in

Comment nettoyer ses fruits et légumes pour enlever les pesticides ?

Crédits : iStock

Mettre de nombreux fruits et légumes au menu apporte des vitamines et minéraux, et est donc très important dans le cadre d’une alimentation saine et variée. Toutefois, on entend beaucoup parler des produits phytosanitaires utilisés dans l’agriculture. On peut alors se prendre à avoir peur de consommer des fruits et légumes frais et d’avaler au passage un cocktail de pesticides et d’antibiotiques néfastes pour la santé. Quant aux produits issus de l’agriculture biologique, ils souffrent encore de leur vieille réputation de produits onéreux. Aussi, beaucoup de consommateurs les évitent. Aussi, la meilleure manière de profiter des bienfaits de ces aliments reste encore d’enlever autant que possible les produits chimiques dessus, et cela passe notamment par le fait de bien les nettoyer !

Éplucher les fruits et légumes, la solution contre les pesticides

éplucher pomme fruit
Crédits : iStock

Éplucher les fruits et légumes est un geste presque machinal dans la préparation des plats, mais aussi avant la consommation de certains aliments. Que ce soit pour des raisons de goût ou de préférence en termes de texture, nos économes s’avèrent souvent bien utiles en cuisine. Et en plus, on sait que c’est sur la peau des fruits et légumes que se concentre la plus grosse partie des pesticides (insecticides, fongicides et herbicides) utilisés dans l’agriculture conventionnelle. Toutefois, en retirant la peau des pommes, poires, courgettes, pommes de terre, etc., on retire certes des substances toxiques, mais aussi la majorité des nutriments qui sont nichés dans les épluchures et qui finissent à la poubelle. On se prive aussi d’une partie des fibres alimentaires qui participent à la sensation de satiété. Bref, l’idéal reste de bien nettoyer ces produits une fois de retour à la maison !

Bien nettoyer les fruits et légumes pour retirer un maximum de pesticides

Le nettoyage à l’eau : bien, mais loin d’être suffisant

Malheureusement, les pesticides ne sont pas lessivables à l’eau. Sinon, les agriculteurs devraient en réappliquer après chaque pluie ou arrosage, ce qui serait invivable dans l’entretien de leurs cultures. Aussi, un rinçage permettra de retirer les saletés (terre, etc.), mais ne suffira pas !

laver fruits et légumes
Crédits : iStock

Que faut-il utiliser pour un nettoyage plus efficace ?

Exit l’eau de javel, guère moins nocive que les produits phytosanitaires et qui n’a pas sa place dans la cuisine ! Vous pouvez envisager de rincer vos fruits et légumes sous l’eau froide pendant 5 minutes ou de les faire blanchir une minute dans de l’eau bouillante avant de les rincer à l’eau froide.

Sinon, lancez-vous dans des mélanges de grand-mère ! Des chercheurs de l’Université du Massachusetts ont par exemple démontré l’efficacité du bicarbonate de soude contre les pesticides sur la pomme. Pour l’utiliser sur vos fruits et légumes, préparez une eau bicarbonatée (2 càc pour 2 verres d’eau) et laissez vos aliments y tremper pendant minimum 15 minutes. Quant au vinaigre blanc, aucune étude scientifique n’étaye clairement son efficacité contre les résidus de pesticides. Toutefois, ce nettoyant puissant est bien connu pour éliminer les bactéries et on l’utilise depuis des lustres pour empêcher les fruits rouges de pourrir. C’est aussi lui que l’on utilise souvent dans la restauration collective. Comptez 5 minutes de bain d’eau vinaigrée avant de procéder au rinçage.

laver fruits et légumes
Crédits : iStock

À savoir : il y a aussi des pesticides dans les produits bio !

Les fruits et légumes bio ont un cahier des charges très strict, incluant notamment un seuil légal autorisé de pesticides. En effet, s’ils contiennent une quantité moindre de produits phytosanitaires, cela ne signifie pas qu’ils en sont exempts ! Les agriculteurs en bio utilisent généralement des produits naturels à la place des pesticides, mais certains (à l’instar du cuivre) peuvent aussi s’avérer toxiques suivant leur utilisation et la quantité utilisée. En outre, les agriculteurs ne peuvent pas contrôler la pollution des sols ou du vent qui peuvent aussi contaminer les cultures. Le bio reste toutefois très réglementé par une charte très précise et à privilégier autant que possible pour limiter les pesticides. C’est aussi le choix le plus sain pour les fruits qui ne se lavent pas comme les framboises.

Choux, cerises, carottes, agrumes, asperges, fraises, tomates, épinards, salades… privilégiez en outre toujours les fruits et légumes de saison. Moins traités pour compenser le manque de soleil et de nutriments dans le sol lorsqu’ils sont cultivés, ils sont en effet aussi moins contaminés.