in

SOS, les feuilles de ma plante jaunissent : que faire ?

Crédits : iStock

Quand on aime ses plantes d’intérieur ou plantes d’extérieur, on est très sensible aux changements qui peuvent se produire au fil du temps. Outre les transformations liées aux saisons, il arrive en effet que certains signes trahissent la santé en déclin de la plante. Chez de nombreux végétaux, l’apparition de feuilles jaunes inesthétiques est notamment très parlante. Lorsque ce jaunissement est localisé, il n’est en effet pas très alarmant et traduit souvent le processus de renouvellement des feuilles. Sur les plantes d’appartement ou arbustes au feuillage persistant, les feuilles âgées vont alors laisser place à de jeunes feuilles vertes. Toutefois, si les feuilles jaunes gagnent du terrain, cela doit effectivement alerter le jardinier. Voici comment réagir quand les feuilles de votre plante jaunissent.

En effet, le jaunissement est généralement lié à l’entretien de la plante. Adoptez vite les bons gestes, et tout reviendra vite dans l’ordre ! De quoi donner une seconde vie à vos plantes fatiguées.

1) Identifiez les éventuelles maladies

Lorsque le feuillage est fatigué, l’hypothèse d’une éventuelle maladie cryptogamique (ou maladie fongique) doit être étudiée. Il faut aussi étudier les feuilles de plus près pour identifier une éventuelle infestation d’insectes nuisibles ou parasites ravageurs. Une fois la présence d’insectes, d’acariens ou de champignons confirmée ou infirmée sur les feuilles affectées, on avise ! Si l’on remarque effectivement des petites bêtes ou des moisissures, il faudra commencer par traiter. Sachez qu’un parasitage s’accompagne souvent par des taches, mais aussi une déformation des feuilles. Ce sont d’autres signes qui peuvent aussi vous aiguiller.

Si vous ne remarquez rien qui puisse laisser penser à une maladie, lisez plutôt les aiguillages ci-dessous !

plante feuilles jaunes flétries jaunissement du feuillage
Crédits : iStock

2) Les mauvaises expositions aussi jaunissent les feuilles

De nombreux jardiniers ont tendance à sous-estimer l’importance d’adopter la bonne exposition solaire pour une plante. Et pourtant, cela revêt une importance capitale. En effet, si certaines plantes adorent une exposition directe, la plupart auront besoin d’une bonne luminosité sans lumière directe. D’autres encore prospèreront mieux à la mi-ombre. Il faut toujours vous renseigner sur les besoins en lumière d’une plante avant de l’installer au jardin ou à la maison. Trop ou trop peu de soleil pourrait autrement brûler les feuilles… et les faire rapidement jaunir ! Si c’est avéré, il vous faudra peut-être donc la déplacer et lui laisser le temps de s’en remettre. Patience.

3) Les feuilles jaunissent aussi à cause de l’arrosage

La stagnation de l’eau et un substrat trop détrempé ont tendance à faire suffoquer la plante. Elle n’arrive alors plus à se nourrir par ses racines qui peuvent alors subir un pourrissement. À la longue, ses feuilles deviennent jaunes et la mort finit par s’ensuivre. Pour éviter une asphyxie, on conseille souvent d’attendre que la terre sèche entre deux arrosages, sauf dans le cas des plantes qui doivent garder une terre un peu humide. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à éliminer les eaux stagnantes dans les soucoupes. Si votre plante étouffe, pensez éventuellement à la rempoter. Optez alors pour un pot qui offre une meilleure évacuation lors de l’arrosage et ajoutez des billes d’argile contre la stagnation de l’eau.

plante feuilles jaunes flétries jaunissement du feuillage
Crédits : iStock

4) Une pensée pour les plantes qui subissent de plein fouet leur environnement

Le fait qu’il y ait trop de vent et des écarts de température peut aussi faire jaunir le feuillage de vos plantes vertes. Même en intérieur, il existe des courants d’air, à l’instar de ceux passant par une fenêtre ouverte ou la porte d’entrée. En conséquence, de nombreuses plantes vont commencer à jaunir, comme pour exprimer leur mécontentement. Pensez donc à préserver vos plantes fragiles des vents et courants d’air répétés !

5) Une carence en nutriments, souvent cause des feuilles qui jaunissent

Carence en azote, en fer (chlorose), en magnésium, en potassium ou en phosphore… Comme nous, les végétaux sont sensibles aux carences. En effet, ils ont bien souvent des besoins en nutriments spécifiques. Aussi, si l’humus ou le terreau du jardin ne contient pas les nutriments qui leur sont nécessaires, les plantes peuvent dépérir. Rappelons aussi que certains sols sont plus acides, là où d’autres sont majoritairement calcaires. Et la encore, les plantes peuvent en payer les conséquences. Avant de faire vos plantations, analysez votre sol pour choisir les bonnes plantes pour y prospérer. Bien vous renseigner peut aussi vous donner des indications sur le fertilisant à utiliser en fonction de chaque plantation. Avec le bon amendement en engrais vert bien choisi, votre plante sera bien nourrie et ses feuilles reprendront une belle teinte verte.