Cheveux électriques : 6 astuces pour ne plus avoir ce problème

cheveux électriques électricité statique
Crédits : iStock
4/5 - (6 votes)

En hiver, il n’est pas rare de sentir nos cheveux voleter autour de nous ou se coller à notre visage. Et là, pas de doute : il y a de l’électricité dans l’air ! En effet, l’air sec fait que la fibre capillaire se charge en électricité statique. Or, ils se mettent un peu à fonctionner comme des aimants… Et alors là, vive le look semi-Einstein, semi-hérisson qui va vous suivre tout l’hiver ! En plus, les cheveux lisses et fins sont particulièrement touchés à cause de leurs frictions répétées, ce qui fait qu’ils s’en donnent à cœur joie. Vous en avez marre d’avoir les cheveux électriques tout l’hiver ? Heureusement, il existe des méthodes toutes bêtes pour en finir avec les cheveux électriques avec les bons soins capillaires bourrés d’hydratation pour vos longueurs.

Dans le détail, pourquoi a-t-on les cheveux électriques et pourquoi est-ce pire en hiver ?

Particulièrement fréquents en hiver, les cheveux électriques sont souvent le résultat de conditions atmosphériques et de facteurs environnementaux. Pendant la saison hivernale (et dans une moindre mesure pendant la saison automnale), l’air est en effet généralement plus sec à cause du chauffage intérieur et du froid extérieur. La faible humidité provoque alors une accumulation de charges électrostatiques sur les cheveux qui ont tendance à se repousser mutuellement. C’est donc ce qui explique les frisottis et cette apparence électrique inesthétiques.

La sécheresse de l’air contribue également à l’ouverture des cuticules des cheveux. Cela les rend alors beaucoup plus réceptifs aux charges électriques. L’utilisation fréquente de chauffage central, de tissus synthétiques et de bonnets en laine peut aussi aggraver le problème en favorisant le frottement entre les cheveux et les tissus. Cela occasionne ainsi une charge électrique supplémentaire et aggrave le phénomène.

Pour atténuer ce phénomène, il est essentiel d’en comprendre l’origine. Cela permet en effet de prendre des mesures pertinentes pour éviter ou limiter les facteurs susceptibles de favoriser l’accumulation de charges statiques. C’est justement ces trucs et astuces que nous allons à présent nous employer à vous dévoiler ! 😉

1) Un intérieur plus humide

humidificateur air
Crédits : iStock

La chauffage fait régner la sécheresse dans l’air de nos intérieurs. Du coup, il faut combattre cette même sécheresse si vous voulez espérer stopper les cheveux électriques. Pour ce faire, il vous est possible d’acheter un modèle tout bête d’humidificateur. Sinon, reste la solution d’installer des coupelles d’eau sur les radiateurs. Ici, vous devriez vraiment sentir une différence sur les écailles de vos cheveux indisciplinés, mais aussi la santé de votre peau grâce à l’effet protecteur des atmosphères légèrement humides !

2) Misez tout sur les bons vêtements pour éviter de vous charger en électricité !

choisir tenue garde-robe penderie vêtements
Crédits : iStock

Certains vêtements vont favoriser la charge électrique et donc les cheveux qui virevoltent ! Ainsi, fuyez le synthétique au profit du naturel (coton, laine, etc.). Par exemple, on oublie l’acrylique qui fait partie des pires matières pour les cheveux électriques. Et bien sûr, on réserve le même sort aux chaussures ! En effet, une semelle en cuir qui frotte le sol se chargera bien moins qu’une semelle de basket en caoutchouc… Aussi, oubliez le sèche-linge pendant quelque temps. Certes, c’est pratique en hiver pour reporter des vêtements longs à sécher à cause des températures. Néanmoins, cela va empirer le problème ! Si vous décidez de l’utiliser quand même, ne séchez pas totalement les vêtements : retirez juste le plus gros de l’humidité.

3) Comme une patate chaude, refilez votre électricité à quelqu’un d’autre !

bise
Capture YouTube de la chaîne YouTube de Patricia B

Pour décharger son électricité, il n’y a rien de mieux… que de la refiler à quelqu’un d’autre ! Et pour ce faire, la meilleure technique est de faire la bise à un proche. Après la décharge (le “coup de foudre” entre vous), vous n’aurez plus les cheveux électriques.

4) On adopte le carré de soie sous le bonnet

soie tissu
Crédits : Pixabay/Tom69green

Le carré de soie sous le bonnet, un truc de mamie ringard ? Malheureusement, nos petites oreilles gelées et notre température corporelle qui descend en flèche sans bonnet ne nous laissent guère le choix : il faut en porter un ! Mais qui dit “bonnet” dit aussi “cheveux électriques” et “décoiffage assuré”. Alors, nous ne pouvons pas ne pas conseiller de mettre un carré de soie dans le bonnet ou le casque pour l’éviter. En plus, on peut aussi utiliser la soie en guise de taie d’oreiller pour prendre soin de ses cheveux électriques et de sa peau.

5) Un point sur les soins à utiliser pour stopper les cheveux électriques

huile soin pour les cheveux
Capture YouTube de la chaîne Kayley Melissa

De nombreux éléments en lien avec le soin du cheveu permettent de chasser efficacement l’électricité statique. Par exemple : ne pas y appliquer trop de chaleur sauf au moment du shampoing où on évitera le classique rinçage à l’eau froide. Aussi, il est notamment important d’hydrater les cheveux avec des soins hydratants sans rinçage et de chercher à les alourdir légèrement pour limiter les envols ! Pour ce faire, vous pouvez par exemple utiliser de l’aloe vera, du beurre de karité ou faire chauffer quelques gouttes d’huile végétale entre vos mains avant de les passer dans les cheveux. Pour l’huile, utilisez celles que vous avez : huile de coco, huile de jojoba, huile d’avocat, etc. Évitez également de sortir avec les cheveux mouillés. Utilisez une serviette microfibre pour le séchage ou un sèche-cheveux ionisé (sans abuser des appareils chauffants pour ne pas abîmer vos cheveux, ce qui pourrait les rendre plus électriques encore !).

Par ailleurs, on peut mettre de la laque ou un peu d’assouplissant ou frotter une lingette pour sèche-linge sur la brosse avant de procéder au brossage pour supprimer l’électricité. La lingette peut aussi être passée directement sur la crinière pour la discipliner.

6) Les bons gestes pour traiter le problème

cheveux électriques électricité statique
Crédits : Wikimedia Commons/Christophe.Finot

Si vous n’avez appliqué aucune des astuces préventives données plus tôt, vos cheveux seront bien évidemment très électriques. Pour stopper tout ça en un seul geste, il existe deux méthodes ! La première consiste à appliquer de la crème hydratante sur vos mains avant de les passer sur vos cheveux. Ainsi, vous déposerez une couche très mince de crème pour maintenir le tout en place sans graisser la chevelure. Sinon, vous pouvez imbiber vos mains d’un peu d’eau et les passer le long des cheveux sans jamais les toucher (gardez quelques millimètres de distance). En effet, cela déchargera efficacement les cheveux et ils ne seront ainsi plus électriques du tout.

Et contre l’électricité statique sur les vêtements, on fait comment ?

bonnet pull qui gratte démangeaisons laine
Crédits : iStock

Pour combattre l’électricité statique sur les vêtements qui limite le confort vestimentaire en hiver et rend aussi les cheveux encore plus électriques, il est possible d’adopter des stratégies simples et efficaces. Comme pour les cheveux, veillez à humidifier l’air dans votre environnement en utilisant un humidificateur, surtout en hiver lorsque l’air est plus sec. Une atmosphère plus humide aide à prévenir l’accumulation de charges électrostatiques sur les vêtements. Sinon, vaporisez légèrement de l’eau sur les vêtements à l’aide d’un vaporisateur pour contribuer à dissiper les charges électriques. Vous pouvez aussi vaporiser de la laque sur les zones qui “collent” ou passer un cintre en métal pour éliminer les charges accumulées.

L’une des méthodes les plus pratiques consiste par ailleurs à utiliser un assouplissant lors du lavage. En effet, il adoucit les fibres et réduit l’électricité statique. Optez également pour des tissus naturels comme le coton et la laine qui ont moins tendance à générer des charges électriques que les matières synthétiques. Si vous avez déjà des tenues propices à l’électricité statique, portez des vêtements antistatiques ou enfilez des sous-vêtements en tissus naturels. Ils réduiront ainsi le contact direct des fibres synthétiques avec la peau. Cela minimisera ainsi le frottement à l’origine des charges électriques.

Enfin, n’abusez pas trop du sèche-linge, car il peut empirer le phénomène ! Quand vous l’utilisez, optez pour un programme court et doux. De plus, ajoutez des feuilles assouplissantes dans le tambour ou une boule d’aluminium pour neutraliser les charges statiques. Enfin, mettez-y un chiffon humide pour les dix dernières minutes de séchage afin de réduire l’électricité statique.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.