in

Vous buvez votre café au pire moment. Voici l’heure idéale selon la science

Crédits : iStock

Le café est presque une institution en France. Avec quelque six kilos consommés, par habitant, cette boisson chaude ou froide est prise très au sérieux. Et pourtant, la plupart d’entre nous ne la consomment pas de la meilleure manière ! On n’a sans nul doute pas besoin de rappeler qu’il est déconseillé de consommer des excitants (caféine, théine ou alcool) après 17h pour ne pas provoquer de troubles du sommeil. Toutefois, saviez-vous que de manière générale, boire de la caféine au mauvais moment pouvait non seulement s’avérer contreproductif, mais également même réduire à néant les effets bienfaisants de ce breuvage tant apprécié ? C’est en tout cas la science qui le dit ! Découvrez l’heure idéale pour boire votre café et mieux profiter de ses bienfaits.

Tout se joue en fonction de nos niveaux de cortisol…

C’est à Steven L. Miller, doctorant américain en neurosciences à l’Université de Bethesda (Maryland) et relayé par le Telegraph que l’on doit ce constat. Pour cela, rappelons qu’en chronopharmacologie, on estime qu’un médicament n’aura pas le même effet en fonction de l’heure à laquelle on décide de l’administrer. Pour le café, c’est la même chose et cela est lié à une hormone que l’on appelle le cortisol. Fabriquée par nos glandes surrénales, cette dernière permet entre autres de stimuler l’éveil et gérer la libération d’énergie en fonction des réserves dans l’organisme. Suivant nos activités et besoins (activité sportive, situation de stress, etc.), notre organisme sera ainsi amené à produire fabriquer plus ou moins de cortisol.

grosse fatigue
Crédits : iStock

Dès le réveil, notre taux de cortisol est très faible. Toutefois, il connaît rapidement un pic autour de 8 ou 9h en fonction de notre heure du lever et l’organisme produit alors sa “caféine maison”. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux éviter de boire du café peu après le réveil et attendre que ce taux baisse.

Pourquoi c’est important ?

En consommant du café lorsque les taux de cortisol dans le sang baissent, cela permet de stimuler la production de cette hormone et donc d’avoir encore plus d’énergie. En revanche, le chercheur déconseille de boire du café quand le taux de cortisol est haut. Selon lui, c’est contreproductif, car “vous buvez un café au moment même où vous approchez déjà votre niveau maximal de vivacité naturelle“. Le cortisol fait en effet tout le travail ! Or, comme le rappelle Miller, “un des principes clés de la pharmacologie est d’utiliser un médicament lorsqu’il est nécessaire. Autrement, nous pouvons développer une tolérance à la substance administrée à la même dose.” En clair, l’on peut devenir moins sensible aux effets de la caféine sur le long terme et risquons au passage de développer une accoutumance.

Alors, quelle est l’heure idéale pour boire son café ?

café
Crédits : Pixabay/Nietjuh

Pour optimiser les effets de la caféine, il faut donc à tout prix éviter les moments ou les pics de cortisol sont très au plus haut. C’est le cas entre 8h et 9h, entre 11h30 et 13h30 et entre 17h30 et 18h30. En revanche, ces taux sont très faibles entre 9h30 et 11h30 et entre 13h30 et 17h. Ce sont donc les créneaux horaires idéaux pour consommer de la caféine et énergiser son organisme au moment où il en a le plus besoin. Bien sûr, ces horaires peuvent un peu varier d’une personne à une autre, car nos rythmes ne sont pas forcément les mêmes. Toutefois, mieux vaut prendre ces horaires en compte pour que le café soit vraiment efficace !

Rappelons en outre qu’il faut éviter de boire du café lorsque l’on a le ventre vide. En effet, cela fragilise l’estomac et favorise les troubles digestifs (remontées acides, brûlures d’estomac…).