in

L’astuce insolite pour éviter que votre riz ne colle

riz
Crédits : Pixabay/Congerdesign
L’astuce insolite pour éviter que votre riz ne colle
noté 5 - 2 votes

Cette céréale est parmi les plus consommées à travers le monde. Il n’y a qu’à voir les Français : nous consommons environ cinq kilos de riz par an ! Pas étonnant donc qu’il soit consommé par des milliards d’individus et fasse le ravissement des cuisiniers avec ses nombreuses variétés. Ses grains s’inventent ronds, longs, colorés, bombés ou plus plats. Cela donne de quoi innover avec cet aliment du quotidien qui accompagne le salé, habille le sucré et permet de préparer des sushis classiques et originaux. En plus, il y a un vrai apport nutritionnel. Plus le grain est foncé, plus il y a de fibres végétales (et plus la cuisson sera longue). On y retrouve aussi des sucres lents qui rassasient longtemps.

Le gros problème du riz… c’est qu’il colle !

riz
Crédits : moritz320 / Pixabay

Les saveurs associées sont très variées et tous les riz ne ressortent pas tous pareils après cuisson. Certains sont plus fermes, crémeux ou auront tendance à s’agglutiner. En général, les riz que nous achetons auront tendance à coller à la cuisson ou dans l’assiette à cause de leur amidon. Heureusement, il existe des techniques pour parer ça ! L’huile n’aide pas vraiment vu qu’elle reste en surface. En fait, elle permet surtout de supprimer l’écume. Voici ce que nous vous conseillons.

Ce qu’il faut :

  • Un citron bio

Les étapes :

1) Sur un riz non précuit, il est souvent conseillé de commencer par une phase de rinçage à l’eau claire fraîche. Lorsque l’eau n’est plus trouble, c’est bon ! En fait, cette étape permet de retirer une grosse partie de l’amidon. Cela va donc réduire les chances que ça colle.

2) Ensuite, versez l’eau et le riz dans une casserole. En règle générale, on conseille de mettre beaucoup d’eau pour que le riz gonfle confortablement avec de l’espace.

3) Puis, lorsque l’eau arrive à ébullition, ajoutez une grosse cuillerée ou le jus d’un demi-citron dans la casserole. Cela va l’aider à ne pas coller et le gardera bien blanc.

4) Laissez ensuite cuire le temps qu’il faut en remuant peu (sauf pour un risotto bien sûr).

5) Au moment de servir, vous pouvez une nouvelle fois ajouter du citron pour éviter que le riz colle dans l’assiette. Quelques gouttes suffiront.

Bon à savoir : 

Utilisez du vinaigre de vin à la place du citron si vous n’en avez pas sous la main. Par ailleurs, n’hésitez pas à réserver un peu de riz pour vos futures soupes. Vous pourrez l’utiliser pour épaissir leur consistance et les rendre encore plus rassasiantes.

Articles liés :

L’astuce pour cuisiner un riz moitié moins calorique

12 astuces ingénieuses avec du riz qui vous donneront une autre vision de cet aliment

Trois astuces pour un riz-au-lait inratable !