in

Plantes vertes : 4 astuces pour les dépoussiérer afin qu’elles soient en forme

Crédits : iStock

Dommage d’oublier vos plantes vertes d’intérieur lors du ménage ! Elles ont une vocation décorative dans vos intérieurs ou sur une véranda, mais leur vert vif semble vite bien terne avec la couche de poussière qui s’y est installée. Et nul besoin d’avoir la main verte et d’être un pro en jardinage pour comprendre que cela peut nuire à la floraison d’une plante d’intérieur. En effet, cette poussière nuit à la vitalité des plantes et au processus de photosynthèse en les coupant un peu d’une exposition au plein soleil. En plus, vos plantes dépolluantes colorées ont moins le loisir d’améliorer la qualité de l’air ! Alors, quelles autres solutions rapides et faciles s’offrent à nous pour dépoussiérer les plantes ?

Passer un chiffon imbibé d’eau non calcaire sur chaque feuille peut convenir pourra des plantes d’appartement à grandes feuilles faciles d’entretien (palmiers, etc.). Toutefois, c’est inenvisageable pour un cactus ou des succulentes en fleurs, pour une plante verte au feuillage duveteux ou pour des plantes à fleurs. Et ne parlons même pas des plantes arborant centaines de petites feuilles issues d’un feuillage persistant ou de leurs nombreuses tiges fleuries (ficus, yucca, bonsaï, lierre, bégonia, fougère, philodendron, poinsettia, dracaena, orchidées…) ! Voici toutes les astuces de grand-mère à connaître pour les feuilles sales de vos végétaux.

1) S’aider de la pluie pour dépoussiérer les plantes

Crédits : Pixabay/Markusspiske

Si vous sortez vos plantes d’intérieur un jour de pluie, la nature se chargera elle-même de l’arrosage ! Alors attention, on ne parle ici de sortir les plantes d’intérieur que pour une petite pluie… une averse torrentielle orageuse risquerait de les noyer et d’abîmer leur feuillage. Si certaines plantes ne supportent pas le soleil, ne les laissez pas trop longtemps dans le jardin ou le balcon avant de les remettre à leur place. Par ailleurs, des températures en dessous de 18°C pourraient être néfastes pour vos plantes.

2) Direction la douche pour nettoyer la poussière des plantes

Crédits : tookapic / Pixabay

En automne ou en hiver, vous trouverez sûrement qu’il fait trop froid et que les pluies sont trop fortes pour risquer d’y exposer vos plantes. Optez alors pour la douche pour obtenir le même effet. Il faudra alors veiller à ce que le jet ne soit pas trop fort et à ce que l’eau soit à température ambiante.

Pour les plantes qui supportent mal un surplus d’humidité, les plantes fleuries ou les plantes grasses ou plantes carnivores difficiles à dépoussiérer, utilisez un sèche-cheveux ou un pinceau !

3) La bière, l’ingrédient insolite pour dépoussiérer ses plantes

Crédits : Free-Photos / Pixabay

Une fois par mois maximum, utilisez un chiffon doux ou un coton imbibé de bière pour faire le dépoussiérage (c’est interdit pour l’arrosage). Cela permet d’éviter un retour trop rapide de la poussière tout en revitalisant la plante. Nous vous conseillons de faire ce nettoyage en fin de matinée. Votre plante sera aux anges ! Plus de bière à la maison ? Remplacez-la par quelques gouttes d’huile d’olive sur un chiffon doux humide ! Cela les fera briller et les protégera des parasites pour une belle plantes sans cochenilles, araignées rouges  ou pucerons.

4) Dépoussiérer les plantes avec du bicarbonate de soude

Crédits : iStock

Vous savez aussi bien que nous qu’il peut être utilisé pour tout, alors pourquoi pas pour ça ? C’est en effet un dépoussiérant efficace et facile à préparer : il suffit d’ajouter une cuillère à café de bicarbonate à un litre d’eau et d’utiliser un linge propre imbibé de cette solution pour retirer la poussière. Attention, l’eau au bicarbonate n’est pas conseillée pour l’arrosage.

Pensez aussi à demander des conseils de nettoyage adéquats dans vos jardineries au moment d’acheter vos plants !