in

L’astuce pour passer ses fenêtres en mode hiver (et économiser !)

Crédits : iStock
4/5 - (88 votes)

Pendant l’automne-hiver, la facture de chauffage peut être difficile à assumer, surtout pour les plus petits budgets qui subissent de plein fouet la flambée du prix de l’énergie… Il est donc essentiel de bien préparer son habitation pour faire face au froid et prendre toutes les mesures pour faire des économies de chauffage. L’une des astuces les moins connues et qui fait pourtant des merveilles consiste à passer ses fenêtres en mode hiver. Ce petit réglage simple que vous pouvez réaliser vous-mêmes avec un simple tournevis va réduire les courants d’air qui passent par vos fenêtres, et donc le froid qui pénètre dans votre petit cocon. Voici comment procéder !

Comment passer ses fenêtres en mode hiver ?

1) Tout d’abord, ouvrez la fenêtre que vous souhaitez régler.

2) Ensuite, concentrez-vous sur la gâche (la tranche de la fenêtre) et repérez la petite goupille métallique. Elle se trouve généralement non loin de la poignée. Selon les installations, il faut parfois d’abord dévisser une vis avant de pouvoir régler la pression exercée sur la fenêtre, auquel cas, il faudra penser à la revisser après le réglage. Il arrive aussi qu’il faille tirer le mécanisme vers soi avant de pouvoir le régler. Si vous n’arrivez pas à le tourner, essayez donc de tirer dessus pour le débloquer.

3) En vous aidant d’un outil adapté, tournez cette goupille dans le sens des aiguilles d’une montre. Parfois, un demi-tour suffit. Toutefois, faites le test avec un tour complet si nécessaire.

4) Enfin, refermez votre fenêtre pour vous assurer que la fermeture fonctionne bien sans forcer sur la poignée ni sur le châssis. Au besoin, desserrez la vis de réglage jusqu’à trouver le bon équilibre.

5) Répétez les mêmes étapes pour les autres fenêtres. Ce sera toujours le même procédé, qu’il s’agisse d’une fenêtre en PVC ou d’une fenêtre en aluminium !

Est-il nécessaire d’avoir des outils pour procéder au réglage ?

Parfois, on peut tourner la molette avec les doigts. Cependant, suivant le type de fenêtre installé, une pince, une clé 6 pans Torx ou d’un tournevis plat ou cruciforme peuvent se révéler utiles. Vous le saurez en observant votre installation et en vous adaptant à cette contrainte.

Pourquoi cela fonctionne-t-il si bien ?

fenêtre froid automne hiver tasse chaude
Crédits : iStock

Cette astuce augmente l’appui sur la fenêtre et permet ainsi d’éviter les pertes de chaleur. Le joint est ainsi mieux compressé contre le cadre. Cela améliore finalement l’étanchéité et l’isolation de vos fenêtres, ce qui permet de réduire le besoin de chauffer pendant les périodes froides, et donc de faire des économies. En complément, n’hésitez pas à installer des doubles rideaux et à isoler vos fenêtres avec du papier bulle ou du papier journal en plus de bien fermer les volets la nuit pour préserver la chaleur en intérieur.

En contrepartie, l’air peut être moins bien renouvelé dans votre intérieur. Pensez donc à bien aérer quotidiennement vos pièces pour réduire le risque d’allergie et améliorer l’air ambiant, souvent sujet aux acariens, pollutions et autres allergènes désagréables. Assurez-vous enfin de ne pas oublier de desserrer à nouveau la vis et de la passer en mode été. En effet, cette pression constante sur les joints peut les user plus rapidement. Alors, pour ne pas les abîmer, ne négligez pas ce réglage une fois l’hiver passé !