in ,

Défenses naturelles : 4 conseils pour les booster !

Crédits : iStock
5/5 - (5 votes)

Depuis 2 ans maintenant, nos défenses naturelles sont mises à rudes épreuves. 2 ans que nous vivons au contact plus ou moins rapproché d’un nouveau virus, dont on sait maintenant qu’il mute et se transforme régulièrement.

À cet égard, ce virus n’est pas une exception ! Le virus de la grippe ou tous ceux des rhumes et autres sinusites font de même, d’où une efficacité vaccinale qui ne peut atteindre les 100%.

Il est donc fondamental de prendre soin de nos défenses naturelles et notamment de notre immunité naturelle. Cette immunité, appelée aspécifique, constitue en effet nos 1ères lignes de défenses, capables de repousser ou de neutraliser tout pathogène avec lequel nous serions en contact… À condition que nos défenses soient au top de leur forme !

Voici donc 4 conseils validés scientifiquement qui peuvent vraiment faire la différence.

Défenses naturelles : éviter les carences

Un organisme ne peut fonctionner correctement que s’il n’est pas carencé. Évidemment, il en est de même pour nos défenses naturelles. Les cellules immunitaires chargées de nous défendre utilisent en effet tous les jours de nombreux minéraux et vitamines indispensables à leur bon fonctionnement.

vitamines défenses naturelles
Crédits : iStock – Montage : ADGM

Les vitamines C et D en particulier sont des alliés indispensables. Si la vitamine C est déjà bien connue pour diminuer la fréquence et la durée des sinusites et autres infections ORL, de nombreuses études ces derniers mois ont mis en avant l’importance de la vitamine D pour se protéger des virus. Les études montrent également la capacité de la vitamine D à diminuer les risques de faire des formes graves en cas de contamination. Pour ce faire, on choisira de préférence un apport quotidien ou a minima hebdomadaire, à un dosage adapté, de vitamine D3 d’origine naturelle. Quand on sait que 80% de la population française est carencée en cette vitamine, il est urgent de l’apporter en quantité suffisante si l’on souhaite booster son immunité.

Côtés minéraux, la situation sanitaire actuelle aura permis de mettre en avant l’importance d’un statut suffisant en zinc et en sélénium. Comme pour la vitamine D, ces minéraux sont indispensables au bon fonctionnement de nos défenses naturelles. Avec leur action antioxydante, ils participent également à nous protéger du stress oxydatif, et donc du vieillissement de nos cellules.

À nous donc de faire en sorte d’apporter en quantité suffisante ces briques indispensables à notre immunité.

Défenses naturelles : quand tout part de l’intestin

microbiome flore intestinale bonnes bactéries
Crédits : iStock

La flore intestinale, ou microbiote, est la pierre angulaire de notre immunité. Mais savez-vous pourquoi ? Les études nous apprennent que nos cellules immunitaires acquièrent leur immunocompétence dans l’intestin. Autrement dit, c’est au contact de ce microbiote que nos globules blancs apprennent à différencier les pathogènes qu’ils doivent neutraliser des cellules et autres microbes qui sont nos alliés, et qu’ils doivent donc tolérer. On comprend donc l’importance d’un microbiote en bonne santé !

Une alimentation riche en végétaux bruts et colorés est un indispensable nécessaire au maintien d’une communauté bactérienne intestinale diversifiée et bénéfique pour la santé. Il est cependant possible de renforcer l’effet de l’alimentation, ou de pallier une alimentation insuffisante en faisant des cures de probiotiques. Ces derniers sont définis par l’OMS comme des microorganismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantité suffisante, confèrent un avantage pour la santé. Des cures au changement de saison peuvent donc être une aide appréciable pour nos défenses naturelles !

Défenses naturelles et stress : les pires ennemis !

anxiété stress mal être doute
Crédits : iStock

S’il est un ennemi d’une flore intestinale en santé, c’est bien le stress. La conséquence en est évidente : le stress est le 1er ennemi de nos défenses naturelles. Les stress psychologiques bien sûr (mauvaises nouvelles, peurs, anxiété…), mais aussi physiques (troubles du sommeil, froid et carences nutritionnelles notamment) hypothèquent nos capacités à nous défendre efficacement contre les microbes pathogènes.

Prendre soin de son environnement et de son hygiène de vie fait donc partie d’un tout. Apprendre à gérer son stress et ses émotions, profiter de plages de temps sans informations médiatiques stressantes, respirer, souffler, profiter de la nature et rechercher des activités inspirantes sont aussi nécessaires pour qui souhaite soutenir efficacement ses défenses naturelles. Il est également intéressant de s’aider de plantes adaptogènes, telles que la rhodiole, qui nous soutiennent en période difficile : en effet, l’extrait de rhodiole est une plante adaptogène qui protège pendant le stress physique, et aide l’organisme à s’adapter au stress émotionnel et à améliorer l’humeur.

Défenses naturelles et plantes : une aide intéressante

herbes aromatiques plantes médicinales fleurs tisane infusion
Crédits : iStock

La phytothérapie, ou l’utilisation médicinale des plantes, peut s’avérer une aide précieuse. De nombreux végétaux sont aujourd’hui étudiés en laboratoire et ont montré un intérêt réel dans le soutien des défenses naturelles.

La réglisse, le cyprès, le plantain ou encore l’échinacée sont ainsi des plantes traditionnellement conseillées pour le soutien du système immunitaire et leurs effets démontrés.

Attention cependant, certaines plantes ont des effets immunostimulateurs, d’autres des effets anti-inflammatoires. On évitera donc les premières en cas de maladies auto-immunes ou d’allergies et les secondes en cas d’immunodépression.

Dans tous les cas, l’utilisation des plantes, tout comme la complémentation en micronutriments, s’inscrit dans une amélioration indispensable de l’hygiène de vie globale (alimentation, activités physiques, émotions, sommeil).