in

Eczéma : 7 techniques anti-grattage qui marchent vraiment

Crédits : iStock
5/5 - (2 votes)

L’eczéma atopique (ou dermite atopique) est une maladie chronique non contagieuse de la peau qui évolue par poussées. La majorité des patients souffrant de cette maladie de peau souffrent de démangeaisons intenses. Or, la plupart des symptômes liés à l’eczéma ont justement pour origine ce prurit (rougeurs, lésions cutanées, peau irritée, plaies… et démangeaisons !). Cependant, ce besoin irrépressible de se gratter est un phénomène tout à fait naturel contre lequel il est difficile de se prémunir. On peut bien sûr utiliser le traitement prescrit par son dermatologue (souvent des dermocorticoïdes et une crème émolliente), mais cela ne suffit pas toujours à calmer la démangeaison. Dans cet article, découvrez des astuces et techniques anti-grattage à utiliser en cas de crise d’eczéma

De quoi arrêter de vous arracher la peau à chaque poussée et trouver un peu de soulagement !

1) S’occuper les mains et l’esprit aux moments critiques

balle stress
Crédits : iStock

Pour arrêter de vous gratter, la première étape consiste à identifier vos habitudes de grattage, et notamment les moments et les lieux où vous êtes plus susceptible de vous y adonner. Cela vous aidera ainsi à prendre conscience de certains facteurs aggravants ou déclencheurs et trouver des solutions. Bien souvent, connaître des méthodes pour réduire son stress (un facteur favorisant) et gérer les crises peut être un grand avantage, notamment en ayant recours à la méditation ou à la sophrologie.

Pour vous occuper les mains et l’esprit afin de réduire le grattage inconscient, vous pouvez également :

-Jouer avec une balle antistress
-Mettre des billes dans vos poches de la veste
-Faire des travaux manuels ou du sport (notamment du yoga)
-Écouter une musique douce ou plaisante
-Etc.

2) Utiliser le froid pour réduire le grattage lié à l’eczéma

crème peau
Crédits : iStock

Le froid est apaisant, notamment grâce à son effet anesthésiant. N’hésitez donc pas à mettre vos différentes crèmes ainsi qu’une bombe d’eau thermale au réfrigérateur pour rafraîchir les zones qui démangent. Vous pouvez aussi ventiler la peau avec éventail, un ventilateur ou sèche-cheveux en position “air froid”, notamment après une pulvérisation d’eau thermale pour un effet toujours plus rafraîchissant. D’autres personnes préfèrent quant à elles appliquer une compresse fraîche (ex. un gant de toilette humide) ou enfiler un t-shirt préalablement réfrigéré en été.

Surtout, n’appliquez jamais de glace directement sur votre peau, car vous risquez d’agresser votre peau déjà bien lésée. Glissez toujours votre ice pack dans un linge propre avant toute application et ne laissez pas poser plus de 5 à 10 minutes.

3) Se gratter avec tout… sauf les doigts

galets
Crédits : iStock

Quand on a de l’eczéma, il est très important de garder les ongles courts et bien limés de manière à ce qu’ils soient bien lisses pour éviter de se blesser en se grattant et de favoriser les risques d’infection. Cependant, le mieux reste bien sûr de ne pas se gratter du tout ! Pour soulager la peau sans la frotter, il est possible d’utiliser une roulette de massage ou des galets lisses. Ces derniers peuvent être gardés dans la poche ou le sac pour une utilisation en cours de journée, bien à plat sur la peau. L’effet froid et le massage trompent les sensations de démangeaisons sans se blesser Certaines personnes utilisent aussi une plume (sauf en cas d’allergie) pour se ‘gratter’ et envoyer au cerveau le signal de stopper la démangeaison.

4) Gratter un substitut pour réduire le grattage en cas d’eczéma

peluche
Crédits : Pixabay/ Vargazs

Chez les plus petits, le fait d’avoir une peluche à gratter à l’envi plutôt que de se gratter eux-mêmes peut permettre de réduire les démangeaisons. Les adultes peuvent aussi avoir recours à cette méthode en plaçant une bande velcro dans une poche ou sur un vêtement pour la gratter lorsque les démangeaisons se font sentir.

5) Bien se préparer la nuit pour limiter le grattage si on est en pleine poussée d’eczéma

démangeaisons grattage eczéma allergie
Crédits : iStock

La nuit, les démangeaisons peuvent être très fortes et peuvent parfois occasionner des insomnies. Pour l’éviter et réduire les sensations d’inconfort le soir, pensez à appliquer un émollient avant le coucher et garder une crème hydratante comme un spray d’eau thermale sur votre table de nuit. Prenez le temps de bien les appliquer pour que ce moment soit efficace et synonyme de détente. Étant donné que la transpiration peut empirer l’eczéma, n’hésitez aussi pas à bien aérer la chambre et éviter de la surchauffer (18 °C maximum). Évitez aussi de trop vous couvrir à l’exception près des mains que vous pouvez recouvrir de gants en soie ou de moufles en coton.

Pour ce qui est des draps, comme pour vos vêtements et serviettes, choisissez-les plutôt dans des matières naturelles, douces et respirantes (coton, lin, soie, etc.) et évitez les textures rêches et irritantes (laine, nylon, etc.). En outre, changez-les toutes les semaines. Lors du lavage, bannissez surtout l’utilisation d’adoucissant pour ne pas irriter votre peau et lavez le linge à 60 °C en veillant bien à effectuer deux rinçages. Vous limiterez ainsi votre exposition à des solvants chimiques irritants présents dans la lessive.

6) Le wet-wrapping pour le soir si rien n’y fait

fillette fille démangeaisons grattage eczéma
Crédits : iStock

Parfois, le rituel douche et hydratation ne suffit pas à calmer la peau le soir, notamment dans le cas des formes sévères à modérées d’eczéma, notamment chez les enfants. On peut alors avoir recours au “wet wrapping” (ou enveloppement humide). Après l’application de sa crème sur tout le corps, on enfile un pyjama humide ou des bandes humides sur les zones touchées que l’on recouvrira avec sa tenue de nuit sèche. Bien que quelque peu contraignante, cette astuce rend la peau inaccessible au grattage et permet de la soulager pour une nuit plus apaisée.

7) Quelques conseils anti-grattage additionnels en cas

humidificateur d'air diffusion huiles essentielles
Crédits : iStock

Pour limiter la sécheresse très néfaste pour une peau eczémateuse, vous pouvez investir dans un bon humidificateur d’air à utiliser notamment en hiver pour garder un taux d’humidité d’environ 40 % dans la maison. Par ailleurs, il est très important de privilégier des douches ou bains tièdes et plutôt courts (et avec des produits non parfumés et hypoallergéniques) à la suite desquels vous vous sécherez non pas en frottant vigoureusement, mais bien en épongeant. Et si rien n’y fait, n’hésitez pas à consulter à nouveau votre dermatologue ou médecin de manière à réévaluer le traitement ou le changer, le vôtre n’étant pas forcément suffisant.

Un message pour votre entourage…

Pensant bien faire, les parents ou proches des personnes atteintes de dermite atopique ont parfois tendance à leur répéter qu’elles ne doivent pas se gratter quand elles les prennent sur le fait. Cependant, en plus de ne pas fonctionner, cette attitude peut se révéler culpabilisante et stressante pour les patients qui ne peuvent tout simplement pas s’en empêcher. Eh oui! sinon, ils le feraient. Rappelons que le prurit est extrêmement intense et que le réflexe de se gratter est donc très fort et souvent inconscient. Pour aider votre parent ou ami, préférez réfléchir à une activité que vous pouvez partager pour arrêter le grattage. Un massage de la zone qui démange par une main aimante peut aussi apporter un vrai soulagement !