in

Voici la recette du lait d’ail qui aide à soulager la sciatique

Crédits : Fotolia
3.4/5 - (147 votes)

Les douleurs lombaires, articulaires et musculaires peuvent en effet être exténuantes. La sciatique peut donc être difficile à vivre. Cette pathologie est liée à une inflammation et compression du nerf sciatique qui peut vite s’avérer difficile à supporter, surtout quand elle se manifeste pendant plusieurs jours entiers. Heureusement, il existe des techniques et des remèdes naturels pour soulager cette douleur et le lait d’ail en fait partie. Ce dernier est en effet un excellent moyen de réduire l’inflammation et peut s’apparenter à un analgésique, surtout grâce à l’ail et ses nombreuses propriétés pour la santé. Ce lait d’ail aura aussi un effet sur les problèmes de digestion ou la constipation qui ne font qu’aggraver la douleur liée à la sciatique. Voici comment préparer ce remède naturel de grand-mère.

Les ingrédients du lait d’ail contre la sciatique :

  • 4 à 5 gousses d’ail
  • 200 ml de lait (lait végétal ou de vache)
  • Optionnel : miel

Les étapes :

1) Épluchez et broyez (ou pressez ou coupez en tranches fines) les gousses d’ail. Si vous les laissez entières, leurs propriétés resteront enfermées à l’intérieur.

2) Ajoutez le lait et chauffez à feu moyen. Ne faites pas bouillir.

3) Laissez un peu refroidir et buvez avec un peu de miel si vous le souhaitez.

Vous pouvez aussi opter pour la version sans cuisson en laissant infuser l’ail émincé pendant au moins deux heures (le temps que ses composants soient relâchés dans le lait).

Buvez ce mélange une fois par jour jusqu’à ce que les douleurs se calment. Vos maux de dos dans la région lombaire et sur le reste du corps seront vite oubliés.

Il n’y a pas que les médicaments anti-inflammatoires et le lait d’ail. En complément, pensez à faire quelques exercices très doux pour étirer votre muscle piriforme. On ne parle pas seulement d’activité physique, mais bien de positions pour soulager les douleurs. Ces étirements vont apaiser les inflammations, apaiser les engourdissements et réduire les contractures. Du bas du dos, au niveau du sacrum (au-dessus du coccyx), le long des hanches et des fesses, en passant par les jambes (cuisse, arrière du genou et mollet jusqu’aux orteils), cela peut vous apporter du soulagement.