in

Faut-il nourrir ou hydrater ses cheveux (et avec quels produits naturels) ?

Crédits : iStock

Pour lutter contre les cheveux secs, on parle bien souvent des soins capillaires nourrissants. Toutefois, certains cheveux secs ne réclament pas d’être nourris, mais plutôt d’être hydratés. En effet, les différents types de cheveux n’ont pas tous les mêmes besoins. Et pour nos cheveux, c’est un peu la même logique que pour nous : si on a soif, on boit et si on a faim, on se nourrit. Néanmoins, comment savoir s’il faut nourrir ou hydrater ses cheveux secs pour enfin avoir une belle chevelure ? Et surtout, quels produits naturels utiliser sur des cheveux en manque d’hydratation ou de nutrition ? Grand-mère vous dit tout sur une subtilité source d’amalgames et confusions qui joue un rôle crucial pour avoir de beaux cheveux souples sans les alourdir !

Nourrir ou hydrater ses cheveux ?
Un point sur les cheveux déshydratés

cheveux électriques électricité statique
Crédits : iStock

Carte d’identité du cheveu déshydraté :

Bien souvent, le cheveu déshydraté est un cheveu sur lequel on a utilisé des appareils chauffants (sèche-cheveux, fer à lisser…). En effet, ils assèchent la fibre capillaire. À cause de manque d’eau, les cheveux sont poreux. Ils gonflent avec l’humidité ambiante ou deviennent mousseux. Ils sont ternes, rêches au toucher et facilement électriques. En outre, ils ont des frisottis et une certaine propension à être difficiles à dompter.

Avec quoi hydrater ses cheveux ?

Il est très important de boire beaucoup d’eau pour s’hydrater de l’intérieur. Du reste, direction la cuisine ou les placards pour trouver les meilleurs agents hydratants :

-Produits laitiers : yaourt, crème fraîche épaisse, fromage blanc… (on peut par exemple mélanger de la crème fraîche et de l’aloe vera pour un masque de 20 minutes avant shampoing)
-Yaourt et lait végétal : lait de coco (attention, il fait dégorger les couleurs)
Miel (hydratant ET nourrissant)
-Sirop d’agave ou mélasse
Aloe vera et gel de lin en soin quotidien, masque ou après-shampoing
-Compote de pommes
-Glycérine végétale
-Crème hydratante visage ou corps
-Huiles végétales hydratantes pour sceller l’hydratation dans les cheveux après un soin hydratant : huile de jojoba, brocoli
Hydrolats ou eaux florales en fonction du type de cheveux : hydrolat de tilleul ou d’ylang-ylang (cheveux normaux), lavande ou citron (racines grasses), romarin (pellicules ou démangeaisons), cèdre de l’atlas (chute de cheveux), rose de Damas (cheveux fins), hydrolat d’hamamélis ou de camomille (cheveux abîmés)

Nourrir ou hydrater ses cheveux ?
Un point sur les cheveux en manque de nutrition

femme sourire brune cheveux bouclés
Crédits : Pixabay/StockSnap

Carte d’identité du cheveu déshydraté :

Le cheveu sec qui manque de nutrition a bien souvent subi de nombreuses colorations chimiques, une décoloration, une permanente, des décapages ou encore un lissage brésilien. Et après exposition à la pollution et la malbouffe, ils sont encore plus affectés par la sécheresse. Cela donne des cheveux cassants et fragiles sujets aux fourches qui s’éclaircissent. Les cheveux secs mal nourris s’emmêlent facilement, prenant alors l’apparence d’une botte de paille. Bien souvent, cela concerne les cheveux bouclés, frisés ou crépus dont la production de sébum est naturellement moins bonne.

Comment nourrir ses cheveux ?

Il va vous falloir faire le plein de soins capillaires gras plus profonds :

-Jaune d’oeuf
-Avocat (excellent mélangé à de l’oeuf pour un masque de 20 minutes avant shampoing)
-Banane
-Miel (hydratant ET nourrissant)
-Beurre de karité et autres beurres végétaux tels que le beurre de mangue
-Huiles végétales : huile de coco, huile de ricin, huile de piki, huile d’argan…

Parfois, il ne faut pas hésiter à nourrir ET hydrater vos cheveux !

masque banane
Un masque banane et yaourt pour nourrir et hydrater les cheveux. – Crédits : iStock

Si vous n’arrivez pas à déterminer si vos cheveux sont déshydratés ou en manque de nutrition, vous pouvez tester le soin hydratant et le soin nourrissant en alternance et voir lequel fait le plus de bien à vos cheveux. Rappelons toutefois aussi qu’ils ont une action complémentaire. En effet, l’hydratation du cheveu va attirer l’humidité dans la fibre capillaire grâce à son effet humectant. Le soin qui nourrit va quant à lui renforcer la structure même du cheveu, le protéger des agressions extérieures et empêcher l’hydratation de s’échapper, tout comme le ferait le sébum ! Il ne faut donc pas hésiter à les associer sur vos cheveux très secs et fragilisés. Brillance assurée pour vos longueurs en manque de soyeux !