in

Pourquoi il ne faut JAMAIS jeter ses vêtements (et comment les recycler !)

Crédits : iStock

Dans nos penderies, 68% de nos vêtements ne seraient pas portés. Cela peut ici aussi bien s’expliquer par des colonies d’habits peu confortables, pas à votre taille ou qui ne s’inscrivent pas dans votre style de prédilection que par la présence de pièces usées ou abîmées (t-shirt déformé, pantalon élimé, chaussettes trouées, etc.) que vous n’osez plus porter. On peut alors avoir envie de se laisser tenter par un gros tri, mais que faire de toutes ses pièces encore en bon état ou usées jusqu’à la corde ? Si vous n’arrivez pas à porter ou réparer ces vêtements ou chaussures, la pire chose à faire serait de les jeter ! Découvrez pourquoi la poubelle est la pire destination pour votre garde-robe non utilisée et des solutions alternatives.

Jeter ses vêtements : pourquoi c’est une très mauvaise idée ?

Quelques chiffres parlants :
Près de 700 000 tonnes de vêtements sont achetées par an en France, soit 30 kilos par habitant chaque année
-Moins d’un quart sont au final recyclés
-Les achats non portés représentent en moyenne 114 euros dans nos armoires.
-Entre 10 000 et 20 000 tonnes de produits textiles finissent jetées chaque année en France
85 % des vêtements finissent à la poubelle
-Chaque année, en moyenne, un Français jette 12 kg de vêtements, de chaussures et de linge de maison

vêtements surconsommation
Crédits : iStock

Derrière ces chiffres colossaux se cache une réalité souvent occultée : après l’industrie pétrolière, l’industrie de la mode est la deuxième la plus polluante au monde. Au coût environnemental s’ajoutent en outre des conséquences sociales désastreuses. Toujours plus boostée par notre consumérisme et l’attractivité de la fast-fashion, cette filière ne cesse en outre de croître. Et à défaut d’arrêter d’acheter des vêtements, on peut apprendre à vivre avec cette réalité en adoptant de bons gestes au quotidien.

Or, parmi ces bons gestes, il y a notamment le fait de ne pas jeter ses vêtements ! Si cette habitude est à proscrire, c’est parce tous les textiles usagés sont recyclables et peuvent donc mener une deuxième vie. Si vous jetez vos vêtements aux ordures ménagères, ils deviendront au contraire des déchets polluants. Ils finiront en effet à l’enfouissement (mis sous terre). Pourtant, tous ces vêtements sont utiles et peuvent même rapporter de l’argent ! Encore faut-il savoir qu’en faire !

Que faire des vêtements que l’on ne veut plus ?

1) Mettre les vêtements dans un conteneur au lieu de les jeter

conteneur pour jeter recycler vêtements linge de maison
Crédits : iStock

Vous avez peut-être déjà vu des bornes de recyclage dans la rue ? Ces conteneurs servent à collecter des vêtements, du linge de maison et des accessoires. Ils sont ensuite triés et donnés à des associations s’ils sont encore en bon état. Une autre partie des pièces collectées peut aussi être exportée à l’étranger (Afrique ou Europe de l’Est). Enfin, le reste finit dans des centres de recyclage. Il faut savoir que les vêtements ne sont pas forcément recyclés pour faire d’autres habits. Ils peuvent aussi être utilisés pour fabriquer des panneaux isolants phoniques ou thermiques, des chiffons d’essuyage utilisés dans l’industrie ou même des terrains de tennis (avec des baskets recyclées).

Pour ce faire, lacez vos chaussures par paire et idéalement séparément des textiles. Glissez le tout dans des sacs de 50 litres maximum à déposer dans lesdits conteneurs. Vous pouvez trouver un conteneur près de chez vous juste ici.

2) Vendre ces vêtements

vêtements et chaussures
Crédits : iStock

Les vêtements achetés en seconde main ont le vent en poupe tout comme les sites de revente qui facilitent ce type de transaction. Vous pouvez aussi bien y proposer vos vêtements encore en bon état que vos habits usés ou abîmés qui peuvent attirer les jeunes créateurs avec un projet artistique en tête ou des collectionneurs de pièces vintage. Vous pouvez décider de faire la revente par vous-même sur des plateformes comme eBay, Le Bon Coin, Vestiaire Collective, Price Minister, Depop, Vinted, Vide Dressing, etc. Sinon, vous pouvez passer par un tiers en vous tournant vers une friperie ou un dépôt-vente. Dernière idée : une soirée de troc pour échanger des affaires et renouveler votre garde-robe sans rien dépenser.

3) Donner ses vêtements au lieu de les jeter

donner vêtements au lieu de les jeter
Crédits : iStock

Peu de personnes pensent à donner leurs vêtements à des personnes dans le besoin. Et pourtant, tout ce qui traîne au fond du placard peut trouver son utilité entre les bonnes mains. Emmaüs, Croix-Rouges, Secours Populaire, Tissons la Solidarité, Ressourceries, La cravate solidaire (pour les vêtements professionnels), etc. De nombreux organismes et recycleries près de chez vous pourraient bénéficier de vos dons.

Redonner vie à des vêtements au lieu de les jeter

recycler vêtements au lieu de les jeter
Crédits : iStock

Un patch pour cacher les trous, de la dentelle pour camoufler une tache, une teinture naturelle pour recolorer une nappe, etc. Si vous avez la fibre créative, vous pourrez sans problème réparer ou transformer un vieux vêtement. Les textiles peuvent aussi servir à réaliser des projets artistiques ! Bref, avec un peu de débrouillardise et de goût pour le DIY, vous pourrez détourner vos draps, rideaux, linges de maison et vêtements de manière étonnante.

Par exemple, ils peuvent servir à :
-Réinventer l’emballage cadeau pour remplacer le papier qui fait des déchets (c’est ce que l’on appelle le Furoshiki !)
Faire une éponge tawashi écolo
-Fabriquer des bonnets et des gants avec des pulls
– Réaliser des robes pour les poupées avec des chaussettes ou faire des vêtements pour les nounours
-Improviser des élastiques pour cheveux avec des collants enroulés sur eux-mêmes
-Se lancer dans la confection de sacs et des pochettes en jeans ultra solides
-Et même simplement faire des chiffons pour faire le ménage et lustrer les chaussures !

Donner à des artistes

déchets textiles, morceaux de tissu découpés
Crédits : iStock

Les étudiants en mode ou encore en art sont souvent preneurs de chutes de tissus pour mener à bien leurs projets. D’ailleurs, des maisons de luxe leur en font souvent don. Une annonce sur les réseaux sociaux, l’application Geev ou même une adresse directe aux écoles de mode pourrait vous permettre de leur faire parvenir ces textiles.

Bien sûr, recycler ses textiles usagés est très important la planète. Toutefois, cela ne remplace pas de bonnes habitudes de consommation au quotidien. Cela implique de privilégier les biens en seconde main, de prendre soin de ses affaires (réparation, nettoyage, etc.), mais aussi de bien réfléchir avant le moindre achat. Le simple fait de vous demander si vous en avez vraiment besoin et de remettre l’achat à plus tard pour voir si vous en avez encore envie après plusieurs jours après le coup de cœur suffira à limiter les achats impulsifs inutiles !