in

Comment réussir sa bûche de Noël maison ? 8 astuces à connaître

bûche de noël nouvel an dessert pour les fêtes de fin d'année
Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Pour les repas de fêtes de fin d’année, on a le saumon, le foie gras (ou faux gras), le chapon ainsi que les noix de Saint-Jacques côté salé. Mais ensuite, quand vient le moment du champagne et de profiter du dessert, la bûche de Noël nous vient tout de suite en tête, et ce, même si ce n’est pas forcément la manière la plus diététique et légère de finir un repas de Noël ou de Nouvel an. Seulement, quand on se lance dans la confection d’une recette de bûche maison, on peut avoir peur de décevoir ses convives. Heureusement, il existe quelques astuces pour réussir sa bûche de Noël comme un chef pâtissier et épater toute la tablée ! 

Que vous optiez pour une classique bûche en gâteau roulé ou une bûche façon entremets avec un biscuit (sablé, financier, dacquoise…), de la crème, ces conseils vous seront certainement très utiles. Vous allez vous régaler !

1) N’hésitez pas à préparer votre bûche de Noël à l’avance

Le 24 et le 31 décembre sont généralement des journées chargées en cuisine entre la dinde à farcir et les canapés ou petits fours pour l’apéritif à préparer. Au final, on se retrouve donc à tout préparer en quatrième vitesse avec le sentiment malheureux de bâcler certaines recettes. Pour vous alléger d’un stress et réussir votre bûche cette année, ne vous y prenez pas à la dernière minute. Confectionnez au contraire votre dessert un jour à l’avance. Ainsi, la crème aura bien le temps de faire corps avec le biscuit. Cela vous permettra ainsi d’obtenir une bûche super moelleuse !

Bon à savoir : en prévision de votre fête (pour les plus prévoyants qui aiment prendre de l’avance) ou après, pour améliorer sa conservation, vous pouvez tout à fait congeler votre bûche !

bûche de noël nouvel an dessert pour les fêtes de fin d'année
Crédits : iStock

2) Soignez la garniture en suivant quelques règles

Tout est permis si tant est que vous suivez certaines recommandations de base. Déjà, il faudra pouvoir rouler votre gâteau. Alors, vérifiez bien que votre garniture n’est ni trop liquide, ni trop épaisse. Évitez aussi de mélanger trop de parfums entre eux et cherchez à harmoniser vos associations de saveurs.

Vous êtes en manque d’idées ? Pourquoi ne pas utiliser la classique crème au beurre, la crème de marrons associée à de la crème fouettée, une confiture (sans morceaux), de la ganache au chocolat blanc et/ou au chocolat noir ou même une simple mousse au chocolat ou aux fruits ? Vous pouvez aussi caraméliser des noisettes pour apporter du croquant à la garniture de votre dessert de fête. Dans tous les cas, laissez toujours reposer 2 heures après le roulage.

3) Toujours réaliser la génoise de sa bûche de Noël soi-même

La génoise est essentielle pour bien réussir sa bûche. Pour se faciliter la vie, on peut être tentés d’opter pour une génoise du commerce. Cependant, bien souvent, elles ne sont pas assez moelleuses en bouche et elles sont difficiles à rouler. Vous risquez de perdre plus de temps que vous n’allez en gagner, d’autant qu’on doit parfois sillonner plusieurs magasins pour en trouver… Préférez donc faire une génoise maison et plus particulièrement une génoise avec blancs en neige plutôt qu’une génoise classique au bain marie, surtout si vous n’en avez jamais fait !

L’avantage, c’est que vous pourrez l’aromatiser à l’aide d’un sirop, d’un alcool, de noix de coco, de cacao, d’arôme vanille ou encore de zeste de citron. Attention toutefois de ne pas trop la parfumer pour ne pas dénaturer le biscuit et ne pas trop le mouiller, risquant ainsi de ruiner sa texture.

bûche de noël nouvel an dessert pour les fêtes de fin d'année
Crédits : iStock

4) Beurrer et fariner la génoise : l’étape obligatoire

Prenez bien soin d’appliquer du beurre et de la farine sur le papier cuisson avant d’y déposer la génoise en fine couche. Cette étape permettra de décoller la génoise du papier sulfurisé à la sortie du four et de rouler facilement votre biscuit pour un montage plus facile. Cela évitera ainsi de la casser ou de la déchirer. Ensuite, vous pourrez procéder à la cuisson pendant 10 minutes environ, pas plus ! Surveillez-la bien, car elle ne doit absolument pas dorer pour rester maniable et pas sèche. En fait, elle doit rester blanche et moelleuse.

5) Comment empêcher la génoise de votre bûche de Noël de se dessécher à la sortie du four

La génoise étant très fine, elle peut avoir tendance à vite sécher à la sortie du four. Elle peut alors durcir et devenir difficile à rouler. Pour autant, on doit quand même la laisser reposer avant de la garnir pour l’empêcher de s’émietter et pour éviter de se brûler. Pour la laisser refroidir dans les meilleures conditions, pensez donc à la recouvrir d’un torchon légèrement humide. Cela lui évitera de se casser ou de craqueler au moment de la rouler ! Grâce au torchon humide, elle gardera toute sa souplesse.

6) Comment sauver une crème au beurre qui tranche

La crème au beurre peut avoir tendance à “trancher”. Si votre préparation se sépare (l’eau et la graisse), c’est généralement à cause de la température des ingrédients. S’ils ne sont pas à la bonne température, ils peuvent avoir tendance à trancher et la texture peut être pleine de grains. En prévision de ce problème, préparez un bain-marie. Si votre préparation tranche ou graine, posez votre cul de poule dessus et continuez à fouetter jusqu’à l’obtention de la texture voulue.

bûche de noël nouvel an dessert pour les fêtes de fin d'année
Crédits : iStock

7) Comment rouler une bûche de Noël comme un.e pro

Lors du garnissage et de la préparation, il faut toujours garder à l’esprit qu’il faudra rouler la bûche d’ici la fin de la recette. On a en effet souvent tendance à l’oublier; si bien que la garniture finit toujours par dégouliner et que la bûche ressemble à un cylindre énorme ! Pour réussir le roulage, laissez 1 à 2 cm de chaque côté ainsi qu’une une bande de 6 ou 7 cm en haut du biscuit.

8) Dernière astuce pour une bûche à la crème pâtissière

La crème pâtissière est incontournable dans la bûche pralinée. Cependant, il faut toujours se rappeler qu’elle nécessite un refroidissement complet avant son utilisation pour obtenir les meilleurs résultats. Par ailleurs, nous vous conseillons de toujours fouetter la crème pâtissière seule avant de l’utiliser. Cette bonne habitude à prendre permet de la détendre et d’éviter les grumeaux !

Bûche à la crème de marrons, au tiramisu, façon forêt-noire, aux fruits rouges, nappée ou pas d’un beau glaçage et sublimée de décorations… Quel que soit votre choix pour votre repas de fête, gageons que ces trucs et astuces de pro vous aideront à obtenir le résultat escompté et bluffer vos invités avec ce dessert traditionnel. Et si vous n’aimez pas la bûche, sachez que nous vous avions proposé également des astuces pour la réalisation des macarons maison

Julie Vera, rédactrice santé

Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.