in

Santé : 5 associations à ne jamais faire avec des fruits

Crédits : iStock - Modif par ADGM
5/5 - (1 vote)

Chez les jeunes enfants ou les personnes qui ont un estomac fragile, certaines associations alimentaires sont à déconseiller formellement. Il peut arriver également que certains aliments ne fassent pas bon ménage et que le fait de les consommer en même temps puisse présenter un risque pour la santé. En la matière, les associations à base de fruits sont peut-être les plus étonnantes dans la mesure où l’on n’imagine pas que ces aliments connus pour être bons pour notre organisme puissent au final lui nuire dans certaines conditions. Pour ne pas vous faire avoir, voici les mélanges qu’il vaut mieux éviter par précaution.

Que risque-t-on à tenter ces associations à base de fruits ?

Bien souvent, les risques sont minimes. Chez les personnes fragiles et fréquemment sujettes aux maux de ventre, ces mélanges peuvent néanmoins communément occasionner des troubles digestifs divers (mauvaise digestion, ballonnements, gaz, crampes et douleurs intestinales, etc.). D’autres peuvent également vous rendre malades, aussi délicieux soient-ils. Pour votre bien-être gastrique, voici les associations aux fruits à éviter ou en tout cas à consommer avec parcimonie et à bannir pour les nourrissons.

mal au ventre gonflé gonflements ballonnements douleurs
Crédits : iStock

L’association de l’orange et de la carotte

Que ce soit en purée, en soupe ou en boisson matinale vitaminée, cette association fait partie des plus communes. Et pourtant, consommé à outrance, cet agréable mélange a tendance à favoriser les brûlures d’estomac. Cela peut aussi favoriser un excès de bile potentiellement néfaste pour le système rénal.

L’association du citron et de la papaye

Cette association figure parmi les plus dangereuses. Elle peut en effet favoriser l’anémie, ainsi que des troubles de l’hémoglobine. Mieux vaut donc éviter d’associer ces deux aliments !

L’association de la banane et de l’orange

Les fruits très sucrés se marient très bien avec les fruits semi-acides. Toutefois, associer des fruits sucrés et des fruits acides n’est pas forcément idéal pour la santé. À titre d’exemple, mieux vaut éviter d’associer la banane avec des oranges, des kiwis, des pamplemousses ou encore les mandarines, car cela peut occasionner la survenue de gaz. Cela peut aussi favoriser les indigestions. Pour éviter les problèmes digestifs, mieux vaut manger une seule sorte de fruits ou manger des fruits de la même catégorie ensemble.

L’association de la banane et de la goyave

Sur le papier, cette association peut avoir l’air délicieuse. Toutefois, gare aux personnes qui ont souvent des troubles digestifs ! Si ce mélange est à savourer avec parcimonie, c’est parce qu’il peut favoriser les flatulences, les maux d’estomac et les troubles gastriques.

L’association du lait et de l’ananas

Associer des produits laitiers avec de l’ananas peut favoriser le développement de gaz et de problèmes intestinaux. Cela s’explique par la présence de bromélaïne, un complexe enzymatique  dans ce fruit, qui peut augmenter le risque d’intoxication en cas d’association avec un produit issu du lait. Il est donc conseillé de ne pas abuser de ce mélange pour éviter les troubles digestifs qui pourraient découler de sa consommation. Certains nutritionnistes déconseillent par ailleurs le mélange entre le lait et la banane qui peut provoquer une digestion difficile, des éruptions cutanées et des allergies. Mieux vaut ne pas en consommer trop non plus !

Un autre avertissement sur la consommation de fruits…

Rappelons par ailleurs qu’il est déconseillé de consommer des fruits en dessert. Ainsi que nous vous l’expliquions, les aliments ne sont pas digérés par notre corps à la même vitesse. Très riches en sucre et rapidement digérés, les fruits peuvent alors rester bloqués dans l’estomac avec les autres aliments plus lents à digérer, avec le risque qu’ils se mettent à fermenter et donc occasionner des maux de ventre. Comme quoi, même avec des aliments sains et vitaminés comme les fruits, on peut se surprendre de la manière dont notre corps réagit face à ce avec quoi on le nourrit !