in

3 astuces pour un démaquillage parfait (& une recette de démaquillant)

Crédits : iStock

L’étape du démaquillage est très importante et n’est pas à négliger dans notre routine soin. Il y a différentes façons de se démaquiller et cela varie selon le type de peau. Voici quelques astuces pour un démaquillage parfait ! 

1) Un démaquillage selon son type de peau

Pour les peaux sèches, privilégiez un produit riche et gras. Par exemple, il existe des laits démaquillants, des baumes ou des huiles qui conviendront très bien pour votre peau ! Pour les peaux grasses, il faut un produit plus tonifiant et non gras. Sinon, cela encore plus enrichir la peau. Les eaux micellaires sont donc très efficaces et incontournables dans l’étape du démaquillage pour les peaux grasses. Toutefois, l’huile démaquillante n’est pas à proscrire pour autant. Contrairement aux idées reçues, elle ne graisse pas la peau et permettra au contraire de retirer les impuretés dans les pores de la peau et le maquillage pour laisser l’épiderme respirer. Le gras va chasser le gras sans assécher la peau !

Bien évidemment pour vous démaquiller, vous pouvez utiliser des cotons, mais privilégiez les cotons réutilisables qui sont très efficaces et écologiques. Il faut toutefois bien penser à les nettoyer avec du savon après chaque passage.

2) Les démaquillants faits maison

Vous pouvez aussi faire vous-même votre propre démaquillant. Grâce à cela, vous saurez quels ingrédients le composent, donc il n’y aura pas de mauvaise surprise. C’est aussi moins cher et plus ludique ! Vous pouvez ainsi obtenir un démaquillant très riche et efficace.

Dans un flacon, versez d’abord une eau florale (environ 40 ml). Choisissez par exemple l’hydrolat de bleuet (anti-âge et excellente pour les yeux fatigués et irrité, de lavande (apaisante et purifiante), de rose (apaisante et antirides), de fleur d’oranger (pour tout type de peau et apporter de l’éclat) ou de camomille (apaisante et anti-inflammatoire).

huile visage
Crédits : iStock

Ensuite, rajoutez une huile végétale (environ 10 ml). Quelles huiles végétales choisir ? Pour une peau grasse, préférez l’huile de jojoba ou de carotte. Sur une peau acnéique, privilégiez l’huile d’argan, d’avocat ou de babassu qui sont non comédogènes. Et pour les peaux sèches, pensez à l’huile d’avocat, d’amande douce ou encore de rose musquée. Vous pouvez aussi plus simplement utiliser de l’huile d’olive ! Vous pouvez même finir avec quelques gouttes d’huile de ricin pour nourrir et renforcer les cils. Cela va permettre d’obtenir un démaquillant naturel qui n’assèche pas la peau. Il faut savoir que ce mélange se conserve environ 6 mois.

3) Nettoyer son visage

C’est une partie très importante du démaquillage qui est parfois oubliée. En effet, il reste des résidus sur la peau malgré le démaquillant (maquillage, crème solaire, pollution…). Il faut donc peaufiner avec un très bon nettoyant, quel que soit le type de démaquillant utilisé. Encore une fois, le produit dépend du type de peau.

coton soin visage lotion nettoyage
Crédits : iStock

Pour les peaux sèches, privilégiez un produit riche et qui n’assèche pas la peau. Si vous utilisez un nettoyant agressif, cela va encore plus sensibiliser votre peau. En revanche, pour les peaux grasses utilisez un nettoyant moins riche. Vous pouvez aussi utiliser un nettoyant solide. C’est plus écologique et tout aussi efficace.