in

6 astuces pour économiser l’eau chaude (et l’électricité pour la chauffer)

Crédits : iStock - Montage ADGM

L’eau est un or bleu très précieux qui peut peser très lourd sur votre facture. À elle seule, la consommation d’eau chaude représente en effet environ 45% de notre consommation d’eau et 12% de notre facture d’électricité. C’est la raison pour laquelle elle constitue le deuxième poste de consommation d’un foyer après le chauffage. Pour réaliser des économies et mieux réduire votre consommation sans pour autant prendre des douches froides, il suffit pourtant de prendre de bonnes habitudes. Voici quelques bons gestes pour économiser l’eau chaude sanitaire sans perte de confort.

1) Quelques rappels de gestes simples du quotidien pour économiser l’eau chaude

douche shampoing
Crédits : iStock

-Faites la chasse au gaspillage d’eau ! Coupez le robinet au moment de vous savonner les mains, laver le corps, raser ou brosser les dents. Pour certaines de ces tâches, nul besoin en outre d’utiliser de l’eau trop chaude.
-Par ailleurs, privilégiez les douches aux bains. En effet, remplir la baignoire nécessite 200 litres en moyenne contre 60 à 80 litres pour une douche (à condition ne pas y passer trois heures !).
-Sans les surcharger, pensez toutefois à toujours bien remplir le lave-linge et le lave-vaisselle. Et pour ces deux appareils électroménagers qui consomment énormément, utilisez dès que possible “l’option éco” (si possible sur les heures creuses) et choisissez-les avec une classe énergétique à basse consommation.

2) Faites des lavages à basse température

machine à laver lave linge
Crédits : PxHere

En général, le linge comme la vaisselle ressortent très propres avec un simple nettoyage à basse température. Par exemple, le linge peut-être lavé sans problème à 30°C ou 40°C dans la plupart des cas. Cela est rendu possible par la qualité des produits du commerce ou des bonnes recettes de produits de nettoyage maison qui permettent un lavage de qualité. Pour information, environ 80% de l’électricité utilisée par votre machine à laver sert à chauffer l’eau de lavage. C’est la raison pour laquelle un lavage moins chaud est plus économique. À titre d’exemple, le simple fait de laver à 30°C plutôt qu’à 40°C permet d’économiser 11% d’énergie à chaque cycle. Et pour un cycle de lavage à 40°C au lieu de 60°C, vous économiserez 25% d’énergie. En outre, le prélavage en machine peut facilement être remplacé. Faites simplement tremper le linge très sale dans une bassine d’eau chaude additionnée de percarbonate de soude (3 càs par litre).

3) Bien régler le ballon d’eau chaude

économiser eau chaude chauffe-eau
Crédits : iStock

Avec un ballon de stockage, il vaut mieux miser sur une température de 60°C contre 50°C pour un ballon d’eau chaude instantané. Ne réglez pas votre appareil en dessous de ces températures au risque de favoriser le développement des bactéries dans vos installations. Et pour économiser l’eau chaude comme l’électricité, pas besoin d’aller au-delà de 60°C. Par ailleurs, il vous faudra optimiser son emplacement dès son installation. Plus le ballon sera près des points d’eau chaude, moins il y aura de déperditions de chaleur lors de la circulation de l’eau. De simples manchons en caoutchouc peuvent aussi être installés sur les tuyaux pour les isoler et limiter les pertes de chaleur si le chauffe-eau est situé dans une pièce non chauffée (sous-sol, etc.).

4) Entretenez vos installations pour économiser l’eau chaude

entretien chauffe eau pour économiser de l'eau chaude
Crédits : iStock

Si vous possédez un chauffe-eau électrique à accumulation, il faudra veiller à détartrer sa cuve plus ou moins régulièrement en fonction de la dureté de l’eau dans votre région. En effet, si l’eau est très calcaire et que la cuve s’encrasse à cause du tartre, votre appareil consommera plus d’énergie. Le débit d’eau chaude ne sera en outre plus optimisé et sa longévité sera amoindrie. Pour un chauffe-eau ou ballon à eau , n’hésitez pas à faire faire un contrôle ainsi qu’un nettoyage chaque année.

Du reste, n’hésitez pas à faire la chasse aux fuites. Bien que souvent minimes, elles peuvent facilement occasionner une perte d’eau qui se comptabiliserait en centaines de m3 sur une année. Si vous coupez tous vos appareils et l’ensemble de vos robinets, mais que le compteur d’eau tourne toujours, c’est qu’il y a une fuite à colmater (ou à faire colmater par un plombier professionnel).

5) Choisissez les robinets et pommeaux de douche avec soin

laver lavage nettoyage pommes eau du robinet rinçage
Crédits : Flickr/PersonalCreations

De nombreux petits équipements simples à installer permettent d’économiser l’eau chaude l’air de rien grâce à un système de régulateur de débit ! Pour réduire le débit d’eau, tous les robinets peuvent être équipés de mousseurs. En cas de chauffe-eau instantané ou de chaudière à production d’eau chaude instantanée, vous ne pourrez toutefois pas prendre des limiteurs ayant un débit inférieur à 6 L/min. Dans les autres cas, 4L/min suffisent amplement. Et pour la douche, il y a l’option du pommeau de douche à économie d’eau ! Une douchette à débit optimisé réduit en général le besoin en eau de 50%. Et là encore, utiliser un limiteur de pression ne nuit pas au confort lors de la toilette.

6) Coupez votre chauffe-eau en cas d’absence prolongée

Si vous partez juste un weekend, cela n’est pas nécessaire. Toutefois, cela peut faire une différence à partir de trois jours d’absence. Cela permet de faire des économies, car le chauffe-eau électrique classique aura généralement tendance à se remettre en route au bout de trois jours pour maintenir l’eau chaude. En revanche, n’éteignez jamais un chauffe-eau équipé d’un dispositif ACI. En cas de doute, pensez à regarder les instructions d’entretien de votre appareil.