in

Coronavirus : La recette de l’OMS du gel hydroalcoolique fait maison

Crédits : iStock

Le coronavirus hante tous les esprits et cela se ressent dans les rayons des pharmacies dévalisés par les clients ! Si les masques de protection deviennent une denrée rare, il en devient de même pour les gels désinfectants qui accusent une pénurie et des difficultés de réapprovisionnement dans certaines villes. Peu scrupuleux, certains fournisseurs permettent du contexte de propagation rapide pour hausser les prix. Or, le lavage des mains à l’eau et savon ou au gel antibactérien compte parmi les gestes essentiels pour limiter la contagion de ce virus. Heureusement, l’OMS a partagé sa propre recette de gel hydroalcoolique fait maison. À base de trois ingrédients désinfectants et antibactériens, ce produit DIY est très facile à réaliser.

Les ingrédients du gel hydroalcoolique maison :

(Pour réaliser un litre de gel désinfectant)

  • 833 ml d’éthanol 96% (par exemple de l’alcool pour spiritueux neutre)
  • 42 ml de peroxyde d’hydrogène (ou eau oxygénée)
  • 15 ml de glycérine (à acheter en pharmacie avec l’eau oxygénée)
  • De l’eau bouillie refroidie ou d’eau distillée
  • Un grand flacon stérilisé d’un litre pour faire le mélange et des plus petits pour le transport

Les étapes :

1) Tout d’abord, réunissez tous vos ingrédients en les mesurant bien.

2) Ensuite, glissez votre alcool, votre eau oxygénée ainsi que votre glycérine dans votre grand flacon.

3) Puis complétez avec votre eau bouillie refroidie pour obtenir un litre de solution.

4) Il ne vous reste plus qu’à mélanger soigneusement et à transvaser votre gel hydroalcoolique maison dans des flacons faciles à emporter et/ou un flacon pompe facile à utiliser.

5) Enfin, placez vos flacons pendant 72 heures au moins en quarantaine pour favoriser la destruction totale des spores bactériennes potentiellement présentes dans vos produits pour la désinfection des mains. C’est prêt !

Notez que cette solution hydroalcoolique anti-microbes maison contient moins d’ingrédients qu’un bactéricide classique du commerce. Par exemple, il est sans parfum. Cela permet de garder l’effet antiseptique tout en préservant hypoallergénique que vous perdrez si vous ajoutez une huile essentielle antibactérienne et virucide (eucalyptus, arbre à thé, lavande, etc.) dans votre désinfectant pour les mains.

gel antibactérien hydroalcoolique fait maison
Crédits : iStock

Comment utiliser son gel hydroalcoolique maison ?

Dans son guide, l’OMS conseille de remplir la paume d’une main de cette solution et de la frictionner longuement sur les mains jusqu’à ce que la peau soit sèche. Procédez à des lavages minutieux fréquents avec une noisette de gel généreuse pour préserver l’hygiène des mains. Cela sera aussi utile pour faire face aux épidémies de virus de la grippe et autres maladies infectieuses (gastro-entérite, etc.). Bien que la glycérine soit un produit émollient qui protège la peau, pensez à garder du gel d’aloe vera hydratant ou de l’huile d’amande douce à portée de main pour nourrir les peaux sensibles après l’application de votre lotion antimicrobienne à base d’alcool desséchant.

Attention :

Le peroxyde d’hydrogène étant un oxydant puissant, il réagit mal lorsqu’il entre en contact avec certains composants. Gardez donc en tête qu’il ne fait pas bon ménage avec l’acétone, l’acide formique, certains alcools ou encore l’acétaldéhyde. En outre, rappelons que ce produit sans rinçage aux propriétés bactéricides ne remplace pas le fait de se laver les mains avec de l’eau et du savon ! Cela reste la solution la plus efficace pour contrer une potentielle contamination.

Articles liés :

2 préparations pour des antibactériens efficaces pour vos mains

15 manières inimaginables et rusées d’utiliser son gel antibactérien

9 gestes d’hygiène qu’on fait tous, mais qui ne servent… à rien