in

3 bonnes raisons de dormir sans trop mettre de chauffage

Crédits : iStock

En automne/hiver, il n’y a rien de tel que de se réchauffer dans des couvertures bien chaudes. Agréable, douillet et confortable, le lit se fait encore plus accueillant lors des saisons froides où la fatigue et les températures nous minent le moral. Et si sa chaleur douce nous apaise, il faut toutefois faire attention avec ses radiateurs électriques ou le mode de chauffage que l’on utilise. En effet, au prétexte de vouloir avoir bien chaud, on peut être tenté de monter le chauffage pour gagner en confort thermique. Toutefois, cette mauvaise habitude est très mauvaise pour la santé. En outre, en chauffant trop fort, la chaudière peut aussi nuire à la qualité du sommeil. Découvrez 3 bonnes raisons de ne pas trop mettre de chauffage pour passer une bonne nuit de sommeil et bien dormir cet hiver.

Nul besoin de dormir sans chauffage ! Remplacez juste votre chauffage d’appoint poussé au maximum par une plus basse température et des couvertures fines afin de rester au chaud.

1) Dormir avec trop de chauffage peut vous empêcher de bien dormir

réveil nocturne dort mal insomnie sommeil nuit
Crédits : iStock

Grâce à son effet vasoconstricteur, le froid permet de ralentir la circulation sanguine. Naturellement, l’organisme a tendance à se refroidir le soir. Cela aide à ralentir le corps pour aider à sa mise au repos. En plus de faciliter l’endormissement, cette fraîcheur permet de favoriser une meilleure récupération. Une pièce trop chauffée, un bain chaud le soir ou encore du sport peuvent quant à eux nuire à ce phénomène naturel et perturber le sommeil. Une trop grande chaleur comme un trop grand froid induisent des risques de réveils « intrasommeil ». Vu que le corps doit réguler sa température, le cerveau ne peut pas se mettre aussi efficacement au repos, ce qui cause encore plus de microréveils, et donc de fatigue à la longue.

2) Des raisons santé et beauté de ne pas abuser du chauffage pour dormir

rhume nez bouché nez qui coule moucher mouchoir
Crédits : iStock

Quelle que soit votre installation de chauffage, il y a un risque de déshydratation liée à la sécheresse de l’air ambiant. Or, cette déshydratation peut entraîner des maux de tête ou des maux de gorge (irritations, toux, voix enrouée…). Si vous êtes déjà malade, cela ne va en outre pas sans empirer votre état et vous laisser avec un mal de tête empiré et un nez bouché encore plus congestionné. Par ailleurs, cela peut aussi rendre la peau sèche. Bref, le chauffage n’a pas son pareil pour assécher les muqueuses. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreuses personnes installent un humidificateur d’air pour chauffer les pièces de vie comme la chambre sans se sentir desséchées. Le fait de garder le nez au frais permet donc d’éviter de nombreux désagréments !

3) Cela permet aussi de réaliser des économies

chauffage dépenses radiateur
Crédits : iStock

Niveau consommation énergétique, les appareils de chauffage pour chauffer une pièce sont très gourmands. Aussi, baisser le chauffage permet de faire des économies sur sa facture énergétique grâce à une consommation d’énergie moins élevée. Rappelons que selon l’ADEME, baisser le chauffage d’un degré permet de faire des économies de 7% sur les factures de chauffage. En plus d’éviter la surconsommation et donc d’économiser, on fait en outre un bon geste pour la planète. Rien ne vous empêche de programmer vos appareils pour augmenter le chauffage à votre réveil.

Bon à savoir : Il est déconseillé d’arrêter complètement le chauffage pendant la nuit ou quand on n’est pas dans son logement. En effet, les canalisations risquent de geler, l’humidité va s’installer et le radiateur devra encore plus travailler pour chauffer la maison.

Alors, quelles sont la bonne température et les bonnes habitudes à prendre ?

humidificateur air
Crédits : iStock

L’ADEME conseille de chauffer la pièce à coucher entre 16 et 19°C, 18°C étant la température idéale pour atteindre une neutralité thermique bénéfique pour l’endormissement. Pour une chambre d’enfant en bas âge, il est possible de monter à entre 18 et 20°C. Pensez aussi à aérer la chambre à coucher chaque matin et si possible avant d’aller vous coucher. En effet, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur !