in ,

Combien de légumes faut-il cultiver soi-même pour faire des économies ?

Crédits : Pixabay/Zebra7

Si le goût du travail de la terre anime plus d’un jardinier, le fait de pouvoir récolter et consommer le fruit de son labeur est également une merveilleuse source de bonheur. Sur son balcon ou dans son potager, on fait pousser des fruits et légumes de qualité, oubliant ainsi les produits frais insipides et souvent hors saison que l’on retrouve en magasin. Et surtout, faire pousser ses légumes et fruits permet de faire de vraies économies, surtout si on cultive aussi des herbes aromatiques, des pommes de terre, mais aussi ses propres éponges pour le ménage ! Mais combien faut-il en cultiver au juste pour économiser ? Et surtout, combien économise-t-on ? Grand-mère vous dit tout.

Quelles économies quand on plante ses propres légumes ?

légumes racines
Crédits : Flickr/Skånska Matupplevelser/Gunnar Magnusson

Au début, il faut faire quelques investissements pour pouvoir lancer ses plantations. Cela requiert en effet du temps et du matériel pour pouvoir commencer à planter. Et heureusement, on peut ici utiliser des matériaux de récupération pour aménager l’espace extérieur et prendre des outils de seconde main ou en location pour alléger ces dépenses du début. Toutefois, une fois le potager lancé et tous les bons outils en main, les économies vont enfin commencer pour ne plus s’arrêter !

Ces économies dépendront néanmoins de la consommation de légumes de chaque famille, mais aussi du rendement de chaque plant. Pour rendre le potager plus rentable, choisissez des légumes que vous appréciez. Pensez aussi à la facilité de culture et récolte pour les faire pousser pour vite pouvoir rentabiliser cet espace. Le rendement fait bien sûr partie des choses difficiles à prévoir de par les différentes variables : qualité du sol, ensoleillement, emplacement, maladies/parasites, etc. Toutefois, il s’avère qu’une famille de trois personnes qui cultive dix légumes différents pourra économiser jusqu’à 974€. Chaque année, l’économie monterait 313,18 € sur les tomates cerises, 192,96 € pour les oignons, 141,44 € pour le basilic, 73,50 € pour du céleri, 65,28 pour le potimarron et 44,74 € pour les carottes. Le calcul comprend ici aussi la laitue, l’aneth, le chou frisé et l’ail.

D’autres idées pour faire des économies, voire gagner de l’argent avec son jardin ?

légumes faciles du potager
Crédits : iStock

-Utilisez un récupérateur d’eau pour pouvoir conserver les eaux de pluie pour l’arrosage et l’entretien du jardin. C’est écologique et économique.
-Installer un paillage pour protéger la terre.
-Faire du compost avec vos restes alimentaires et déchets végétaux est une idée zéro déchet pour faire un engrais naturel. Après décomposition, ce compostage permettra de prendre soin du jardin.
-Adoptez des poules ! Elles vont pondre plusieurs centaines d’œufs par an.
-Pensez à troquer les plants, semis ou graines (légumes et fruits, fleurs, etc.) avec d’autres jardiniers. En plus de rendre service et d’éviter les pertes quand on a une grosse récolte, cela permet aussi d’éviter d’avoir à en acheter. Et surtout, pensez aussi bien à récupérer vos graines pour l’année suivante.
-Par ailleurs, vous pouvez fabriquer vos purins, infusions, décoctions (ortie, prêle, sureau, consoude, armoise…). Ainsi, plus besoin d’acheter des pesticides contre les insectes nuisibles et ravageurs indésirables, et plus besoin d’engrais chimiques.
-Dernière idée pour ceux qui ont un grand jardin : louez une partie de votre parcelle de terrain à d’autres personnes pour qu’elles puissent se lancer dans leur propre potager.