de bien à l’intérieur (surtout pour des inflammations de l’intestin ou sur le plan urinaire) et à l’extérieur.

Où la trouver : les patates douces, le poivre rouge, les carottes, les courges, tous les légumes verts, les abricots secs et le melon.

3) La vitamine C

Crédits : Efraimstochter / Pixabay

Ce n’est pas un hasard si on trouve la vitamine C dans plusieurs produits pour la peau et pourquoi elle a si bonne presse. Elle est excellente pour la croissance et la régénérescence des tissus internes et externes. Elle répare, cicatrise et protège des radicaux libres. Avec elle, les hématomes ne font pas un pli et les infections passent leur chemin.

Où la trouver : dans les groseilles, le brocoli les mangues, les fraises, les tomates, les pamplemousses, les citrons verts, les kiwis, les melons, l’ananas, la coriandre, le cresson, le chou frisé et les navets.

4) La consommation d’huiles plus saines

Crédits : manueltapi / Pixabay

Les huiles mono-insaturées ou polyinsaturées consommées en assaisonnement, en salade ou même de manière topique peuvent favoriser la cicatrisation. Lhuile dolive, lhuile de coco ou l’huile de pépins de raisin sont d’ailleurs particulièrement conseillées.

Sources : Remèdes naturels ; Alimentation