in

Infection urinaire : les aliments à favoriser et éviter lors d’une cystite

Crédits : iStock

Vous avez oublié d’uriner après vos rapports sexuels ? Des bactéries Escherichia coli (E.coli) se sont multipliées trop vite dans votre appareil urinaire ? Malheureusement, les infections urinaires ne sont jamais loin. C’est d’autant plus vrai en été où la chaleur cause une déshydratation. Cela réduit la production d’urine, ce qui laisse aux germes issus de l’anus tout le loisir de stagner dans le système urinaire. Une fois que l’infection urinaire est là, il convient de consulter un médecin ou urologue rapidement pour suivre un traitement antibiotique. Cela permet d’éviter les complications (sang dans les urines, reins abîmés, incontinence, pyélonéphrite…). Et si l’on peut compléter avec quelques remèdes naturels (tisane de busserole, etc.), l’alimentation joue elle aussi un rôle clé pour une guérison rapide et pour limiter les récidives. Voici certains aliments à favoriser et ceux à éviter en cas de cystite.

Les aliments contre la cystite

Boire beaucoup, crucial contre cette pathologie infectieuse

eau au citron citronnée boire boisson
Crédits : iStock

On peut être tentés de boire moins pour limiter l’envie d’uriner. Néanmoins, il a été démontré par de nombreuses études que boire suffisamment quotidiennement est excellent pour soulager les infections des voies urinaires. En effet, boire beaucoup dès les premiers symptômes aide à éliminer les bactéries présentes dans la vessie par la miction. En outre, quand elle a été bien traitée, cela permet de diminuer de 47 % le risque de récidive en cas de cystites à répétition ! Pour alcaliniser les urines, privilégiez les eaux riches en bicarbonates : Contrex, Arvie, St Yorre, Vichy Célestins, Hepar… Pour le goût, vous pouvez y ajouter du jus de citron qui est alcalinisant et antibactérien. Et c’est la même chose pour le pamplemousse.

La canneberge, un classique des aliments en cas de cystite

jus de canneberge cranberry parmi les remèdes naturels contre la cystite
Crédits : Flickr/Pen Waggener

Le jus de canneberge ou cranberry est très communément conseillé en cas d’infection douloureuse et récidivante dans le bas ventre. En effet, on y retrouve des proanthocyanidines, des antioxydants permettant de diminuer l’adhésion des bactéries sur les parois des voies urinaires. Cela permet de mieux les évacuer lors des mictions. En complément du traitement de la cystite, n’hésitez donc pas à consommer des aliments et produits à base de canneberge.

Les aliments riches en fibres contre la cystite

graines haricots fèves
Crédits : PxHere

Les troubles du transit et plus particulièrement la constipation peuvent favoriser la prolifération bactérienne à l’origine de ce trouble urinaire. De ce fait, pour éviter et traiter une cystite, il est conseillé de consommer 5 fruits et légumes par jour et des aliments riches en fibres pour stimuler les selles. On retrouve beaucoup de fibres alimentaires dans les pois et haricots, les figues séchées, les fruits rouges, les légumes verts, le riz rouge ou riz complet, le son de blé, le son d’avoine et céréales complètes par exemple. Enfin, la consommation de probiotiques (type lactobacillus crispatus…) peut aider à prendre soin de la flore intestinale, toujours pour combattre les troubles digestifs.

L’abricot

abricot
Crédits : Pixabay/Couleur

Il a une action alca­linisante qui permet de rétablir l’équilibre acido-basique de l’organisme. Il est de préférence à consommer bien mûr et sans sucres ajoutés. S’il est trop acide, n’hésitez pas à le consommer en compote en association avec un autre fruit plus doux tel que la pomme.

La courgette

courgette
Crédits : Pixabay/Ulleo

Elle fait elle aussi partie des aliments alcalinisants permettant de lutter contre la cystite. N’hésitez pas à la décliner régulièrement dans différentes recettes pour en bénéficier. Que ce soit en soupe, farcie ou en spaghetti, elle peut en outre être associée au persil qui est riche en vitamine C et qui possède des propriétés antibactériennes et immunostimulantes. Ce dernier est à consommer frais dès que possible de préférence avec du jus de citron et de l’ail, tout aussi antibactérien.

Les aliments à éviter en cas de cystite

marshmallow chamallow bonbons sucreries
Crédits : Pixabay/Silviarita

-Pâtisseries industrielles, bonbons, gâteaux… Tous ces aliments certes réconfortants en période difficile de maladie risquent d’empirer vos symptômes. En effet, les bactéries adorent le sucre et cela favorise leur développement. Contre les infections urinaires, attention aussi aux aliments trop salés (sauce soja, condiments…).
-La viande rouge est très acidifiante, ce qui favorise la reproduction des bactéries. La charcuterie, très salée en plus, est logée à la même enseigne.
-En outre, allez-y doucement sur les épices piquantes. Elles peuvent en effet irriter la vessie. L’inflammation et les brûlures n’en seraient que plus désagréables encore au moment d’aller aux toilettes !
-Enfin, niveau boisson, limitez le café et le thé, les jus de fruits ou encore les sodas même sans sucres.