in

10 habitudes anodines qui réduisent vos chances d’avoir un orgasme

Crédits : iStock
4/5 - (2 votes)

La quête de l’orgasme féminin est parfois sans fin. En comparaison des hommes, rares sont en effet les femmes qui atteignent systématiquement la jouissance lors de l’acte sexuel. Bien qu’il ne constitue pas nécessairement le but ultime, il participe totalement à l’épanouissement sexuel, et ce, même si la tendresse, le désir et le plaisir sont quant à eux bien présents. On peut alors se demander ce qui bloque au moment de la relation charnelle. De nombreuses études se sont portées sur le sujet et les chercheurs ont parfois su apporter des éléments de réponses. Bien sûr, le corps comme l’esprit de chacune présentent des différences, ce qui fait qu’aucune solution universelle n’existe. Toutefois, prêter attention à certaines habitudes pourrait vous guider toujours plus loin sur le chemin tant désiré de l’orgasme. 

1) Ne pas dormir suffisamment nuit à l’orgasme

bien dormir mieux dormir sommeil de qualité bonne nuit de sommeil
Crédits : iStock

En 2015, une étude publiée dans la revue The Journal of Sexual Medicine révélait que le manque de sommeil est très néfaste pour la sexualité. En effet, cela peut nuire au désir sexuel ainsi qu’à la sensibilité des organes génitaux pendant l’acte. Ainsi, les problèmes sexuels peuvent bien souvent suivre en cas de troubles du sommeil installés.

2) Ne pas boire assez d’eau

boire de l'eau s'hydrater hydratation
Crédits : iStock

Le manque d’eau peut occasionner de nombreux désagréments plus ou moins connus. Lèvres sèches, constipation, fatigue… La déshydratation peut causer beaucoup de gêne au quotidien, mais elle atteint aussi le système génital. Le fait de ne pas boire assez peut notamment nuire à la lubrification essentielle au bon déroulement des rapports sexuels. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles l’alcool est déconseillé avant l’amour étant donné qu’il déshydrate. Pour des galipettes sans prise de tête, pensez à boire suffisamment et régulièrement.

3) Faire du vélo mal installée

vélo
Crédits : Pixabay/Jill111

Le vélo est un moyen de transport écologique qui prend soin de notre santé. Toutefois, attention à ne pas en abuser et surtout à être bien positionnée. Le Texas A&M Health Science Center avait en effet dévoilé avec une étude que le fait de faire du vélo avec le guidon plus bas que le siège pendant plus de 16 kilomètres par semaine pouvait avoir des répercussions sur la zone vaginale. L’angle en question peut en effet entraîner une perte de sensation dans cette zone à cause de la pression exercée sur le plancher pelvien. Les chercheurs avaient donc à cette occasion préconisé de rouler en position plus droite. Ouf, pas besoin de laisser le vélo au garage !

4) Le fromage, pas un allié de l’orgasme

camembert fromage
Crédits : MaxPixel

Généralement préparé à base de lait de vache, le fromage est de ce fait riche en hormones synthétiques. Or, ces dernières ne sont pas idéales pour atteindre l’orgasme, car elles ont tendance à interférer avec nos hormones naturelles.

5) Boire beaucoup de café

café
Crédits : Pixabay/Nietjuh

Le café apporte de l’énergie… et peut également rendre les femmes nerveuses lorsqu’elles en consomment trop. En conséquence, ce breuvage ne favorise pas nécessairement la détente et la relaxation nécessaires pour atteindre un état d’abandon total qui mènera par la suite à l’orgasme.