in

Une solution au top pour se débarrasser des cochenilles

Crédits : iStock

Avec leur sale manie qui consiste à sucer la sève des plantes avec leur rostre, ces petits insectes parasites sont un peu comme des vampires ! Pour peu qu’il fasse chaud, ils se plaisent partout : plantes grasses, cactus, arbustes d’ornement, rosiers, arbres fruitiers (pommier, agrumes…), orchidées… Et dans les plantes d’intérieur, elles sont présentes toute l’année. Or, une fois que ces nuisibles ravageurs sont là mieux vaut agir vite, car ils ne sont pas faciles à déloger. L’observation est donc un élément clé pour les démasquer dès leur arrivée et pourrait être suivie d’une mise en quarantaine pour éviter une propagation ! Il faut aussi bien tailler les arbres, en retirer les branches mortes ainsi que les morceaux infestés que vous devez brûler. Mais surtout, lorsque l’invasion de cochenilles nuisibles est déclarée, n’hésitez pas à concocter ce super mélange très efficace. En pulvérisation, il aidera le jardinier dans sa lutte biologique contre les infestations de cochenilles.

Ce qu’il faut :

-Une cuillère à café de savon noir liquide
-Puis une autre cuillère à café d’alcool à 90°
-Et enfin une cuillère à café d’huile de soja (ou autre huile végétale comme l’huile de colza)
-Flacon pulvérisateur

Les étapes :

1) Il faut diluer votre savon noir, votre alcool et votre huile de soja dans un litre d’eau et bien mélanger. Vous pouvez faire cela directement dans votre flacon pulvérisateur. Votre insecticide est déjà prêt à l’emploi.

2) Mettez un film plastique à la surface du pot pour éviter de mettre du produit dans la terre.

3) Vaporisez votre solution traitante sur les feuilles, tant au dessus qu’en dessous. Ces bestioles ont en effet tendance à se cacher sous les feuilles, alors n’oubliez aucun recoin ! Ensuite, recommencez les pulvérisations une heure plus tard sur les plantes hôtes.

4) Faites cela une fois par semaine pendant deux mois. L’infestation et prolifération de cet insecte parasite ravageur ne sera plus un problème sur vos plantes d’intérieur ou d’extérieur (orchidée, cactées, arbres et arbustes, certaines espèces ornementales, etc.).

Techniques alternatives contre les cochenilles :

Cochenilles parasites insectes cactus
Cochenilles sur un cactus – Crédits : Wikimedia Commons/Chandon

Ce mélange est ultra efficace, mais si vous n’avez pas envie de vous procurer ces ingrédients naturels, il existe d’autres méthodes.

-Jusqu’à trois fois par semaine, traitez les plantes attaquées avec un produit à base d’un litre et demi d’eau et de 150 ml de savon noir (insectide naturel). Cette eau savonneuse à vaporiser peut aussi être efficace contre les pucerons et d’autres prédateurs pour vos plantes vertes. Vous pouvez aussi faire une pulvérisation de purin d’orties.
-Aussi, vous pouvez faire un mélange d’eau et de savon noir plus concentré à passer à l’éponge sur la plante.
-Imbibez un coton-tige d’alcool à brûler ou de vinaigre blanc et tamponnez les cochenilles. L’alcool ménager ou l’alcool à 90° permettent de retirer les carapaces. Par contre, n’en versez pas sur les racines ou la terre !

Par ailleurs, quelques gestes d’entretien peuvent aider contre les cochenilles farineuses. Tout d’abord, comme expliqué tantôt, il faudra tailler un peu, car les arbres non taillés les attirent. Du reste, grattez la terre sous les arbres et les plantes, car les cochenilles et leurs larves y trouvent refuge lors des saisons froides en attendant l’été. Enfin, plusieurs espèces de coccinelles et hyménoptères sont ses ennemis naturels et permettent de lutter contre la cochenille et l’éradiquer. Vous l’aurez compris, pas besoin d’insecticides ou pièges à base de produits chimiques de jardinerie pour sauver les plantes infestées.