in

Dermite séborrhéique : 5 huiles essentielles redoutables pour la combattre

Crédits : Wikimedia Commons/Roymishali & iStock

Souvent favorisée par le stress, la dermite séborrhéique est maladie inflammatoire chronique de la peau liée à la prolifération d’une levure naturellement présente sur l’épiderme et la réaction du système immunitaire à cette dernière. Elle affecte plus particulièrement la peau du visage, de thorax ou du cuir chevelu chez qui cela va provoquer des démangeaisons et irritations cutanées. Et malheureusement, elle peut aussi toucher les bébés, formant alors ce que l’on surnomme les croûtes de lait. Il existe toutefois des remèdes  naturels pour venir à bout de la desquamation et des poussées de plaques rouges. Bien souvent, ces remèdes impliquent les huiles essentielles. Elles possèdent des vertus anti-inflammatoires, apaisantes et antifongiques qui permettent de venir à bout des plaques squameuses très rapidement. Voici les 5 meilleures huiles essentielles contre la dermite séborrhéique.

1) L’huile essentielle de palmarosa

Sa richesse en géraniol confère à l’huile essentielle de palmarosa une forte efficacité antifongique. D’ailleurs, on l’utilise très communément pour traiter tous les types de mycoses (mycoses cutanées, mycoses vaginales ou mycoses digestives en tête). Dès la première application, elle permet de soulager la dermite séborrhéique, ce qui en fait une alliée précieuse pour les crises les plus désagréables. Pour l’utiliser, ajoutez-en une goutte deux fois par semaine pendant deux semaines à votre dose de shampoing ou de gel douche habituelle.

2) L’huile essentielle d’arbre à thé

Huile essentielle arbre à thé
Crédits : iStock

Qui dit “champignons” dit forcément “arbre à thé” ! L’huile essentielle de tea tree est en effet une huile anti-infectieuse et antimycosique notoire. Elle permet de désinfecter la peau, chasser les parasites indésirables (poux, gale…), traiter les affections gynécologiques et cutanées… mais aussi de stopper la dermite, bien évidemment. Pour ce faire, il suffit d’en diluer une goutte dans un peu d’huile végétale déposée dans le creux de la main. L’huile de jojoba sera idéale pour cela ! Ensuite, appliquez ce soin sur la zone à traiter deux fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.

3) L’huile essentielle de géranium rosat

Bien connue pour repousser les moustiques, l’huile essentielle de géranium rosat est taillée pour calmer la peau grâce à son pouvoir anti-inflammatoire très puissant. Grâce à des composants efficaces tels que les aldéhydes et esters monoterpéniques (formiate de citronellyle), cette essence permet d’apaiser durablement une peau qui gratte. Elle possède en outre des vertus antifongiques et régénérantes qui complètent idéalement son panel d’action ! De plus, elle est facilement tolérée, ce qui fait qu’un adulte peut en utiliser une à deux gouttes pures sur les zones irritées à raison de trois fois par jour sans risquer de plus encore irriter la peau. Veillez toutefois à l’associer avec une huile végétale pour la diluer avant une utilisation chez l’enfant.

4) L’huile essentielle de bois de rose

huile essentielle de rose
Crédits : iStock

Infiniment douce et régénérante, l’huile essentielle de bois de rose possède des vertus cicatrisantes et anti-infectieuses très appréciables pour une peau déjà en proie aux irritations. C’est l’une des rares huiles essentielles que l’on peut utiliser pour combattre la dermite séborrhéique chez les bébés dès trois mois. Pour lutter contre les croûtes de lait, diluez 1 goutte de cette essence dans une dose de shampoing pour bébé. Ensuite, massez cette mixture sur son cuir chevelu avant de rincer. Répétez l’application une fois par jour pendant trois ou quatre jours.

5) L’huile essentielle de lavande officinale

Anti-inflammatoire, antiseptique, apaisante et cicatrisante, l’huile essentielle de lavande officinale cumule les bons points. Elle vient souvent à la rescousse pour traiter tous les petits bobos et s’avère plus qu’utile pour soulager les irritations de la peau ou du cuir chevelu. Elle apaise en outre l’esprit, ce qui ne manque pas de réduire le stress qui vient parfois favoriser les poussées de dermatite séborrhéique. Cette précieuse alliée est en outre très bien tolérée par toute la famille et même les peaux les plus sensibles l’adorent, d’où son utilisation contre les croûtes de lait chez le nourrisson. Il suffit d’en ajouter une goutte dans la dose de shampoing et de masser doucement le cuir chevelu. Comme l’huile de bois de rose, on peut répéter l’application quotidiennement pendant trois à quatre jours pour effacer toute trace de croûte.

Quelques recettes à base d’huiles essentielles pour calmer une dermite séborrhéique

dermite séborrhéique
Crédits : Wikimedia Commons/

L’huile traitante aux huiles essentielles contre la dermite séborrhéique

Pour réaliser une huile traitante antifongique et anti-inflammatoire, mélangez 6 ml d’huile d’argan avec 30 gouttes d’HE d’arbre à thé, 30 de lavande officinale et 20 de géranium rosat dans un flacon en verre coloré. Votre produit est prêt pour une utilisation sur trois semaines avec une semaine de pause entre chaque cure. Appliquez-en 5 à 10 gouttes 2 fois par jour pour zapper toutes les dermites.

Le gel moussant fait maison

Quoi de plus pratique qu’un produit nettoyant à base d’huiles essentielles apaisantes à souhait pour soulager une dermite séborrhéique ? Facilement utilisable sur le corps ou le cuir chevelu, il se prépare avec quelques ingrédients simples. À 100 ml de gel moussant, ajoutez
60 gouttes d’HE de géranium rosat, 30 d’arbre à thé et 30 autres de lemongrass.

Une huile contre les croûtes de lait d’un tout petit

Vous vous demandez comment utiliser les huiles essentielles sur bébé sans irriter sa peau et son cuir chevelu. Outre le fait de bien les choisir, il vous faudra aussi bien les diluer. Par exemple, pour réaliser une huile traitante, diluez 2 gouttes d’HE de bois de rose et 1 goutte d’arbre à thé dans 10 gouttes d’huile de jojoba et 5 ml d’huile de ricin. Respectez bien les doses tant pour les huiles essentielles que les huiles végétales. En outre, n’excédez pas deux applications par semaine, ce qui sera amplement suffisant. Vous pourrez en masser quelques gouttes sur le cuir chevelu de bébé pendant 5 minutes (attention aux yeux !). Ensuite, procédez à un shampoing et rincez bien.

Attention de vous renseigner sur les précautions d’utilisation des toutes ces huiles essentielles avant de les employer pour traiter votre dermite séborrhéique. Pour chaque essence, faites un test cutané préalable dans le pli du coude pour déceler une allergie éventuelle. Le palmarosa est déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes comme chez les enfants de moins de six ans. Pour l’arbre à thé, le bois de rose et le géranium rosat, évitez l’utilisation avant 3 ans ou dans le premier trimestre de grossesse. Quant à la lavande, elle ne s’utilise pas lors des trois premiers mois de grossesse. La citronnelle est pour sa part à éviter pendant la grossesse et avant trois ans. Enfin, il est conseillé de diluer toutes les huiles essentielles : ne les utilisez jamais pures !