in

Ces 8 choses étonnantes que nos pets révèlent sur notre santé

Crédits : iStock
3.3/5 - (3 votes)

5) Vous mangez peut-être trop sucré, notamment du faux sucre

édulcorants édulcorant
Crédits : iStock

Les bactéries se nourrissent très volontiers des sucres que l’on ingère, ce qui provoque des gaz. On ne se doute par ailleurs pas que les édulcorants artificiels peuvent être mal tolérés par notre organisme. En effet, le sorbitol, le mannitol ainsi que le xylitol contiennent des alcools de sucre qui peuvent favoriser les gaz et laisser votre ventre gonflé. Mieux vaut donc éviter d’abuser des substituts au sucre pour limiter les problèmes de gaz intestinaux.

6) Votre microbiote est en mauvaise posture

microbiome flore intestinale bonnes bactéries
Crédits : iStock

Notre microbiote a son propre équilibre et il est facilement déréglé par le moindre changement ou une alimentation inadéquate. Et quand on n’en prend pas soin, cet écosystème crucial pour notre digestion peut devenir susceptible de produire plus de gaz ou occasionner des problèmes de constipation. Pour garder des bactéries intestinales saines et un appareil digestif qui fonctionne à plein régime, faites la part belle aux fruits et légumes, aux fibres et aux aliments fermentés. La pratique régulière d’une activité physique et le maintien du stress sous contrôle peuvent aussi aider. Une cure de probiotiques peut par ailleurs aider à le rééquilibrer, notamment lors de la prise d’antibiotiques.

7) Des facteurs auxquels on pense moins peuvent aussi favoriser les pets

serviettes règles
Crédits : iStock

Les flatulences peuvent résulter de causes auxquelles on pense moins. Cela englobe notamment la prise de certains médicaments dont cela peut constituer un effet secondaire peu connu. On pense notamment aux antibiotiques, évoqués tantôt, qui détruisent les mauvaises comme les bonnes bactéries essentielles aux processus digestifs dans notre organisme. Plus étonnant : les grands changements hormonaux peuvent aussi provoquer des gaz plus fréquents. Outre le bouleversement qu’est la ménopause, la simple survenue des règles peut elle aussi occasionner des gaz plus importants du fait des fluctuations hormonales.

8) Il peut arriver qu’ils indiquent une maladie plus grave

cancer
Crédits : Wikimedia Commons/Destroyer of furries

Dans des cas heureusement plus rares et extrêmes, les gaz peuvent être liés à des maladies plus graves telles que des cancers, notamment le cancer du côlon ou des ovaires, ou encore signaler une atteinte des organes vitaux, en particulier les reins, le cœur et le foie où, en cas de maladie, des liquides peuvent s’accumuler autour des poumons ou de l’intestin, favorisant alors les inconforts.