in

Les 8 meilleurs remèdes naturels contre l’arthrose

Crédits : iStock

Nous ne vivons pas tous les rhumatismes de la même manière. Par exemple, chez certains patients, le froid et l’humidité peuvent favoriser les douleurs rhumatismales. Autant dire que l’automne et l’hiver peuvent vite devenir invivables… Dans ces cas-là, on se trouve bien démunis face à sa souffrance. Heureusement, les anti-inflammatoires ne sont pas la seule solution pour soulager les douleurs aux articulations. Que ce soit en utilisant des plantes ou des compléments alimentaires, les remèdes naturels contre l’arthrose de la hanche, des genoux, etc. ne manquent pas. Voici les meilleurs remèdes pour calmer la raideur et le gonflement qui l’accompagnent.

1) Adoptez une alimentation anti-inflammatoire

aliments sains fruits légumes gras malsains matières grasses santé
Crédits : iStock

L’arthrose se caractérise par une inflammation. Or, l’alimentation a autant le pouvoir d’augmenter les douleurs que d’accompagner leur soulagement. Adopter la bonne alimentation va donc diminuer vos douleurs articulaires en améliorant leur santé et prévenir les dommages futurs aux articulations. Pour lutter contre l’arthrose, pensez à :

Cuisiner des poissons gras (saumon, maquereau, sardines) et des huiles végétales riches en oméga-3 (huile d’olive, de colza, de noix, d’avocat, de coco…)
-Mettre les légumes verts (brocoli, choux, roquette, kale…), les champignons et les fruits rouges à l’honneur (framboises, myrtilles, mûres…)
-Favoriser les céréales complètes ou semi-complètes : riz complet, riz noir, quinoa, sarrasin, avoine…
-Picorer des graines et oléagineux : noisettes, noix, amandes, courge, lin, sésame…
Limiter la viande rouge au profit des viandes maigres (poulet, dinde…), du tofu, des oeufs
-Et donner de la saveur au plat avec de l’ail, de l’oignon et des herbes aromatiques bénéfiques (persil, thym et basilic en tête).

2) Le curcuma, parmi les remèdes naturels les plus prisés contre l’arthrose

curcuma
Crédits : iStock

Des études ont permis de démontrer les effets anti-inflammatoires du curcuma sur les chondrocytes (les cellules formant le cartilage des articulations). Sa curcumine a en effet un pouvoir protecteur sur ces cellules et aide à leur renouvellement. La prise de curcuma peut rapidement permettre aux personnes souffrant d’arthrose de retrouver de la mobilité. Vous pouvez l’ajouter dans vos boissons et plats en veillant à lui associer une matière grasse (huile, etc.) et un peu de poivre pour améliorer sa biodisponibilité. Vous pouvez aussi prendre 1 cuillerée à café de mellite au curcuma 2 à 3 fois par jour. Pour ce faire, mélangez 250 g de miel, 8 cuillères à soupe de curcuma et 1 autre de gingembre en poudre. Avec l’accord de votre médecin, vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires à base de curcuminoïdes.

3) L’huile essentielle de gaulthérie en cas de crise

gaulthérie couchée
Crédits : Wikipédia

On y retrouve pas moins de 99 % de salicylate de méthyle dans l’huile essentielle de gaulthérie. Il s’agit d’une molécule antalgique et anti-inflammatoire très proche de l’aspirine dont la pénétration jusqu’à l’articulation est très efficace. On l’utilise généralement seule ou en synergie avec de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné. Après s’être assuré que l’on n’y est pas allergique, il suffit d’en diluer deux gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale neutre. Ensuite, il ne reste plus qu’à masser la zone douloureuse jusqu’à ce qu’elle se réchauffe. Répétez deux fois par jour.

4) L’harpagophytum ou griffe du diable

harpagophytum griffe du diable
Crédits : Wikimedia Commons/Olga Ernst & Hp.Baumeler

Grâce à son harpagoside, la griffe du diable possède des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires dont l’action est comparable à celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Cette plante va en effet aider à inhiber la formation d’une enzyme participant au processus inflammatoire. Elle est particulièrement puissante en prévention des crises et pour réduire leur intensité. Pour ce faire, on peut utiliser des gélules d’extrait sec (2 à 4 g par jour) qui sont plus efficaces que la poudre de racine. Vous pouvez aussi faire macérer une nuit 3 cuillerées à café de racine dans 3/4 de litre d’eau après avoir fait bouillir le tout 3 minutes. Buvez-en 3 tasses par jour pendant 3 semaines. Attention, il y a toutefois un risque d’interaction avec les médicaments contre l’hypertension.

Bon à savoir : Vous pouvez faire macérer pendant 2h 3 cuillerées à café de racines dans un bol d’un 1/2 litre d’huile d’olive au bain-marie. Cela donnera une excellente huile de massage à laquelle vous pourrez ajouter des huiles essentielles.