in

4 astuces faciles pour augmenter la chaleur d’un radiateur

froid radiateur hiver
Crédits : iStock
4.2/5 - (6 votes)

Le froid se fait de plus en plus mordant. Vient alors le moment de remettre les radiateurs en route et donc de voir la facture grimper. Pour éviter un phénomène de surconsommation énergétique et assurer son confort, il faut évidemment que votre intérieur soit bien isolé et ventilé. Cependant, on peut aussi tout à fait mettre en place quelques solutions pour augmenter la performance de son chauffage et réduire ses factures énergétiques. Découvrez comment augmenter la chaleur de votre radiateur pour diminuer votre facture de chauffage.

1) Bien choisir son radiateur pour optimiser sa chaleur

Bien sûr, il ne vous sera pas forcément possible de changer vos installations. Cependant, si vous prévoyez de toute façon d’installer de nouveaux radiateurs ou que vous faites construire votre maison, la question se posera forcément. Or, choisir des émetteurs de chaleur plus performants vous permettra d’économiser jusqu’à plus de 20 % sur votre facture de chauffage. Si vous n’optez pas pour un chauffage au sol, trois options s’offriront à vous :

-Les radiateurs en fonte qui ont une très bonne qualité de chauffe et longévité, mais qui restent lourds et plutôt onéreux ;
-Les radiateurs en fonte d’aluminium, incompatibles avec d’autres types de radiateurs et préférablement à réserver aux installations neuves et bien isolées ;
-Et enfin les radiateurs en acier qui se refroidissent très vite.

radiateur
Crédits : iStock

Quel que soit votre choix, assurez-vous de ne pas surdimensionner le chauffage restitué par les radiateurs. La puissance, qui doit compenser les déperditions calorifiques du logement, dépendra de la surface de chauffe et de la puissance calorifique des appareils (à consulter auprès du fabricant), la température et le débit d’eau qui traverse l’appareil. Si vous ne comptez pas changer vos installations, sachez aussi que le simple remplacement d’une ancienne tête de radiateur manuelle par un robinet thermostatique (ou vanne thermostatique ) vous permet une économie d’énergie allant jusqu’à 28 % d’énergie.

2) Ne pas négliger la purge pour une meilleure restitution de la chaleur par le radiateur

Certains signes ne trompent pas ! Votre radiateur gargouille ou a du mal à chauffer et la chaleur se concentre en bas sans monter ? Cela indique qu’il est temps de le purger. Cela permettra d’optimiser sa puissance thermique et de retirer l’air présent dans le circuit de chauffage. Ainsi, la chauffe sera plus homogène. En revanche, si vous observez une eau sombre au moment de la purge, peut-être vous faudra-t-il prévoir également un désembouage.

3) Un bon dépoussiérage pour un chauffage efficace

nettoyer les radiateurs
Crédits : iStock

Pour alléger votre facture au quotidien, les gestes les plus simples sont souvent les plus efficaces. Par exemple, vous pouvez dépoussiérer votre radiateur pour améliorer l’efficacité de votre chauffage d’appoint très énergivore. En effet, cela permet de mieux propager la chaleur au sein du logement. Vous ne risquerez ainsi pas d’occasionner une surconsommation d’énergie. Fini, la facture d’électricité qui explose ! Cette bonne habitude est à réaliser au moins deux fois par an, de préférence avant le début de la saison froide ainsi qu’après.

4) Installer un panneau réflecteur derrière le radiateur pour renvoyer la chaleur

La chaleur n’est pas centralisée et a tendance à s’éparpiller sur les rideaux, le mur ou encore le plafond. Il est toutefois possible d’augmenter et optimiser la chaleur de son radiateur avec un panneau réflecteur disposé au niveau de l’interstice entre le radiateur et le mur. Bien souvent, on utilise ici une simple feuille d’aluminium collée avec du scotch double face pour repousser la chaleur vers le centre de la pièce et réduire la consommation d’énergie du radiateur. Par contre, cette astuce est moins conseillée dans les logements où il y a des problèmes d’humidité au niveau des murs. En effet, la chaleur qui s’y propage permet de combattre cette même humidité. En outre, cette astuce ne fonctionne que sur les radiateurs en fonte. Inutile donc de l’essayer avec vos convecteurs électriques et autres radiateurs !

Les petits trucs en plus pour faire des économies d’énergie

bûches bois feu de cheminée
Crédits : iStock

Pensez à installer un insert à haut rendement sur la cheminée

L’ajout d’un insert permet un meilleur rendement du bois ainsi qu’une consommation de bois diminuée. En effet, l’air va alors circuler à l’intérieur, se réchauffer et ressortir par des sorties d’air prévues à cet effet. Cela permet d’obtenir une une puissance calorifique nettement supérieure. Si vous optez en plus pour des bois secs et si possible feuillus (chêne, hêtre, etc.), vous obtiendrez en outre une meilleure combustion au sein de votre cheminée en comparaison avec des bois résineux.

Installer un récupérateur de chaleur à air sur une cheminée à foyer ouvert

Les feux de cheminée réchauffent les coeurs, mais moins nos maisons avec un rendement de moins de 10 % au niveau du chauffage. Au final, une grande partie de la chaleur s’échappe par le conduit de fumée. C’est la raison pour laquelle vous pouvez opter pour un récupérateur de chaleur (chenet soufflant, échangeur à air ou échangeur à combustion inversée). Cela permet d’augmenter ainsi son rendement énergétique, le tout sans que l’air prélevé n’ait été en contact avec les fumées.

Julie Vera, rédactrice santé

Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.