in

5 astuces pour arrêter de transpirer sous les seins

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Le retour de la chaleur estivale est généralement plutôt bien vécu, car cela signifie que l’on peut retrouver de nombreux plaisirs qui nous manquaient : baignades, barbecue, longues vacances, etc. Toutefois, ces températures élevées ne vont pas sans s’accompagner de quelques contreparties, à commencer par la transpiration qui se fait plus présente et visible à mesure que la chaleur s’installe. Et quand on a de la poitrine, on peut transpirer au point de laisser des auréoles humides bien visibles sous les seins sur les vêtements. Et en plus de n’être ni agréable ni esthétique, ce phénomène s’accompagne parfois d’odeurs, d’irritations et de mycoses. Voici comment réduire la sueur et revenir en odeur de “seinteté”.

Pourquoi a-t-on tendance à transpirer sous les seins ?

Ce phénomène touche autant les petits seins que les gros seins. Toutefois, il est vrai que les plus volumineux et tombants ont tendance à en souffrir encore plus. La peau fait en effet un pli où l’humidité peut s’accumuler et la peau s’échauffer, aidée en plus par un manque d’aération. Par ailleurs, que ce soit au moment de la grossesse, des règles, de la ménopause ou chez les femmes qui viennent d’accoucher, les hormones peuvent empirer le problème de transpiration excessive.

Bien sûr, il s’agit d’un processus naturel tout à fait normal. Toutefois, l’association de la chaleur et de l’humidité en excès dans cette zone peut avoir tendance à favoriser la prolifération des bactéries, causant alors l’apparition d’une mycose. Cela peut alors provoquer des démangeaisons désagréables et des rougeurs. Tant pour retrouver du confort que pour limiter ces désagréments, on peut mettre en place certaines astuces très faciles.

Les astuces pour moins transpirer sous les seins

1) L’huile d’argan pour moins transpirer sous les seins

huile d'argan
Crédits : iStock

Très bénéfique pour la peau et les cheveux, l’huile d’argan est utilisée depuis des siècles pour traiter les infections cutanées et peut notamment servir à apaiser cette zone sensible lorsqu’elle est irritée. Néanmoins, masser quelques gouttes dans cette zone peut aussi aider à réduire la transpiration des seins. Son utilité est donc double !

2) Le déodorant contre la transpiration sous la poitrine : oui ou non ?

Tout d’abord, il ne faut pas confondre le déodorant (qui lutte uniquement contre les mauvaises odeurs) et l’antitranspirant (qui combat la sueur). Par ailleurs, l’ennui avec ce type de produit, c’est que l’on y retrouve beaucoup de substances controversées, notamment les sels d’aluminium sur lequel les avis divergent encore à l’heure actuelle. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux éviter d’avoir trop recours à ce produit à moins d’opter pour une formule dédiée pour moins transpirer sous les seins et/ou aux ingrédients soignés. Rien ne vous empêche en revanche d’opter pour la pierre d’alun à condition d’éviter les pierres synthétiques. Dans les ingrédients, assurez-vous de voir “Potassium d’alum” et non “Ammonium d’alum“, le deuxième étant un synthétique.

3) La poudre de riz pour moins transpirer sous les seins

poudre de riz
Crédits : iStock

Au lieu d’utiliser du talc pour bébé, un classique pas très sain/sein, procurez-vous de la poudre de riz. Très fine et extrêmement absorbante, elle permet d’adoucir la peau et de la protéger de la sueur pendant la canicule.

4) Les protège-slips, la solution express anti-transpi

Collez des protège-slips  à l’intérieur de votre soutien-gorge pour absorber la transpiration des seins et empêcher la formation de taches sur vos vêtements. Si vous avez peur qu’ils se décollent ou fassent du bruit, il existe aussi des doublures de soutien-gorge professionnelles en coton ou en fibres de bambou qui servent la même utilisation.

5) Bien choisir vos vêtements pour moins transpirer sous les seins

femme transpiration en train de transpirer sous les seins poitrine sueur sport
Crédits : iStock

Tant pour vos dessous que pour vos vêtements, préférez des matières naturelles comme le coton. Elles présentent l’avantage d’être plus respirantes, ce qui fait que la chaleur comme la sueur ont moins de chances de stagner et macérer au niveau de la poitrine. A contrario, les fibres synthétiques comme le polyester emprisonnent la chaleur et empêchent la sueur de s’évaporer. Elles sont donc à bannir pour moins suer. Attention aussi au rembourrage qui représente une couche supplémentaire et qui peut également retenir la chaleur.

Si rien n’y fait contre votre problème d’hyperhidrose (le nom scientifique de la transpiration excessive), parlez-en à votre dermatologue qui peut vous orienter vers une solution alternative telle que le botox.