in

Cholestérol : 9 signes que vous en avez trop à savoir reconnaître

Crédits : iStock
4.4/5 - (5 votes)

Au début, l’excès de mauvais cholestérol (ou lipoprotéines de faible densité (LDL)) est le plus souvent silencieux et asymptomatique. Toutefois, à la faveur d’une hypercholestérolémie toujours plus installée et élevée, ainsi que d’une alimentation déséquilibrée et/ou d’un surpoids, on peut commencer à ressentir certains symptômes liés aux complications de cette maladie. Outre un bon suivi médical ainsi qu’une prise de sang réalisée à jeun sur conseil de son médecin, on peut donc prêter attention à ces quelques signes avant-coureurs souvent méconnus et parfois assez inattendus liés au cholestérol. En voici quelques-uns qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille. 

Non traité, le cholestérol en excès peut être très dangereux et entraîner des maladies cardiovasculaires comme l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde ou encore l’AVC. Cela peut aussi donner lieu à une rupture de plaque d’athérome, ce qui forme alors un caillot pouvant boucher une artère et causer une oxygénation insuffisante d’un organe. Aussi, si vous présentez l’un de ces signes ou avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter un médecin pour écarter tout risque et effectuer un bilan sanguin.

1) Des picotements ou douleurs dans les mains et les pieds

arthrose mains articulations
Crédits : iStock

Les picotements et douleurs dans les mains font partie des symptômes avant-coureurs les plus fréquents. Cela peut toutefois aussi affecter les pieds. Des gênes peuvent alors se présenter notamment la nuit ou lorsque la jambe est surélevée. Toutefois, cette douleur peut par la suite devenir constante, que ce soit en position assise ou debout, et doit alors rapidement alerter. Malheureusement, de nombreux patients n’y prêtent pas attention, incriminant ici l’âge. Et pourtant, une personne en bonne santé n’a pas de raisons de ressentir des douleurs récurrentes. Une consultation est donc essentielle pour comprendre l’origine des douleurs, notamment lors de l’exercice.

2) Les troubles du sommeil, signes d’excès de cholestérol

troubles du sommeil insomnie
Crédits : iStock

Il a déjà été démontré que le manque de sommeil contribuait au mauvais cholestérol. Cependant, à l’inverse, le cholestérol peut aussi induire des troubles du sommeil. Que vous ayez du mal à vous endormir ou encore à rester endormi, cela peut être lié à un taux de cholestérol élevé.

3) Une sensation de froid dans les jambes ou les pieds

pieds froids
Crédits : iStock

Les sensations de froid au niveau des membres inférieurs peuvent être liées au mauvais cholestérol. De base, cet excès peut y favoriser le développement d’ulcères ou de problèmes cutanés. Cependant, cela peut aussi très communément occasionner cette impression d’avoir les pieds ou les jambes gelés ainsi qu’un changement de couleur des extrémités.

4) Les troubles de l’érection, aussi signes de cholestérol en excès

infection urinaire sexe problème
Crédits : iStock

Étant donné que le cholestérol se dépose dans les artères, il peut tout à fait empêcher le sang de bien irriguer le pénis. Ce faisant, il peut alors occasionner des troubles de l’érection chez les hommes atteints d’hypercholestérolémie.