in

Passage à l’heure d’été : 5 conseils pour ne pas être crevés

Crédits : iStock
3.7/5 - (3 votes)

Les beaux jours se rapprochent et avec eux les journées qui se rallongent, les apéritifs entre amis, les barbecues en famille et les beaux moments illuminés d’un beau soleil printanier. Toutefois, avant cela, il faut passer le cap du changement d’heure… et il peut être difficile à supporter ! En effet, dans la nuit du samedi au dimanche 27 mars, on passe à l’heure d’été. À 2 heures du matin, il sera donc 3 heures, ce qui signifie que l’on perd une heure de sommeil. Cela ne manquera pas au passage de dérégler complètement notre quotidien et de perturber nos rythmes de sommeil parfois déjà bien éreintants. Pour vous y préparer et bien gérer le changement d’heure, voici les conseils à adopter dès aujourd’hui.

Rappelons en effet que cela n’a rien d’anodin. Les adultes ont besoin de 7 à 9 h de sommeil (11 h pour les enfants) et nombreuses sont les personnes qui n’ont déjà pas leur quota. Cette perte d’une heure ne manquera donc pas d’avoir des effets néfastes. Le manque de sommeil peut en effet par exemple diminuer les capacités de concentration, induire une forte somnolence, augmenter les risques d’accident ou favoriser des troubles de santé plus graves (accident vasculaire cérébral ou crise cardiaque). Alors, voici comment casser votre routine pour ne pas trop subir le passage à l’heure d’été et les risques liés au manque de sommeil.

1) Prenez l’habitude de vous coucher une heure plus tôt

réveil matin
Crédits : congerdesign / Pixabay

Avant toute chose, il est conseillé d’éviter de faire une grasse matinée le dimanche matin en préparation du passage à l’heure d’été. Vous aurez ainsi moins de mal à vous endormir le soir venu ! Si possible, il faudrait également essayer de vous coucher plus tôt les jours qui précèdent. Cela permettra ainsi à votre organisme de s’y habituer au fil des jours. Toutefois, ce n’est pas toujours facile de trouver le sommeil lorsque l’on se couche trop tôt par rapport à d’habitude. Alors, si cela vous est impossible, tentez plutôt d’avancer votre heure de réveil dans les jours qui précédent, notamment à partir de vendredi, par incréments de 30 minutes. Ainsi, votre horloge interne ne sera pas trop bouleversée.

2) Se montrer régulier pour mieux vivre le passage à l’heure d’été

Les repères sont essentiels pour notre rythme biologique. C’est la raison pour laquelle il est très important de veiller à rester régulier dans ses horaires, notamment en ce qui concerne les heures de coucher. Par ailleurs, une fois que vous aurez réussi à vous adapter à l’heure d’été continuez à garder une heure de coucher et une heure de réveil régulières. Cette régularité au quotidien est un élément clé pour bien dormir et limiter les écarts qui pourraient favoriser une somnolence diurne.

3) Faire une sieste si l’on en ressent le besoin

bien dormir mieux dormir sommeil de qualité bonne nuit de sommeil
Crédits : iStock

Une sieste trop tardive risquerait d’altérer votre sommeil le soir venu. Toutefois, une courte sieste de moins de trente minutes en début d’après-midi permettra de lutter contre la privation de sommeil et de tenir sans impacter votre sommeil nocturne. N’hésitez donc pas à y avoir recours si vous le pouvez pour ne pas trop souffrir du changement d’heure au moment où il surviendra.

4) Se mettre dans de bonnes conditions pour bien dormir

Cette période sera déjà assez difficile sans avoir en plus besoin de la compliquer avec de mauvaises habitudes qui favorisent les troubles du sommeil. Pour mettre toutes les chances de votre côté de mieux dormir, et donc de ressentir moins durement le passage à l’heure d’été, il est donc conseillé de limiter les écrans le soir ainsi que les boissons excitantes (café, sodas bourrés de sucres et de caféine, alcool, etc.). Veillez en outre à dîner léger et pas trop tard de manière à pouvoir bien digérer et donc limiter les insomnies inhérentes à la digestion. Enfin, pour optimiser la qualité de votre sommeil, veillez à garder un environnement frais propice au sommeil.

5) Préparez-vous un maximum la veille du changement d’heure

matin matinal petit-déjeuner encas café fruité fruits tartines sain
Crédits : Pixabay/StockSnap

Même en essayant d’adapter sa routine comme expliqué précédemment pour ressentir moins durement les effets de la perte d’une heure de sommeil, il se peut que la nuit en question s’avère particulièrement difficile. Aussi, pour éviter tout stress inutile le lundi matin, prenez les devants en dressant la table pour le petit-déjeuner dès le dimanche soir et en préparant vos affaires la veille (sacs et vêtements). Ainsi, vous aurez plus le temps pour émerger sans vous sentir pressés par le temps. Si vous ne travaillez pas le weekend et n’avez pas d’impératifs, vous pouvez aussi modifier l’heure sur vos horloges et appareils dès le samedi soir pour permettre à votre organisme de commencer à s’habituer au changement d’heure.