in

Énurésie : 6 astuces pour faire face au pipi au lit chez l’enfant

Crédits : iStock

Avant cinq ans, de nombreux enfants connaissent des pipis au lit occasionnels. Néanmoins, lorsque cela s’installe et devient chronique, on parle d’énurésie diurne ou nocturne. Le pipi au lit involontaire n’a rien d’une maladie, mais il peut être source de stress et de culpabilité chez les petits. Et même si les choses s’améliorent d’elles-mêmes à la puberté, on cherche parfois des astuces, remèdes naturels et conseils pour aider son enfant. Voici quelques suggestions de grand-mère pour l’apprentissage de la propreté de votre petit bout !

1) À ne jamais faire !

enfant en train de dormir
Crédits : PxHere

Le conseil le plus fondamental est de ne pas mettre la pression à son enfant et faire preuve de patience. Malheureusement, certains parents grondent leurs enfants ou leur donnent une punition. D’autres encore sont humiliants en les traitant de bébés ou en les comparant à d’autres enfants. Or, ces jugements durs et inutiles ne font qu’aggraver la situation en réduisant à néant sa confiance en lui et en le stressant encore plus. En effet, votre enfant n’y peut rien et préférerait lui aussi passer toutes les nuits au sec… Alors, au contraire, expliquez à votre petit qu’il n’est pas seul à faire pipi au lit au lieu de le punir. On compte environ 400 000 enfants en France entre 5 et 10 ans qui ont des mictions nocturnes !

2) Quelques conseils de base en cas de pipi au lit

enfant dort peluche pipi au lit
Crédits : smengelsrud / Pixabay

En outre, le priver d’eau n’est pas conseillé pour sa santé. Souvent, il suffit de lui laisser un verre d’eau à proximité pour le rassurer sur le fait qu’il l’aura à disposition en cas de soif. Ainsi, il ne ressent pas le besoin de se gaver d’eau avant le coucher pour ne pas en manquer. Les grands-mères conseillent aussi parfois une bassine d’eau sous le lit pour empêcher les pipis en l’expliquant bien à l’enfant. Mais bien sûr, c’est plus psychologique que magique ! Certaines familles ont aussi un calendrier de suivi des pipis au lit. Pour les jours sans pipi, collez un soleil et pour les jours avec un nuage avec pluie. Cela fonctionne bien pour de nombreux enfants ! Enfin, certains parents portent leurs enfants endormis aux toilettes au milieu de la nuit. Avec l’habitude, les petits bouts finissent par se lever d’eux-mêmes et d’aller aux toilettes les yeux fermés.

3) Boissons et plantes utiles en cas de pipi au lit

Camomille
Crédits : congerdesign / Pixabay

Les boissons gazeuses sont déconseillées. Par contre, certaines boissons sont bonnes pour les parois urinaires, notamment en empêchant la fixation des bactéries dessus. C’est notamment le cas du jus d’airelles et des tisanes de tilleul et de camomille qui sont à siroter au cours de la journée. Le matin, vous pouvez aussi lui préparer une infusion de feuilles de myrtille pour désinfecter ses voies urinaires. Enfin, la décoction de prunelles ou de feuilles de prunellier est une autre boisson utile, car elle renforce l’action des muscles des canaux urinaires. Elle se prépare en mettant à bouillir 5 minutes 1 demi-poignée de fruits mûrs ou de feuilles dans 1 litre d’eau. Votre enfant devra en consommer deux tasses par jour.

Un autre remède consiste à lui faire boire 10 à 15 gouttes de teinture mère de cyprès dans un verre d’eau lors du souper. Enfin, l’EPS d’escholtzia est très prisé pour son action sédative chez les petits stressés. Retrouvez-le en pharmacie pour une prise d’1ml par 10 kg une fois par jour.

4) Aliments à consommer

miel
Crédits : PxFuel

Pour ce qui est des aliments, ruez-vous sur les aliments qui apaisent le système nerveux. Leur vitamine A, B6, D et E permettra de soulager une partie du stress à l’origine du pipi au lit.

Par exemple :

  • Bananes et fruits ou légumes orange
  • Lait, œufs, volaille, thon et bœuf
  • Légumes verts et pommes de terre
  • Noix
  • Pain complet et germe de blé

Sinon, testez une cuillère à café pure de miel d’acacia (ou dilué dans un peu d’eau) avant le brossage des dents et la mise au lit. Ce remède naturel à ne pas faire avant un an retient l’eau sans faire travailler les reins et combat le pipi au lit comme l’incontinence urinaire.

5) Massage efficace contre ces fuites urinaires involontaires

huiles huiles essentielles produits maison aromathérapie
Crédits : Pixabay/Monicore

Certaines huiles essentielles peuvent être utiles pour engourdir les régions génitales avec pour effet d’endormir la miction. Cependant, il faudra veiller à bien les diluer dans de l’huile végétale d’amande douce. Par ailleurs, ne les utilisez pas avant 3 ans et ne le faites qu’une semaine sur deux pour éviter les irritations cutanées. Dans votre huile végétale, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle (HE) de cyprès, 1 goutte d’HE de lavande fine et 1 goutte de thym à linalol. Puis massez votre enfant entre le nombril et le pubis.

Le truc en plus : Pour un enfant stressé, diffusez de l’huile essentielle de mandarine dans la chambre pendant 5 minutes avant le coucher. Cela aidera votre enfant à dormir plus paisiblement.

6) Les remèdes naturels homéopathiques en cas de pipi au lit

matelas lit
Crédits : Pixabay/Congerdesign

L’homéopathie peut s’avérer efficace contre le pipi au lit pour peu de choisir les bonnes granules.

Pour une énurésie diurne :

  • Causticum 9 CH pour un enfant hypersensible qui n’arrive pas à contrôler sa miction
  • Argentum nitricum 7 CH pour un angoissé et hyperactif (3 granules matin et soir hors des repas)

Pour une énurésie nocturne :

  • Equisetum arvense 5 CH pour un enfant qui rêve ou s’agite au moment du coucher (3 granules au coucher)
  • Chloralum 15 CH pour un enfant dont le sommeil est profond (5 granules au coucher)
  • Causticum 9 CH pour un enfant mélancolique (1 dose au coucher)
  • Sepia 9 CH en cas d’urine odorante (1 dose au coucher et au lever)
  • Belladonna 9 CH pour un enfant qui parle en dormant ou qui s’agite beaucoup la nuit (1 prise au coucher)

Important :

Parfois, l’aide d’un professionnel devient nécessaire lorsque c’est lié à un problème d’ordre psychologique (timidité, déménagement, chamboulements familiaux, anxiété…). Par ailleurs, le lit mouillé peut aussi être lié à une infection urinaire, une malformation ou une vessie à problème physiologique. Aussi, lorsque cela s’installe, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin ou pédiatre qui pourra aussi conseiller d’autres professionnels utiles (pédopsychiatre, psychologue, urologue, ostéopathe…) ou approches complémentaires (traitement médicamenteux, hypnose, acupuncture, stop pipi, etc.). Cela l’aidera à ne plus mouiller son lit ou ses draps chaque nuit. Plus besoin de porter des couches ou d’avoir peur de mouiller son pyjama pendant la nuit !

Articles liés :

LA méthode ultime qui retire les vieilles traces de pipi sur un matelas

9 astuces pour que les enfants écoutent ce qu’on leur dit

5 astuces faciles pour faire manger des légumes aux enfants