in ,

Radiateurs électriques : 3 petites astuces pour moins consommer

Crédits : iStock / Liudmila Chernetska
5/5 - (2 votes)

Si, comme près d’une personne sur deux en France, vous possédez un chauffage électrique, vous devez connaître ce terrible sentiment d’angoisse qui vous étreint lorsque vous recevez votre facture d’électricité à la fin de l’hiver. Et avec les tarifs actuels de l’énergie qui ne cessent d’augmenter, ce moment est d’autant plus à redouter. Heureusement, radiateur électrique ne rime pas forcément avec dépenses inconsidérées. En réalité, il est tout à fait possible de diminuer facilement sa consommation de chauffage. On vous explique comment !

1) Changer les vieux radiateurs

Alors certes, pour changer ses vieux radiateurs particulièrement énergivores, cela demande un certain investissement. Et, on vous l’accorde, tout le monde ne peut pas se le permettre. Mais si vous en avez la possibilité, sachez que si vous remplacez vos anciens radiateurs électriques par des modèles plus récents, vous serez gagnant sur le long terme. En effet, en optant pour des appareils moins gourmands en énergie, vous pouvez réduire votre facture de chauffage de près de 80% !

En ce qui concerne le choix du type de radiateur basse consommation, nous vous recommandons les radiateurs électriques à inertie, qui sont les plus économiques de par leur mode de fonctionnement. Mais pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur des sites de professionnels, comme carrera.fr, afin de faire un choix éclairé.

Conseil de mamie : pour optimiser encore plus votre consommation d’énergie, pensez également à la possibilité de changer de système de chauffage (pour un poêle à granulés par exemple) et à effectuer des travaux d’isolation thermique dans votre logement pour éviter les déperditions de chaleur.

radiateur
Crédits : iStock / Valeriy_G

2) Baisser le chauffage

Habitués au confort comme nous le sommes, nous avons tendance à mettre le chauffage particulièrement fort afin d’évoluer dans un environnement chaud et donc agréable. Mais, en réalité, une température de 20, 21 ou 22 degrés n’est en aucun cas nécessaire. Dans une pièce à vivre, comme le salon, la température idéale est en fait de 19°C, voire même moins pour les moins frileux d’entre nous. Et dans la chambre, 17°C peut suffire, hormis pour les jeunes enfants qui auront besoin d’une température minimum de 19°C.

Cela vous paraît trop froid ? Et pourtant, en baissant le chauffage de seulement 1°C, vous pourriez réaliser une économie d’environ 7 % sur votre facture d’électricité. Sans compter le bénéfice écologique. Ça vaut peut-être le coup de mettre un pull un peu plus chaud, non ?

3) Utiliser un thermostat connecté

C’est LA solution du moment. Et pour cause, avec les progrès de la technologie, il est désormais possible de programmer vos radiateurs pour qu’ils se déclenchent à certaines heures et dans certaines pièces uniquement. Le tout à distance. Et mieux encore, il existe même des thermostats intelligents qui surveillent votre consommation de chauffage à votre place.

Ainsi, selon l’Agence de la transition écologique, (ADEME), utiliser un thermostat connecté permettrait de réaliser 5 à 15 % d’économies d’énergie. Alors pourquoi s’en priver !