in

SOS, mon four fume ! Que faire contre la fumée ?

Crédits : iStock
4/5 - (3 votes)

Lors de l’utilisation de votre four, une forte fumée anormale se dégage ? Cela laisse des odeurs malodorantes et vous pique les yeux pendant la préparation du repas ? Réglages inadéquats, mauvaise utilisation, nettoyage insuffisant… Identifier les différentes causes pouvant se cacher derrière un four qui fume permettra bien souvent de venir à bout du problème. Alors, découvrez comment réduire la fumée et les mauvaises odeurs nauséabondes qui en résultent en quelques solutions très faciles !

Pourquoi mon four fume-t-il ? 4 causes possibles !

1) Vous utilisez votre four pour la première fois

Certains résidus de composants de fabrication peuvent parfois encore être présents dans un four neuf. C’est notamment le cas de la colle utilisée pour les panneaux d’isolation du four. Ils peuvent donc chauffer lors de la première utilisation, laissant une mauvaise odeur s’échapper. C’est la raison pour laquelle il faut généralement laisser chauffer le four à vide à température maximale pendant une heure environ. Pensez à bien aérer la pièce et à laisser la porte du four ouverte pendant le premier quart d’heure de lancement pour aider à évacuer les fumées concentrées dans l’enceinte du four.

four qui fume
Crédits : iStock

2) Vous faites une mauvaise utilisation de votre four

Bien sûr, le fait de cuire les aliments à une température inadaptée et de les faire trop cuire par manque de surveillance peut créer de la fumée. Toutefois, ce n’est pas la seule mauvaise utilisation du four. Le fait d’utiliser des huiles ou matières grasses inadaptées à la cuisson à haute température peut donner lieu à des projections de gras qui vont brûler et faire de la fumée. Il faut donc toujours s’assurer que les matières grasses sont compatibles avec le four. Il en va aussi de même avec les plats de cuisson mal choisis qui peuvent laisser les préparations déborder.

3) Le four fume à cause d’un entretien insuffisant

Un entretien régulier est crucial pour empêcher l’apparition des fumées désagréables. En effet, lors de la cuisson, de la graisse peut s’accrocher aux parois de votre appareil électroménager. Au fil des utilisations, cette graisse peut brûler, et donc favoriser l’apparition de fumée. Des résidus alimentaires et projections de graisse peuvent aussi se coller aux résistances et carboniser au fil du temps. Rappelons en outre qu’il est très important de bien rincer les produits ménagers utilisés pour le nettoyer. Qu’ils soient naturels ou chimiques, ces produits d’entretien mal rincés peuvent en effet aussi dégager de la fumée en chauffant.

four sale encrassé nettoyage du four
Crédits : iStock

4) Votre four fume peut-être parce qu’il est défectueux

Le joint de la porte du four peut s’user. Cela induit une perte d’étanchéité qui va laisser la fumée s’en échapper. Il peut également arriver que le thermostat soit défaillant, ce qui rend le réglage des températures moins précis. La chaleur sera donc inadaptée pour la cuisson des aliments. Enfin, il peut arriver que le circuit électrique soit défectueux. Ce problème plus dangereux cause un mauvais contact et une forte tension électrique pouvant occasionner un court-circuit, mais aussi de la fumée noire. Dans ce dernier cas, le four doit impérativement être mis hors secteur.

Bon à savoir : Vous pouvez tester le thermostat (situé à l’arrière de l’appareil) avec un multimètre réglé sur ohmmètre. Retirez les cosses du thermostat et placez-y les pointes de l’appareil. Si vous obtenez une valeur, le thermostat fonctionne toujours. Sinon, il faudra le changer !

Comment entretenir son four pour éviter qu’il fume ?

nettoyage du four bicarbonate
Crédits : iStock

Tout d’abord, il faut nettoyer le four après chaque utilisation. Le fait de travailler sur un four encore un peu chaud laissera les résidus graisseux encore souples et il sera plus facile de les éliminer pendant qu’ils sont encore frais. Pour ce faire, on peut diluer du bicarbonate de soude dans de l’eau chaude ou utiliser du vinaigre blanc chaud à vaporiser et frotter sur les parois.

Pensez aussi à faire un nettoyage plus intensif de temps en temps. Pour ce faire, utilisez la pyrolyse d’un four à pyrolyse ou utilisez des solutions naturelles plus décapantes. Cela inclut par exemple les cristaux de soude ou du percarbonate dilués dans de l’eau chaude, un mélange avec trois cuillères à café de bicarbonate et une cuillère à café d’acide citrique ou un mélange de vinaigre, liquide vaisselle et levure chimique.

Si rien n’y fait, il faudra peut-être remplacer le thermostat défaillant ou faire appel à un dépanneur professionnel.