in

Accouchement : 8 astuces pour bien gérer les contractions

5/5 - (2 votes)

5) Le massage pour mieux gérer les contractions

massage pour aider femme enceinte à gérer contractions douleurs grossesse
Crédits : iStock

Si votre compagne ou compagnon se sent démuni(e) face à vos douleurs pendant votre accouchement, le massage est un beau moyen de vous assister. En effet, vous pouvez lui demander de vous masser au niveau des zones de tension ou au niveau des pieds, mollets ou épaules pour vous décontracter. Pour réduire plus spécifiquement les douleurs liées aux contractions, il est possible de se concentrer sur le bas du dos, sur la zone du losange de Michaelis ou sur le ventre en fonction des points de douleur ressentis. Il est par ailleurs possible d’utiliser les mains, mais aussi des balles de tennis ou de ping-pong à faire rouler sur les zones à soulager. Cela permet de booster la sécrétion d’endorphine, très utile lors de l’accouchement.

6) Utiliser la phytothérapie

feuilles de framboisier
Crédits : PxFuel

Consommée en toute fin de grossesse et en prévision de l’accouchement, l’infusion de feuilles de framboisier permet de tonifier l’utérus et rend les contractions plus efficaces le jour J. En plus d’optimiser la qualité des contractions, des études ont démontré que cette régulatrice du muscle utérin aide à raccourcir le travail de l’accouchement, notamment dans sa deuxième phase. Il suffit pour cela d’en consommer deux tasses par jour avant le terme. Pour ce faire, couvrez une cuillère à soupe de feuilles de framboisier d’eau froide et portez le tout à ébullition. Ensuite, coupez le feu au premier bouillon et laissez infuser pendant 15 minutes sous un couvercle. De par son goût amer, n’hésitez pas à ajouter un peu de miel pour sucrer votre tisane.

Important : N’ayez pas recours à la phytothérapie ou un quelconque remède sans en parler au préalable à un médecin.

7) Des accessoires pour gérer les douleurs liées aux contractions

ballon accouchement grossesse femme enceinte contractions
Crédits : iStock

Beaucoup de femmes aiment s’asseoir sur un ballon pendant leurs contractions ou l’utiliser pour prendre appui dessus avec le haut du corps. Il est aussi possible de le placer sous les jambes et de demander à son partenaire de lui faire faire de petits cercles pour mobiliser le bassin. De nombreuses sages femmes recommandent aussi l’utilisation d’un rocking-chair pour soulager la douleur en faisant bouger le bassin et en accompagnant les contractions. Très utilisée en kinésithérapie, il est aussi possible de placer une galette sous les fesses pour mobiliser le bassin. Cela évite au passage que le sacrum et le bassin restent sur un plan dur et peut donc faciliter le travail.

8) Faire des sons graves pour apaiser la douleur

sons graves pour gérer les contractions femme enceinte accouchement
Crédits : iStock

Le chant prénatal permet de créer des vibrations qui aident non seulement à se relaxer, mais aussi à visualiser son souffle pour mieux le maîtriser. Si vous avez envie de crier au moment où arrive la contraction, n’hésitez pas à en profiter pour faire un son grave. Cela a aussi un effet bénéfique sur l’ouverture du périnée contrairement aux sons aigus. Prononcez des “A” ou des “O” graves et voyez lequel qui vous libère le plus de vos douleurs. Le son va résonner dans votre bassin à chaque contraction aider à la calmer.

Il existe aussi de fausses contractions qui surviennent au cours de la grossesse, souvent à partir de la vingtième semaine de grossesse. On les appelle les contractions de Braxton-Hicks. Si ces contractions sont plus douloureuses que de simples douleurs de règles, qu’elles surviennent à intervalles réguliers et deviennent de plus en plus intenses et fréquentes avec le temps, qu’elles s’accompagnent de saignements vaginaux ou qu’elles ne disparaissent pas avec du repos, préférez consulter plutôt que d’avoir recours à ces astuces pour les soulager. Cela peut en effet indiquer une modification de votre col de l’utérus et il faut alors s’assurer que tout se passera bien pour la suite de la grossesse.

Julie Vera, rédactrice santé

Écrit par Julie Vera, rédactrice santé

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.