in

Accouchement : 8 astuces pour bien gérer les contractions

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Au fil de la grossesse, le ventre de la future maman s’arrondit et son corps se prépare petit à petit à l’accouchement. Symptomatiques de cette préparation, les douloureuses contractions liées au travail peuvent être difficiles à supporter pour de nombreuses femmes. Aussi, c’est un aspect de l’enfantement que beaucoup de personnes redoutent particulièrement. Bien souvent, les femmes reçoivent quelques conseils de leur médecin ou sage-femme lors de leurs cours de préparation à l’accouchement pour soulager la douleur. Toutefois, chaque femme le vit différemment et ce qui marche sur l’une ne fonctionnera pas forcément sur l’autre. Chacune doit donc trouver SA manière à elle de gérer les contractions et s’écouter au maximum. Voici quelques méthodes qui fonctionnent généralement bien.

1) Se concentrer sur sa respiration pour mieux gérer les contractions

femme enceinte grossesse douleurs contractions accouchement
Crédits : iStock

Bien respirer est essentiel, notamment pendant le pré-travail (avant la péridurale pour celles qui la souhaitent). Cela permet en effet de réduire le stress lié à l’accouchement et d’oxygéner son utérus ainsi que son bébé. Et bien sûr, cela aide à faire le vide et se concentrer pour mieux gérer les douleurs liées aux contractions. Ici, il est surtout conseillé de caler sa respiration sur la contraction. Pour ce faire, il suffit d’inspirer brièvement lorsqu’on la sent arriver, puis d’expirer longuement et lentement lorsqu’elle se déclenche. Ensuite, on répète cette respiration profonde pour bénéficier de ses effets.

On peut par ailleurs emporter des huiles essentielles à la maternité à respirer dans le flacon, diffuser ou appliquer sur son oreiller d’accouchement. Avec leurs propriétés relaxantes et anxiolytiques, l’huile essentielle de lavande ou celle de mandarine sont idéales.

2) Restez active

femme enceinte qui danse grossesse
Crédits : iStock

Certaines femmes préfèrent rester immobiles, ce qui aide à leur concentration. D’autres auront plutôt la bougeotte et c’est très bien aussi ! En effet, cela permet de mobiliser son bassin, ce qui va au final aider bébé à descendre. Alors, enfilez vos meilleures chaussures et marchez dans les couloirs de la maternité. Certaines femmes vont plus loin et écoutent leurs musiques préférées avant de se lancer dans des chorégraphies endiablées. Tout ce qui vous permet de vous mettre dans votre bulle et de vous sentir bien est bon à prendre. Il est enfin possible aussi de monter et descendre les escaliers. Prendre appui sur une jambe sur la marche supérieure pendant une contraction, puis alterner avec l’autre jambe lorsqu’une autre survient peut calmer la douleur.

3) Choisir la bonne position pour soulager les contractions

Lorsque les contractions surviennent, il est généralement déconseillé de s’allonger sur le dos. Cela peut en effet augmenter l’intensité des douleurs. Encore une fois, toutes les femmes sont différentes. Aussi, il ne faut pas hésiter à tester plusieurs positions : à genoux, sur le côté, appuyée sur le mur, suspendue à une écharpe ou une porte, etc.

4) La chaleur au service des femmes qui accouchent

bain femme enceinte accouchement grossesse contractions
Crédits : iStock

Il n’y a rien de tel qu’un bain ou une douche chaude pour soulager les douleurs liées aux contractions. La chaleur a en effet un effet décontractant naturel très puissant. On peut donc laisser le pommeau s’attarder au bas de ses reins, sur le bas de son dos ou sur son ventre pour un délassement maximal. Cela réduira aussi bien les douleurs musculaires ou les crampes qui parcourent le corps que les contractions intenses. Et si vous n’avez pas envie de prendre un bain ou de vous doucher, vous pouvez aussi emporter avec vous une couverture chauffante à la maternité. Votre partenaire peut aussi préparer des compresses imbibées d’eau très chaude pour vous épauler.