Faut-il éplucher les champignons de Paris ? Voici LA règle à connaître

éplucher peler champignons de paris
Crédits : iStock - Modif : ADGM
3.5/5 - (6 votes)

En salade, au sein d’une quiche ou d’une sauce délicieuse, farcis ou encore poêlés au wok, les champignons de Paris apportent leur douce saveur dans de nombreuses recettes et sont très appréciés, car on ne peut plus faciles à cuisiner. Toutefois, les recettes qui les mettent en scène ne mentionnent jamais clairement s’il faut peler ces champignons tantôt blancs, blonds ou bruns. En voyant ces ingrédients recouverts de boue et de sable sur nos étals, on peut tout naturellement penser qu’il faut nettoyer ou éplucher ces champignons avant de les consommer crus ou cuits, mais est-ce bien sûr ? De nombreux cuisiniers ont leur avis sur la question et leurs pratiques semblent ne jamais vraiment concorder… La raison en est simple : en réalité, la bonne marche à suivre est plus nuancée et dépendra en grande partie de vos préparations. Voici la règle à connaître pour ne plus commettre d’erreur !

En complément, découvrez aussi nos astuces pour conserver les champignons plus longtemps. Bien conservés et préparés, ces aliments n’auront de cesse de vous émerveiller et de toujours faire l’unanimité autour de votre tablée !

Peler les champignons ou non : la règle à connaître absolument

Ce sont en réalité les utilisations que vous comptez en faire qui vont conditionner l’épluchage ou non des champignons de Paris. En effet, si vous souhaitez les consommer crus, que ce soit entiers ou émincés, pour une salade ou un apéritif par exemple, il faudra dans ce cas toujours bien les débarrasser de leur peau et éliminer le pied terreux. Vous pourrez ainsi croquer dedans sans risque et apprécier leur jolie texture lisse en bouche. Pour préserver leur jolie couleur blanche ou brune, pensez dans ce cas à bien les citronner pour les empêcher de noircir.

champignons de Paris, des aliments anti-cholestérol
Crédits : iStock

Si en revanche vous envisagez de les cuire, l’étape de l’épluchage devient cette fois inutile, et ce, que vous les glissiez farcis au four ou dans un plat à mijoter. En effet, la cuisson détruira tous les germes dangereux sur la peau. En plus, cette enveloppe protégera la chair des champignons pour l’empêcher de se transformer en bouillie au fil de la cuisson. Ces aliments auront ainsi plus de tenue. Cela ne veut toutefois pas dire pour autant qu’il ne faut pas nettoyer un peu la peau ! Il ne faut pas oublier d’épousseter soigneusement la terre avec un pinceau et de couper l’extrémité du pied avant de passer à la préparation et la cuisson.

Comment éplucher les champignons de Paris ?

Surtout, ne plongez jamais les champignons très sales dans un saladier d’eau. En effet, ils sont très spongieux et risquent de ce fait de se gorger d’eau. Ils n’auront alors tout bonnement plus aucun goût. Par ailleurs, en plus de devenir fades, ils deviendront également très mous et peuvent alors dénaturer fortement la cuisson. Commencez par ôter la partie terreuse du pied, puis rincez éventuellement brièvement les champignons sous un filet d’eau froide avant de les sécher avec un chiffon propre. Ensuite, utilisez un couteau pour tirer la peau en partant du bas et en remontant délicatement jusqu’au sommet du champignon. Il sera alors prêt à être consommé cru !

éplucher peler champignons de Paris
Crédits : iStock

Et voilà, vous savez à présent quand il est nécessaire ou non d’éplucher cet aliment anti-cholestérol parfumé, riche en vitamines et polyvalent. N’hésitez pas à partager avec nous vos astuces pour cuisiner les champignons de Paris et vos recettes favorites !


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.