in

5 mauvaises habitudes très communes qui multiplient les fourches

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Lavages à l’eau chaude ou trop fréquents, dormir avec les cheveux mouillés, brosser des cheveux humides, les frotter avec sa serviette, etc. De nombreuses mauvaises habitudes très communes peuvent abîmer la fibre capillaire durablement. Toutefois, certaines erreurs peuvent plus spécifiquement donner des fourches ou amplifier ce phénomène s’il est déjà présent dans la chevelure. Et une fois que les cheveux sont cassants, on n’a plus d’autre choix que de couper ! Aussi, plus on peut limiter la casse, mieux c’est. Découvrez donc ces mauvaises habitudes capillaires qui multiplient les fourches pour afficher enfin de beaux cheveux en bonne santé.

1) Mal démêler ses cheveux

se coiffer les cheveux fourches pointes
Crédits : iStock

L’étape du démêlage peut considérablement abîmer les cheveux. C’est la raison pour laquelle il convient d’adopter le bon geste pour un brossage efficace tout en étant plus doux. Aussi, au lieu de partir de la racine jusqu’aux pointes, commencez par le bas et remontez par petits coups. Cela permet de n’avoir à éliminer que des petits nœuds. Si vous commencez par le haut avec le peigne à dents larges ou la brosse à cheveux, vous allez non seulement tirer les cheveux emmêlés sur toute la longueur, et donc les arracher, mais aussi faciliter les amalgames de nœuds. Au final, vous allez donc vous retrouver avec une grosse masse de nœuds impossible à dénouer.

2) Mettre du shampoing sur les pointes

douche shampoing
Crédits : iStock

En plus de ne servir à rien (mis à part vous faire perdre du temps), le fait de frictionner les longueurs ou les pointes fragilise les cheveux, occasionnant par le même temps l’apparition des fourches sur les cheveux cassants. Rappelons en effet que le shampoing s’adresse au cuir chevelu. Ensuite, lors du rinçage, la mousse va ruisseler sur le reste de votre crinière, permettant ainsi de la laver. Nul besoin d’aller la faire mousser ou de la frotter, ce qui n’aurait pour effet que de l’abîmer. Et c’est amplement suffisant ! Au lieu de perdre votre temps à shampouiner vos longueurs, passez plus de temps à masser doucement votre cuir chevelu qui en a quant à lui vraiment besoin !

3) S’amuser à séparer les fourches

cheveux pointes
Crédits : iStock

Un petit moment d’ennui ou de flottement en journée, et vous voilà en plein atelier séparation de fourches ! Or, le fait de tripoter les pointes fourchues est très mauvais pour la santé capillaire. En effet, diviser le cheveu en deux a pour effet d’en abîmer la cuticule protectrice et le cortex. Ce faisant, les cheveux perdent en force et en élasticité, ce qui n’a pour effet que d’amplifier les dégâts. Il est donc préférable ici d’utiliser une paire de petits ciseaux pointus pour couper le cheveu juste au-dessus de l’endroit où le cheveu se sépare pour retirer la fourche sans plus fragiliser la fibre capillaire.

4) Utiliser des appareils chauffants trop chauds

cheveux sèche cheveux
Crédits : RyanMcGuire / Pixabay

Pour gagner du temps, on peut être amenés à pousser le sèche-cheveux ou les autres appareils de coiffage chauffants plus fort. Néanmoins, attention à ne pas en faire une habitude ! En effet, en séchant les cheveux, on élimine aussi l’eau présente dans les fibres capillaires, ce qui nuit à leur santé. Les cheveux peuvent alors devenirs plus enclins à fourcher et vont se déshydrater. Le bon geste ? Si vous voulez utiliser un appareil pour sécher vos cheveux, commencez par ‘dégrossir’ avec une température et une vitesse modérée. Ensuite, lorsque les cheveux sont secs à environ 90%, vous pouvez augmenter la température pour le coiffage et la mise en plis. Finissez enfin avec un passage d’air froid pour un maximum de brillance tout en finissant de fixer le mouvement.

5) Négliger le fait de couper les cheveux

couper les cheveux
Crédits : Wikimedia Commons/Geehairimages

Une fois que les cheveux sont fourchus, rien ne peut les réparer ! Il faut donc sauter le pas, et filer dans son salon de coiffure pour une petite coupe au risque de voir les fourches remonter inexorablement le long du cheveu. Si vous avez les cheveux abîmés ou traités chimiquement, le mieux reste de prévoir un rendez-vous pour rafraîchir votre coupe tous les deux mois. Cela gardera votre crinière en pleine santé.