in

Pied d’athlète : 6 remèdes naturels à tester pour vous en débarrasser

Crédits : iStock

En entendant le nom « pied d’athlète », ceux qui boudent la salle de sport peuvent croire qu’ils n’ont pas à être inquiétés par ce mal. Pourtant, ce n’est pas parce que vous ne pataugez pas pieds nus dans les vestiaires humides de la piscine municipale que vous n’avez rien à craindre niveau contamination fongique. Les champignons microscopiques liés au pied d’athlète apprécient particulièrement les endroits chauds et humides comme votre pied plein de transpiration après une journée enfermé dans vos chaussures fermées et vos chaussettes. Alors, si vous avez des squames, des rougeurs, des crevasses, des démangeaisons, des fissures ou des brûlures au niveau des plis des orteils ou de la plante des pieds, gare à vous !

Dans cet article, nous allons vous présenter des traitements et remèdes naturels de grand-mère pour calmer les symptômes désagréables liés au pied d’athlète. Si vous ne voyez pas d’amélioration ou ressentez trop d’inconfort, consultez un médecin ou pharmacien pour vous faire prescrire un traitement local efficace. En outre, cela vous évitera une surinfection et de risquer de propager cette infection fongique !

1) Les huiles essentielles idéales en cas de pied d’athlète

Crédits : PxHere

Grâce à ses vertus antifongiques, l’huile essentielle d’arbre à thé (ou huile essentielle de tea tree) est un excellent moyen de combattre le pied d’athlète. Sur les zones touchées, appliquez-la pure ou diluée dans du gel d’aloe vera (qui désinfecte et apaise les démangeaisons), de l’huile d’olive (qui ramollit la peau et favoriser l’absorption des actifs) ou encore de l’huile d’amande douce (qui lutte contre les dermatoses et la transpiration). L’huile de coco est aussi une excellente option. Gardez toutefois une concentration de 70 % d’huile essentielle dans le mélange. Répétez deux ou trois fois par jour.

L’huile essentielle de lavande est un autre antifongique de renom ! Vous pouvez en ajouter 3 gouttes à une cuillère à café d’huile végétale ou de crème pour la peau. Puis massez ce mélange sur la peau en massant jusqu’à pénétration du produit. Cela devrait vite vous soulager !

2) Le vinaigre

Crédits : evitaochel / Pixabay

Il est antiseptique, astringent et réfrigérant grâce à sa richesse en acide acétique. Vous pouvez utiliser un tampon d’ouate pour en appliquer au niveau des zones infectées, mais aussi faire des bains de pieds avec du vinaigre pour réduire l’humidité de la peau caractéristique du pied d’athlète ainsi que les cloques éventuelles.

3) Le bicarbonate

Crédits : MaxPixel

Si vos pieds vous brûlent ou vous démangent ? Alors, faites une pâte composée d’eau et de bicarbonate de soude en frottant sur les zones stratégiques pour vous apaiser. Il faudra ensuite rincer le pied traité et le sécher avec soin.

4) Les bains de pieds

Crédits : Pixabay

Vous pouvez tremper vos pieds 5 à 10 minutes dans un bain d’eau tiède additionné de sel ou de bicarbonate pour calmer les sensations désagréables. Répétez fréquemment pour favoriser la guérison de vos pieds.

Une autre solution est le thé pour son côté astringent qui combat la transpiration excessive favorisant les infections fongiques. Il suffit de laisser infuser cinq sachets dans un litre d’eau bouillante pendant 5 minutes. Offrez à vos pieds un bain d’une demi-heure une fois que l’infusion aura tiédi.

Contre le champignon, vous pouvez aussi mettre une pincée de moutarde en poudre ou un peu d’huile de moutarde dans l’eau de votre bain de pied et laissez-les tremper 30 minutes. Enfin, pour ce qui est des plantes, optez pour un bain de pieds aux feuilles de noyer (4 cuillères à café que vous laisserez macérer dans un litre d’eau toute une nuit) ou la prêle (100 g par litre).

5) Le yaourt

Crédits : Flickr/wuestenigel

Prenez-le nature, pas aromatisé ! Appliquez-en un peu sur les zones affectées et laissez le tout sécher avant de rincer. Les micro-organismes du yaourt sont excellents contre les champignons.

6) L’ail

Crédits : LoboStudioHamburg / Pixabay

On le voit traditionnellement comme un excellent remède contre de nombreux maux et infection. Vous pouvez en appliquer sur les zones touchées après avoir épluché et écrasé finement une gousse. Contre la transpiration, vous pouvez aussi mettre une gousse écrasée dans 250 ml d’eau bouillante et appliquer chaque jour cette lotion en compresses. Vous pouvez aussi consommer plus d’ail dans vos plats et salades en complément du traitement choisi.

Articles liés :

Mycose des ongles (ou onychomycose) : 9 remèdes naturels pour la soigner

Mycoses des pieds : 3 remède de grand-mère pour les soigner

10 astuces pour utiliser la moutarde différemment