9 astuces pour empêcher les voleurs de voler votre chien

vol de chien protéger animaux de compagnie face aux voleurs vols chats chiens dognapping
Crédits : iStock - Modif : ADGM
4.7/5 - (4 votes)

Nos animaux de compagnie font partie de notre famille. La perspective de se faire voler son compagnon à quatre pattes par des personnes peu scrupuleuses a donc de quoi effrayer. En nette augmentation ces dernières années, c’est pourtant la malheureuse mésaventure que connaissent environ 75 000 propriétaires de chiens et chats chaque année en France. Ces animaux sont ensuite utilisés par les trafiquants pour la reproduction de masse, la revente en laboratoire pour des expérimentations animales, les combats de chiens ou encore la revente à des particuliers, sous couvert d’anonymat sur Internet. Heureusement, il existe quelques astuces à connaître pour éviter ce que l’on appelle le dognapping (l’enlèvement de chien) et les erreurs à éviter avec votre boule de poils. Par ailleurs, nombre de ces techniques peuvent aussi servir pour protéger vos chats des vols. Alors, ne vous en privez pas ! La prévention est votre meilleure option.

1) Connaître les types de chien recherchés par les voleurs

Logiquement, les races avec un pedigree, et notamment LOF, sont celles qui valent le plus cher et donc les plus recherchées. La demande est en outre très élevée, ce qui assure une revente facile. Attention donc avec le Bichon Maltais, le Bouledogue français, le Chihuahua, le Jack Russel, le Labradoodle, le Loulou de Poméranie, le Pitbull, le Staffordshire Bull Terrier, le Terrier de Boston et le York qui sont très à la mode, et donc prisés. Globalement, les chiens petits (donc faciles à voler et cacher) et faciles à revendre sont à risque. Cela peut aussi toucher le Pitbull, vendu comme chien de combat. Néanmoins, cela ne veut pas dire que les grands chiens ou races croisées ne sont pas à risque. Si elles ont l’opportunité, les personnes mal intentionnées ne vont pas se faire prier pour voler votre animal. Alors, restez vigilants, que l’animal ait un pedigree ou pas.

2) Évitez les situations à risque : ne laissez pas votre chien seul

teckel attaché devant un magasin vol de chien protéger animaux de compagnie face aux voleurs
Crédits : iStock

Il arrive qu’il y ait des vols à l’arraché et à main armée ou une effraction dans le domicile pour voler des animaux domestiques. Néanmoins, c’est finalement assez rare. Le vol de chien ou de chat est en effet le plus souvent un vol d’opportunité.

Si vous laissez votre animal domestique seul dans la voiture (interdit s’il fait chaud !) ou dans le jardin, ou encore si vous l’attachez dehors devant le magasin, le bureau de Poste ou la boulangerie, il sera alors vulnérable aux voleurs qui peuvent agir très rapidement. Aussi, ne laissez jamais votre petit compagnon seul sans surveillance, même pour quelques minutes. C’est également vrai dans les zones rurales où les animaux peuvent rester longtemps sans supervision, ce qui les rend également faciles à enlever. En sortie, soyez également sur vos gardes et ne perdez jamais votre boule de poils des yeux, surtout s’il y a eu des vols dans votre région.

3) Quelques recommandations si vous laissez votre animal seul dans le jardin

Au final, même le jardin n’est pas un endroit sûr. Il est donc très important d’avoir votre animal à l’œil constamment. Si vous avez l’habitude de le laisser sortir sans le surveiller, vérifiez au moins toujours que le portail est en bon état et bien fermé. L’accès au jardin sans être vu ne doit en outre pas être trop facile. Pour ne pas que votre ami poilu devienne une cible facile dans vos espaces verts, assurez-vous surtout que votre extérieur n’est pas trop visible depuis la rue grâce à des brise-vue. Si les passants ne voient pas votre jardin et votre animal, la tentation sera moins grande d’y pénétrer pour vous le subtiliser. Enfin, méfiez-vous si des personnes malveillantes ou non s’attardent devant votre domicile.

4) Bien dresser son chien pour le protéger des voleurs

dressage dresser un chien éduquer éducation canine contre les voleurs
Crédits : iStock

En balade, mieux vaut éviter de trop laisser votre animal gambader en liberté et gardez-le en laisse proche de vous. Par ailleurs, soignez son dressage pour lui apprendre à rester près de vous et à répondre à vos ordres. Cela le maintiendra ainsi plus en sécurité au parc ou dans la rue. Surtout, assurez-vous qu’il répond bien au rappel. Si un étranger s’en approche, vous pourrez ainsi lui dire de revenir pour réduire les risques.

5) Varier les lieux de promenade

Si vous utilisez toujours le même trajet et les mêmes horaires pour vos sorties, il est plus facile pour les voleurs de faire un repérage et d’utiliser votre routine à leur avantage. En effet, ils sauront où et quand trouver votre animal, ce qui leur permet de se préparer et d’avoir plus de chances de réussir.

6) Méfiez-vous des inconnus qui s’intéressent à votre animal

protéger chien des voleurs en promenade attention aux inconnus
Crédits : iStock

À vos yeux, votre animal est le plus beau de tous. Vous l’aimez tellement que vous adorez en parler. Cependant, faites attention aux inconnus qui s’y intéressent trop également. Il arrive en effet que certains voleurs viennent discuter avec les propriétaires de chiens avant de faire leur coup. Cela permet d’endormir leur confiance, de faire diversion pendant qu’un complice agit ou encore de faire des repérages pour savoir si cela vaut le coup de passer à l’acte.

Si l’on vous demande si vous habitez le quartier, si c’est une pure race, son âge ou encore si la chienne a déjà eu des chiots, restez sur vos gardes. Il n’est pas exclu qu’il s’agisse d’une personne bienveillante, mais si les questions sont trop nombreuses ou ciblées, méfiance. Par ailleurs, évitez de trop vous vanter de la race et du prix de votre animal, même si vous ne voyez pas le mal et que vous en êtes fiers !

7) Faire stériliser votre chien pour décourager les voleurs

Les chiens non stérilisés peuvent servir à la reproduction et ainsi permettre la revente de la portée. La stérilisation réduit donc fortement le risque de vol et les chances que votre animal soit relâché lorsque le malfaiteur s’en rend compte. Si vous ne comptez pas faire de saillies, procédez donc à la stérilisation dès six mois pour les chiens de petite taille et dès dix mois pour les chiens de grande taille.

8) L’identification du chat et du chien, une obligation et un rempart contre les voleurs

puce identification du chat ou du chien pour le protéger des voleurs
Crédits : iStock

L’identification par tatouage ou puce électronique est une démarche obligatoire pour tous les chiens, chats et furets en France. Cela permet en outre de protéger votre chien de la perte ou du vol. En effet, cela permet de retrouver l’animal plus facilement et de prouver que c’est le vôtre. Veillez simplement à garder vos coordonnées à jour pour que l’on puisse vous contacter. C’est très important en cas de déménagement ou de changement de numéro de téléphone. Par ailleurs, cela a un autre avantage : vous n’avez ainsi plus besoin de lui mettre un collier avec une médaille qui porte son nom. Ainsi, le voleur ne pourra pas l’appeler, ce qui aiderait à le rendre plus docile. C’est donc une sécurité de plus.

Bon à savoir : vous pouvez aussi équiper votre animal d’un traceur GPS. Cela permet en effet de le localiser à tout moment, notamment en cas de fugue, de vol ou s’il s’éloigne en promenade. Les voleurs ne pensent en plus pas toujours à l’enlever, ce qui aide à le retrouver !

9) D’autres petites astuces pour protéger vos chiens des voleurs

dognapping vol de chien protéger animaux de compagnie face aux voleurs vols chats chiens
Crédits : iStock

De la même manière qu’il faut éviter de dire sur les réseaux sociaux que l’on part en vacances pour éviter les cambriolages, il n’est pas toujours très prudent d’y publier des photos de son chien ou de son chat. S’il s’agit d’un animal de race, cela pourrait en effet attirer l’attention des malfaiteurs et même leur permettre de glaner des informations géographiques pour le trouver et le voler. Si vous postez, assurez-vous de ne jamais ajouter la localisation.

Par ailleurs, gardez toujours précieusement tous les papiers de votre animal pour pouvoir prouver qu’il vous appartient. Aussi, un peu comme les parents qui prennent une photo de leurs enfants avant une sortie, ayez toujours une photo récente de votre boule de poils sur vous. Enfin, si vous engagez un dog sitter pour les vacances  ou un promeneur,  vérifiez bien ses références ou optez pour un service de référence.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.