in

Huiles essentielles de lavande vraie, fine, aspic…: différences et utilisations

Crédits : iStock - Modif : Astucesdegrandmere.net

Parfois, les huiles essentielles nous font un peu perdre la tête ! En effet, on peut se mélanger avec les centaines qui existent et les noms en français ou latin. En plus, certaines plantes ont des variétés différentes. Par exemple, c’est le cas de la camomille (romaine, matricaire, sauvage) ou de l’eucalyptus (globulus, radiata, citronné) qui feront sûrement l’objet d’un autre article. Cependant, c’est encore plus vrai pour la lavande qui est la plus versatile, classique et incontournable de toutes. Le problème, c’est que les huiles essentielles de lavande vraie, aspic, etc. ne sont pas interchangeables. Leurs bienfaits ne sont pas les mêmes et leurs utilisations non plus. Et si certaines sont sans danger sur la peau ou en diffusion, ce n’est pas le cas de toutes ! Voici quelles sont les différences entre ces huiles essentielles de lavande.

Un point important avant de passer aux différences entre ces huiles essentielles de lavande

La lavande est l’huile essentielle la plus classique et l’une des plus utilisées… Donc elle fait aussi l’objet de nombreuses contrefaçons et sa qualité peut parfois laisser à désirer. Plantes OGM, huiles coupées avec d’autres huiles essentielles qui n’ont pas les mêmes molécules (et donc contre-indications et dangers), etc. Par exemple, une lavande vraie coupée avec une autre lavande peut vite s’avérer neurotoxique, surtout sur les plus fragiles. Du coup, il faut choisir un vendeur de confiance et favoriser les huiles bio et pures à 100%. C’est une question de qualité et de santé et cela vaut pour toutes les huiles essentielles !

Place aux huiles essentielles de lavande !

La lavande vraie (ou officinale/Lavandula angustifolia)

huile essentielle lavande
Crédits : Pexels/Amber Faust

Les parfumeurs aiment son parfum très frais et fleuri. Aussi, c’est la lavande la plus facile à utiliser de toutes ! En effet, son innocuité la rend utilisable sur toute la famille, même pure sur de petites surfaces. Bien sûr, on l’évitera néanmoins sur les bébés de moins de 3 mois et les femmes dans leur premier trimestre de grossesse. Ainsi, si vous avez un doute sur l’huile de lavande à utiliser, optez pour celle-ci !

Ses propriétés :

  • Calmante et sédative
  • Anti-infectieuse, antimicrobienne, antiparasitaire et antifongique
  • Cicatrisante
  • Antispasmodique
  • Carminative
  • Vasodilatatrice et hypotensive

Utilisations de la lavande vraie :

  • Démangeaisons, irritations, affections de peau (poux, piqûres d’insectes, acné, psoriasis, coups de soleil, etc.)
  • Douleurs musculaires, rhumatismes, crampes et contractures
  • Migraines
  • Plaies et brûlures
  • Problèmes cardiaques (palpitations, hypertension)
  • Problèmes de circulation (phlébite, œdème)
  • Agitation ou excitation
  • Nausées
  • Vertiges
  • Asthme
  • Stress, anxiété, insomnie
huile essentielle de lavande
Crédits : iStock

La lavande fine

Souvent, on l’utilise comme on utilisera la lavande vraie et on les intervertit beaucoup dans les livres d’aromathérapie. En effet, elles se ressemblent beaucoup même elles n’ont pas la même qualité. Vu qu’elle pousse à plus haute altitude que la vraie, elle est notamment plus riche en camphre. Du coup, cela lui confère une odeur moins forte que la lavande vraie et plus ronde également. Comme sa comparse, elle ne conviendra pas aux femmes en début de grossesse et bébés de moins de trois mois.

Ses propriétés :

  • Anti-inflammatoire
  • Antalgique, cicatrisante, régénérante cellulaire et antiseptique
  • Calmante, sédative et antidépressive
  • Antispasmodique et décontractant musculaire
  • Anti-hypertension et tonique cardiaque
  • Anticoagulante, fluidifiante

Utilisations de la lavande fine :

  • Escarres et cicatrices
  • Rhumatismes, crampes, spasmes, contractures
  • Peau sèche et dermatoses (prurit, eczéma, psoriasis)
  • Brûlures
  • Nervosité et agitation
  • Stress, dépression, insomnie
huile essentielle lavande
Crédits : MaxPixel

La lavande aspic (ou sauvage/lavandula spica ou latifolia)

Avec elle, ne vous attendez pas à une odeur de lavande classique. Très camphrée, elle a en effet un parfum très suave qui détonne par rapport à ses cousines. De par sa composition, elle reste utile, mais présente quelques contre-indications. D’ailleurs, elle est un peu plus neurotoxique que les autres, ce qui fait qu’on l’évitera en cas de grossesse, d’allaitement et sur les jeunes enfants de moins de 6 ans. Aussi, toutes les huiles essentielles de lavande peuvent être utilisées seules en diffusion. Mais ce n’est pas le cas de la lavande aspic à associer avec une autre huile essentielle douce pour ne pas irriter les yeux et les muqueuses. Par ailleurs, ne l’ingérez jamais !

Ses propriétés :

  • Antibactérienne, antifongique
  • Antalgique
  • Anti-inflammatoire et anti-infectieuse
  • Expectorante et anticatarrhale (évacue et diminue les sécrétions)
  • Détoxifiante
  • Neurotonique
  • Cicatrisante

Utilisations de la lavande aspic :

  • Brûlures plus ou moins sévères et coup de soleil (ce sont les utilisations les plus communes)
  • Piqûre et morsures plus ou moins venimeuses (guêpes, méduses, serpents, scorpions)
  • Mycoses du pied
  • Eczéma sec ou suintant
  • Infections ORL (sinusite, otite, rhinite, laryngite, bronchite)
  • Crampes, rhumatismes articulaires
Crédits : Pixabay/Hans

Le lavandin super

Croisez de la lavande vraie et aspic et vous voilà avec une plante hybride : le lavandin ! Son huile essentielle peut parfois être un peu irritante sur certaines peaux, mais en général, on peut l’utiliser sans problème dès trois ans et les femmes enceintes peuvent l’utiliser dès leur deuxième trimestre de grossesse, pas avant. En plus, son huile reste moins camphrée que celle de la lavande aspic et donc mieux tolérée qu’elle.

Ses propriétés :

  • Antalgique et anti-inflammatoire
  • Calmant, anxiolytique et sédatif
  • Antispasmodique puissant et musculotrope
  • Anti-infectieux, antibactérien et antifongique
  • Antiparasitaire
  • Carminatif

Utilisations du lavandin super :

  • Nervosité, palpitation, états dépressifs ou insomnies
  • Crampes, torticolis et contractures musculaires
  • Prévention et élimination des poux + contre les puces et tiques
  • Dermatoses infectieuses ou allergiques
  • Plaies, escarres et brûlures
lavande stoechade
Brins de lavande stoechade – Crédits : Wikimedia Commons/Jean-Pol Grandmont

La lavande stoechade (Lavandula stoechas)

Jusqu’à présent, nous avons évoqué les lavandes les plus communes. Nous tenions quand même à mentionner la lavande stoechade que vous rencontrerez plutôt pour des remèdes très spécifiques. Mal aimée à cause de l’odeur très entêtante de son huile, elle n’en reste pas moins très utile en cas d’otites plus sévères ou pyocyaniques ! Anti-infectieuse, expectorante et anticatarrhale, antibactérienne, anti-inflammatoire et cicatrisante (plaies, escarres), elle ne conviendra pas aux petits en dessous de 6 ans et aux femmes enceintes et allaitantes. Mal utilisée, cette huile essentielle à utiliser diluée en application cutanée peut être un peu irritante sur la peau et les voies respiratoires, neurotoxique et hépatotoxique.

Sources

Articles liés :

5 manières simples d’utiliser l’huile essentielle de lavande pour se soigner

5 manières d’utiliser la lavande, cette plante miracle

Un désodorisant naturel pour tapis à l’odeur douce et fraîche de lavande et citron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.