Saints de glace 2024 : voici les dates (et les plantes à protéger)

plante menthe gelée tardive au printemps Saints de glace
Crédits : iStock
4.1/5 - (8 votes)

Le printemps symbolise généralement la transition et la renaissance. Dans l’imaginaire commun, ce renouveau s’accompagne du retour de la verdure, de la croissance des fleurs et d’un souffle de vie nouveau qui redonne de la couleur au jardin et au potager. Néanmoins, c’est sans compter sur les Saints de glace, particulièrement redoutés par les jardiniers ! En effet, sur la période de mai, des gelées tardives peuvent s’abattre sur nos espaces verts avant de céder définitivement la main aux beaux jours. De quoi annihiler tous vos efforts et tuer des plantes encore fragiles en plein essor. Ainsi, beaucoup de passionnés de jardinage laissent passer les Saints de glace, vécus comme une sorte de point de repère avant même d’envisager de se mettre à planter quoi que ce soit. Découvrez les dates des Saints de glace 2024 et les mesures à mettre en place au jardin pour passer cette période sans encombre.

Notre article vous donnera ainsi quelques astuces pour protéger les plantes les plus sensibles au froid pendant cette période et détaillera les moments critiques pour l’année 2024.

En 2024, quelles sont les dates des Saints de glace ?

Aujourd’hui, les noms des Saints de glace ont été remplacés par d’autres dans le calendrier. Néanmoins, les dates restent les mêmes chaque année. En 2024, ils vont ainsi faire « à eux trois un petit hiver » comme dit le dicton aux dates suivantes : la Saint Mamert aura lieu le 11 mai (également date de la sainte Estelle), la saint Pancrace aura lieu le 12 mai (également date de la saint Achille) et la saint Servais aura lieu le 14 mai (également date de la sainte Rolande)

Attention cependant de ne pas trop vous fier à l’adage selon lequel « avant Saint-Servais, point d’été ; après Saint-Servais, plus de gelée ». En effet, les gelées sont connues pour perdurer bien après, jusqu’à la Saint-Urbain, célébrée le 25 mai.

chou frisé gelée tardive au printemps Saints de glace
Crédits : iStock

Peut-on encore se fier aux dates des Saints de glace 2024 ?

Un paramètre à prendre en compte est évidemment le réchauffement climatique qui met la météo sens dessus dessous. Ainsi, le jardinier peut un peu perdre ses repères ! Les données climatiques de ces dernières décennies indiquent en effet que contrairement à l’époque de nos aïeuls, ces gelées tardives s’annoncent toujours plus tôt et surviennent plus volontiers tout début mai. À cela s’ajoute qu’au XXe siècle, la France n’a connu en tout et pour tout que treize vrais épisodes de gelées. Ainsi, les dates des Saints de glace sont aujourd’hui à prendre avec des pincettes.

Reste que la première quinzaine de mai peut se révéler assez froide dans certaines régions avec une forte descente d’air froid pouvant provoquer des températures très basses. Si le climat est plus rude dans votre localité, il faudra parfois même attendre la fin mai pour reprendre vos plantations. C’est donc avant tout au jardinier de faire preuve de bon sens et de ne pas se précipiter en cas de doute sur les conditions météorologiques à venir. Pour ne pas vous laisser surprendre, assurez-vous surtout de protéger les plantes fragiles et le jardin du froid jusqu’à la fin officielle des gelées.

rose gelée tardive au printemps Saints de glace
Crédits : iStock

Comment protéger son jardin des gelées et sur quelles plantes concentrer ses efforts ?

Que vous croyiez ou non aux Saints de glace, mieux vaut prendre certaines précautions :

-Tout d’abord, le simple fait de bien suivre la météo dans votre région pourra limiter les pertes liées au gel dans le jardin.
-Évitez par ailleurs de planter les plantes frileuses avant la fin des gelées.
-Si possible, mettez les plantes les plus sensibles à l’intérieur pendant la nuit. Une simple véranda ou un porche ouvert pourraient déjà offrir une protection.
-S’il s’agit de plantes en pleine terre, pas de panique : continuez à poser un voile d’hivernage, des cloches ou des tunnels comme en hiver. Vous devrez cependant toujours bien les retirer le matin pour permettre à vos plantes de se gorger de Soleil.
-En outre, ne baissez pas votre vigilance lorsque le ciel se dégage et que les journées semblent plus douces, car cela annonce un risque élevé de gelée. Ne vous laissez donc pas avoir !
-Enfin, vous pouvez essayer d’arroser la nuit. Ainsi, la chaleur sera emprisonnée dans le sol, ce qui les protégera des températures froides.

Quelles sont les plantes sensibles au froid à bien protéger ?

Les plantes annuelles (bégonias, impatiens, pétunias, etc.) ont beaucoup de mal à tolérer le froid. C’est également le cas des plantes vivaces en début de floraison (roses, lilas, pivoines, etc.) qui pourraient être très vulnérables. Attention aussi à vos arbres fruitiers qui pourraient subir de gros dégâts. Pour assurer de bonnes récoltes de fruits, protégez donc soigneusement votre pommier, votre poirier et votre cerisier. Enfin, au potager, portez votre attention aux tomates, concombres ou courges. Le froid ne leur fait en effet aucun cadeau…


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.