in

Peut-on manger les pommes de terre germées sans danger ?

Crédits : iStock
3.7/5 - (6 votes)

Même quand on a pris des mesures pour empêcher les pommes de terre de germer, il peut arriver que des germes finissent tout de même par apparaître. C’est notamment très commun du côté des produits bio qui n’ont pas subi de traitement anti-germinatif. Et puis, en achetant ce gros sac de patates en promo, vous saviez que cela pouvait arriver, et ce, malgré vos efforts pour enchaîner les raclettes, salades, frites et autres gratins ! Se pose alors la sempiternelle question de l’utilisation de ces pommes de terre germées. En effet, leur apparence est loin de donner envie de les cuisiner. À cela s’ajoute le fait que l’on entend beaucoup que les germes sont toxiques. Pour autant, on n’a pas envie de les gaspiller… Alors, est-ce une bonne idée de cuisiner des patates abîmées ? 

Manger les pommes de terre germées : est-ce vraiment une bonne idée ?

Le développement de germes ainsi que l’apparition de zones verdies sont liés à la production de solanine par les tubercules de pommes de terre. Cette substance toxique leur permet en effet de se protéger des animaux ou champignons qui pourraient les attaquer. Et c’est bel et bien à cause de ce moyen de défense que se pose la question de la consommation de patates ! Toutefois, si la solanine est effectivement nocive également pour l’homme, on a tendance à largement surestimer sa dangerosité. Il faudrait ainsi la consommer en forte quantité pour ressentir des troubles digestifs (nausées et vomissements ou encore maux de ventre) ou un mal de tête. Les risques d’intoxication sont donc très limités dans le cadre d’une alimentation normale et de temps en temps.

Vous l’aurez compris : une pomme de terre germée n’est pas du tout bonne à jeter ! Du moment qu’elle n’est pas trop molle et pas pourrie, il est tout à fait possible de la cuisiner. Pensez simplement à soigneusement retirer les germes ainsi que les parties vertes. Dans le cas d’un tubercule flétri, ramolli et germé, d’autres possibilités existent. Vous pouvez par exemple envisager un ajout au compost. Sinon, les parties germées peuvent être plantées au potager pour donner vie à de nouveaux plants de pommes de terre. Enfin, il est également possible de l’utiliser pour l’entretien de la maison.

pommes de terre en train de germer germes
Crédits : iStock

La prochaine fois, veillez à empêcher les patates de germer

Conservez toujours vos pommes de terre dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière et des courants d’air, idéalement une cave ou un cellier. En ce qui concerne le contenant, bannissez les boîtes hermétiques et autres sacs en plastique qui ne laissent pas passer l’air. Cela risque en effet de les faire macérer et pourrir. Un filet ou un casier en bois tout comme un panier ou une caisse sont autant de bonnes solutions pour ranger ses patates dans de bonnes conditions. Et quoi que vous choisissiez, pensez à y ajouter une pomme ou du charbon de bois pour une conservation toujours améliorée.