in

5 choses à faire absolument avant de rallumer son chauffage

Crédits : iStock
3.7/5 - (10 votes)

L’automne s’installe et les températures dégringolent, accompagnées de jours de pluie plus fréquents qui ne manquent pas de rafraîchir également l’atmosphère. On peut alors être très tenté de rallumer son chauffage. Cependant, après plusieurs mois d’inactivité à estiver, l’allumage des radiateurs, du poêle à bois ou encore de la chaudière requiert quelques précautions pour éviter tout risque de s’intoxiquer, de voir ses installations dysfonctionner ou de provoquer une augmentation anormale de sa facture d’électricité ou de gaz. Voici donc les choses à faire absolument avant de rallumer son chauffage. 

À partir de quand faut-il rallumer son chauffage ?

Pour se chauffer sans voir ses dépenses énergétiques exploser, il faut évidemment bien choisir sa date pour remettre le chauffage en route. Pour ne pas le réactiver trop tôt, envisagez peut-être la date du 15 octobre environ. Bien sûr, cette date n’est qu’approximative et variera évidemment suivant différents facteurs : isolation de la maison, région habitée… Dans certaines villes, le froid devient plus mordant beaucoup plus rapidement, là où d’autres endroits pourront patienter plus longtemps avant de voir des températures glaciales s’installer.

À cela s’ajoute par ailleurs le fait que les personnes âgées et les enfants en bas âge sont par exemple plus sensibles au froid, ce qui peut motiver un allumage plus précoce. En bref, il n’y a pas de bonne réponse en la matière et c’est à chacun d’adapter sa décision à sa situation et ses besoins.

En tout cas, si la date de redémarrage diffère, les températures conseillées par pièces restent quant à elles constantes. Comptez ainsi 19 °C pour les pièces à vivre comme le salon et 17 °C pour les chambres à coucher. Il convient également de suivre certaines précautions pour que l’allumage soit réussi.

Quelles précautions avant de rallumer son chauffage ?

1) Purger les radiateurs à eau

Effectuer une purge permettra d’améliorer la diffusion de la chaleur et d’éliminer l’air emprisonné au sein de l’appareil. C’est donc un geste essentiel pour faire fonctionner votre radiateur à sa pleine efficacité. De plus, il s’agit bien souvent d’une opération très facile à réaliser en dévissant la molette présente sur les côtés de l’appareil de chauffe.

2) Nettoyer ses installations

Au fil du temps, votre chauffage accumule la saleté et les poussières. Aussi, qu’il s’agisse d’un appareil électrique ou à eau chaude, un nettoyage s’impose avant l’allumage pour assurer son bon fonctionnement et limiter les risques allergiques liés aux acariens. Avant le nettoyage, pensez à éteindre votre chaudière, puis passez à un dépoussiérage minutieux. Au besoin, vous pouvez ensuite procéder à un nettoyage plus en profondeur des radiateurs et les blanchir.

3) Vérifier les ventilations de la maison

Ce geste que l’on a trop tendance à oublier est crucial. En effet, une ventilation qui n’est pas optimale peut avoir tendance à augmenter vos besoins de chauffe. Cela peut aussi favoriser l’accumulation d’humidité au sein de votre intérieur. Ainsi, tant pour garder un air ambiant sain que pour une meilleure gestion de votre chauffage, nettoyez régulièrement vos ventilations.

4) Entretenir votre chauffage à bois ou à granulés

Le ramonage assure un fonctionnement optimal de la cheminée et du poêle tout en réduisant les risques d’intoxication ou d’incendie. C’est donc un geste à faire réaliser au moins une fois par an par un professionnel.

5) Relancer la chaudière un peu en avance

Si vous avez des radiateurs à eau, rallumez votre chaudière en position hiver avant le retour du froid. Ainsi, vous pourrez vous assurer du bon fonctionnement de vos radiateurs et savoir par avance s’ils nécessitent une purge.