in

6 remèdes naturels rapides pour soulager une entorse

Crédits : iStock

Tendinite, claquage… Nos articulations subissent de nombreux traumatismes parfois très douloureux qui surviennent malheureusement souvent lors d’une activité sportive. Pour ce qui est de l’entorse articulaire, elle survient après l’étirement ou la rupture d’un ou plusieurs ligaments. Consulter un médecin est alors un point clé. Votre docteur va en effet réaliser un examen clinique pour établir la gravité de la lésion, quitte à vous prescrire une radiographie pour s’assurer qu’il n’y a pas de fracture nécessitant une rééducation et des béquilles. Avec le pharmacien, il sera en outre le mieux placé pour vous prescrire de bons médicaments antalgiques. Pour vous aider dans votre guérison, mais aussi pour soulager la douleur intense et réduire l’enflure ainsi que l’hématome, vous pouvez aussi soigner votre alimentation et tester quelques remèdes naturels.

1) Les bons gestes pour apaiser une entorse

entorse blessure cheville douleurs
Crédits : iStock

Pour apaiser une entorse, appliquez la méthode GREC qui se divise en quatre axes :

GLACE : Utiliser le froid pour calmer l’inflammation et réduire le gonflement. Le froid est en effet vasoconstricteur, anti-inflammatoire et antidouleur. C’est à faire dès l’apparition de la blessure pour limiter l’enflure.
REPOS : Mettre l’articulation à l’arrêt pour éviter l’aggravation des douleurs articulaires.
ÉLÉVATION : L’élévation des membres inférieurs (cheville et genou) relance le retour veineux.
COMPRESSION : Utiliser un bandage élastique, une orthèse ou une attelle pour effectuer une compression médicale et permettre un bon maintien sans pour autant bloquer complètement ou faire boîter. Cela favorise aussi la mise au repos pour aider à la réduction du gonflement et des ecchymoses. En outre, cela limite le risque de récidives ou les séquelles en lien avec cette pathologie. Vos ligaments pourront ainsi mieux cicatriser.

2) Bien manger pour bien guérir

fruits légumes
Crédits : jacquisosa / Pixabay

L’alimentation est un remède naturel à part entière puisqu’elle améliore la cicatrisation des lésions articulaire. Pour ce faire, bannissez les aliments acidifiants et déminéralisants : thé, café et sodas, viandes rouges, sucres raffinés (sucreries, etc.), produits laitiers en excès… Il faut bien s’hydrater avec une eau peu minéralisée (Evian, Volvic, etc.) et consommer beaucoup d’aliments riches en oméga-3. On retrouve ces acides gras essentiels dans l’huile de foie de morue, l’huile de noix, l’huile de colza, les fruits à coque (noix, amandes…), les poissons gras type saumon, les graines de lin et de chia, etc. Ne boudez pas les aliments riches en vitamines et minéraux (fruits, légumes,  et céréales complètes).

Niveau compléments alimentaires, pensez à la prêle, à l’ortie ou au silicium organique, ce dernier étant un reconstituant qui permet d’accélérer le processus de cicatrisation, d’améliorer la mobilité articulaire et de soulager les douleurs liées à la déchirure du ligament.

3) L’argile verte, parmi les remèdes naturels les plus efficaces en cas d’entorse

argile
Crédits : Edalin / iStock

En cas de foulure, le cataplasme d’argile verte apporte des propriétés anti-inflammatoires qui vont aider à faire dégonfler la zone enflée et soulager les douleurs. On peut l’utiliser en alternance avec le froid pour un maximum d’efficacité. Il suffit d’en appliquer en couche épaisse sur le cou-de-pied ou de genou et d’entourer avec du film ou une gaze sans trop serrer pour éviter de tout tacher. Après une heure, vous pourrez rincer et renouveler si besoin.

4) Des remèdes naturels à base d’huiles essentielles contre l’entorse

huile essentielle immortelle hélichryse italienne
Crédits : iStock

L’huile essentielle d’hélichryse italienne (ou immortelle) est anti-inflammatoire, antidouleur, circulatoire et reconstituante des tissus. C’est aussi l’une des huiles essentielles les plus efficaces pour rapidement réduire les bleus et résorber un oedème rapidement.  Son petit plus, c’est qu’on peut en appliquer 3 gouttes pures sur l’enflure pour la soulager lors des deux premiers jours (les plus critiques !). On peut ensuite en réappliquer 30 minutes plus tard sans pour autant excéder 5 applications par jour. Vous pouvez aussi faire une synergie d’huiles essentielles très efficace en lui associant de l’huile essentielle de gaulthérie (antalgique et anti-inflammatoire) et de l’huile essentielle de menthe poivrée (antalgique à effet froid), 2 gouttes de chaque dans de l’huile végétale. Appliquez ce mélange localement et massez doucement jusqu’à pénétration.

5) L’arnica pour soulager les ecchymoses et plus encore !

arnica
Crédits : iStock

L’arnica n’est pas bonne qu’à calmer les hématomes ! Grâce à son pouvoir analgésique et anti-inflammatoire, l’arnica est excellente après un traumatisme pour calmer les œdèmes et atténuer les gonflements. On peut en outre l’utiliser sous plusieurs formes selon sa préférence pour calmer une entorse :

Gel : Achetez du gel d’arnica en pharmacie ou dans un magasin bio et suivez les instructions sur la notice ou données en pharmacie.
Homéopathie : Prenez une dose entière d’Arnica 15 CH dès que l’entorse survient. Ensuite, prenez 5 granules d’Arnica 9 CH, à raison de 5 granules toutes les 30 minutes.
Teinture : Diluez une c.à.c de teinture d’arnica* dans 100 ml d’eau. Ensuite, imbibez une compresse avec de liquide et appliquez sur la foulure dès sa survenue. Répétez 3 à 4 fois par jour en changeant la compresse à chaque fois.

* Vous pouvez préparer une teinture d’arnica en faisant macérer 10 g de fleurs séchées d’arnica pendant 5 jours dans 1 cl d’alcool à 70°.

6) D’autres remèdes naturels express qui soulagent en cas d’entorse

entorse foulure cheville foulée
Crédits : iStock

Une compresse de verveine

Mettez une poignée de verveine officinale à bouillir pendant 10 minutes dans 500 ml d’eau. Ensuite, laissez refroidir et imbibez une compresse à laisser poser un quart d’heure sur la zone douloureuse.

De l’huile d’ail

Coupez trois gousses d’ail et laissez-les macérer une nuit dans une cuillère d’huile d’olive. Utilisez l’huile d’ail pour masser doucement l’entorse douloureuse le soir avant de la bander sans trop serrer.

La menthe contre la douleur

Vous avez quelques plants de menthe ? Elle peut vous servir d’anesthésiant express de dépannage ! Pour ce faire, écrasez-en une bonne poignée entre vos mains et appliquez sur l’entorse. Ensuite, maintenez le tout en place avec un linge propre ou un bandage peu serré. Vous pouvez en faire de même avec le plantain du jardin.