in

5 remèdes naturels très efficaces contre la constipation

Crédits : iStock

La plupart du temps, la constipation n’est pas très grave. Reste que cette difficulté pour aller à la selle fait qu’on se sent mal, car il est difficile de supporter les contractions intestinales. En plus des crampes, on se sent également lourd à cause des ballonnements. Quand votre transit intestinal vous joue des tours, les médicaments peuvent certes soulager la constipation. Néanmoins, quelques petites astuces et remèdes ancestraux peuvent aussi aider ! On connaît tous l’astuce qui consiste à manger des aliments riches en fibres alimentaires (céréales complètes, psyllium, son d’avoine, etc.) et des pruneaux (un laxatif naturel) pour favoriser la défécation. On sait aussi qu’il faut boire beaucoup et faire une activité physique régulière. Voici en complément d’autres remèdes naturels incontournables de grand-mère contre la constipation occasionnelle ou la constipation chronique.

1) L’huile d’olive

Crédits : Pixabay / congerdesign

Chaque matin consommez à jeun une cuillère à café d’huile d’olive jusqu’à disparition de la constipation. Ce remède n’est peut-être pas excellent, mais il a le mérite d’être efficace ! Ceux qui ont vraiment du mal à en supporter le goût peuvent ajouter du jus de citron sans problème pour rectifier son côté amer.

2) La moutarde

Crédits : Pixabay/Fuji01

La moutarde peut être un atout pour la santé comme nus vous l’avions déjà montré au travers d’un article sur le sujet. Consommez-en plus régulièrement avec vos plats pour améliorer votre état.

3) Le bicarbonate de soude alimentaire

Crédits : iStock

Il est excellent contre les troubles digestifs ! Après votre repas diluez 1 c. à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Redoutable !

On évite de l’ingérer lors d’une grossesse, si on a moins de 5 ans ou si on surveille sa consommation en sel !

4) Les graines de lin moulues

Crédits : Pezibear / Pixabay

Prélevez une c.à.s de graines de lin (évitez les graines immatures) et versez le tout dans 250 ml d’eau. La pectine vous soulagera grâce à son effet laxatif.

Nous vous conseillons de l’éviter en cas d’obstruction intestinale ou de diverticules de l’intestin. Du reste, les femmes enceintes ne peuvent pas les consommer et les enfants de moins de 12 ans non plus.

5) L’agar-agar

Crédits : Unkky / Wikimedia Commons

Versez-en 1g dans 250 ml d’eau et portez à ébullition sans cesser de mélanger. Retirez ensuite du feu, mélangez et buvez.

Si vous ne buvez pas tout, ne le gardez pas car le mélange ne se conserve pas. Par ailleurs évitez ce remède si vous surveillez votre taux de cholestérol et si vous prenez des médicaments laxatifs ou pour faire baisser le taux de glucose. Une allergie aux algues rouges est une autre contre-indication tout comme une obstruction intestinale.

En complément, nous vous conseillons de lire ces conseils qui peuvent vous permettre de vous sentir mieux plus vite. Si le problème s’installe, consulter un médecin rapidement est votre meilleure option pour obtenir une solution adaptée, notamment si cela s’accompagne d’hémorroïdes. Le pharmacien saura quant à lui sans doute vous conseiller d’excellents probiotiques pour retrouver un équilibre au niveau de votre flore intestinale et système digestif.

Articles liés :

Constipation : trois remèdes à connaître et tester !

Comment lutter contre la constipation ? Voici un remède simple qui soulage !

3 astuces contre la constipation des bébés