in

Comment économiser l’eau de la douche ? 6 astuces simplissimes

Crédits : iStock
4.5/5 - (2 votes)

En principe, prendre une douche est plus économe qu’un bain. Toutefois, à raison de dix minutes de longue douche, on se retrouve avec une consommation de 150 l d’eau, soit plus ou moins l’équivalent de l’eau consommée pour remplir la baignoire et s’y prélasser. Il faut dire en effet qu’un pommeau classique laisse s’échapper entre 8 et 20 l par minutes, ce qui fait que cet “or bleu” se retrouve vite au fin fond des canalisations, explosant au passage la facture d’eau ! Comment économiser l’eau de la douche pour préserver la planète en économisant cette ressource précieuse ou pour faire des économies sur votre budget ? Découvrez toutes les astuces faciles à mettre en place sans arrêter de se laver pour autant ! 

Pour aller plus loin, découvrez aussi nos astuces pour économiser l’eau lorsque vous faites la vaisselle, ainsi que des manières d’économiser l’eau chaude au quotidien.

1) Couper l’eau de la douche pendant le savonnage

Certes, ce n’est pas avec ce genre de conseils que l’on va réinventer l’eau chaude ! Toutefois, il est toujours bon de rappeler des évidences qui n’en sont malheureusement pas pour tout le monde. Même s’il est moins confortable de se savonner sans eau chaude, cela reste le meilleur moyen de ne pas laisser des litres de cette précieuse eau se faire gaspiller inutilement. Et en plus de limiter le gaspillage d’eau, cette mesure ne demande aucun effort particulier. C’est LE geste à la portée de tous pour faire une réelle différence sur la consommation d’eau.

2) Chronométrer ses douches pour économiser de l’eau

douche shampoing
Crédits : iStock

Sans forcément opter pour la douche militaire, cinq minutes s’avèrent amplement suffisantes pour mouiller, savonner et rincer confortablement et efficacement son corps. Aussi, les jours où vous ne vous lavez pas les cheveux, pensez à utiliser le timer de cuisine ou le chrono du téléphone pour avoir une meilleure estimation du temps qui s’écoule. Au fil des douches, vous arriverez de mieux en mieux à réduire le temps passé sur le lavage et, par extension, l’eau consommée pour le réaliser. Pour rendre cet exercice plus amusant et relaxant, choisissez une chanson de 4 à 5 minutes et mettez-vous au défi de finir votre douche avant la fin. De quoi garder la notion du temps de manière plus ludique !

3) Récupérer l’eau de la douche le temps qu’elle soit chauffée

récupérer eau de la douche
Crédits : iStock

Au moment d’ouvrir le robinet de douche, l’eau chaude n’arrive pas forcément tout de suite à bonne température. Aussi, il faut attendre parfois un long moment avant d’oser aventurer un orteil dans cette eau parfois glacée ! Au lieu de laisser l’eau finir directement dans le drain, prenez la bonne habitude de la récolter avec une bassine ou un seau. Ce précieux liquide pourra ensuite être utilisé pour tirer la chasse, mais aussi pour le ménage, l’arrosage des plantes, le rinçage des légumes, le remplissage de la gamelle du chien ou encore l’eau des pâtes, du thé ou du café. Gardez en tête qu’il n’y a pas de petites économies !

4) Se laver autrement

bassine gant de toilette
Crédits : Pixabay/Pezibear

Selon France Inter, un Français sur trois a renoncé à prendre une douche quotidienne, préférant le faire tous les deux, voire trois jours. Outre les économies d’eau, cela présenterait également l’avantage de mieux préserver la peau. Elle peut en effet être sensibilisée par des lavages trop fréquents, ce qui peut alors occasionner des démangeaisons, des rougeurs et de la sécheresse en plus de la rendre globalement plus vulnérable aux agressions extérieures. Vous l’aurez donc compris, il n’est pas ici question d’arrêter de se laver, mais bien de le faire de manière plus avisée. Entre les douches, il est possible de s’adonner à la toilette du chat avec un gant et un savon doux. Cela permet ainsi de garder la poitrine, les aisselles, les pieds et les parties intimes propres.

5) Changer ses équipements pour économiser l’eau de la douche

pommeau de douche
Crédits : Pixabay

Le pommeau de douche n’est pas éternel. Quand vient le moment de le changer, on peut tout naturellement se tourner vers un pommeau économique. Il offre un débit plus limité d’environ 6 litres par minute, ce qui permet de moins gaspiller d’eau. Toutefois, d’autres équipements peuvent s’avérer tout aussi utiles.

Le ‘douche-minute’ est par exemple un gadget grâce auquel vous pouvez programmer un temps de douche maximal. Il va ainsi émettre de la musique lorsque ce temps est dépassé. Quant au stop-douche (à installer entre le robinet et le tuyau de douche), il permet d’arrêter l’eau momentanément pour se savonner et de la retrouver à la même température et au même débit lorsqu’on la relance. Le mitigeur thermostatique limite pour sa part les pertes de temps à régler la température de l’eau, laissant au passage de précieux litres de ce liquide se perdre pendant les réglages. Sinon, il y a également le classique mousseur, un économisateur d’eau qui permet de limiter le débit d’eau tout en gardant la même pression et les mêmes sensations que les pommeaux classiques simplement en mélangeant l’eau et l’air.

Comment savoir si son pommeau consomme trop d’eau ? Faites le test !

Prenez un gros seau propre et versez-y deux litres d’eau avec votre pommeau. Si le remplissage prend moins de dix secondes, cela signifie que votre pommeau consomme beaucoup trop d’eau et qu’il serait temps d’en changer !

6) Faites la chasse aux fuites !

fuite d'eau
Crédits : iStock

Toutes les fuites ne sont pas visibles, et c’est d’autant plus vrai pour la douche où l’on ne s’en rend pas forcément compte tout de suite. C’est pourtant un pôle de consommation d’eau essentiel à surveiller, car un simple goutte à goutte peut rapidement représenter une perte de 4 l par heure (16 l dans le cas d’un vrai filet d’eau), soit plusieurs dizaines d’euros de plus dépensés et jusqu’à 20 % sur votre facture d’eau. N’hésitez donc pas à surveiller le chiffre affiché sur votre compteur avant de partir travailler et à noter les oscillations inexpliquées. Si vous remarquez des différences, faites venir un professionnel pour identifier les éventuelles fuites qui auraient pu échapper à votre vigilance.