in

7 bonnes raisons de craquer pour le brocoli

Crédits : iStock
5/5 - (1 vote)

Issu de la famille des crucifères (ou brassicacées) au même titre que les choux (chou pommé, chou de Bruxelles, chou-rave…), le cresson, le radis ou même le navet, le brocoli est bien loin de faire l’unanimité. Les enfants comme les adultes peuvent être pris à bouder ce légume tout vert aux fleurettes fondantes et au pied croquant. Et c’est bien dommage, car ses innombrables bienfaits et son rôle protecteur pour notre cœur, notre peau ou encore nos yeux ne se font pas démentir par les études qui se portent sur ce cousin proche du chou-fleur et du chou sauvage. Dans cet article, nous avons donc décidé de lui rendre hommage en vous donnant sept bonnes raisons de mettre ce légume au menu.

1) Ce légume vert a tout bon sur le plan nutritionnel

Riche en eau et en vitamines (notamment B9 et C), le brocoli s’impose non seulement comme un incontournable des cabinets de nutritionnistes, mais aussi comme le grand chouchou des personnes suivant un régime pour maigrir ou un rééquilibrage alimentaire. Cela s’explique surtout par une grande densité nutritive associée à une faible densité calorique (il ne contient que 35 calories pour 100 g !). Il apporte aussi énormément de fibres alimentaires excellentes pour le bon fonctionnement du transit intestinal et un microbiote en bonne santé en plus d’apporter un effet rassasiant longue durée pour limiter les fringales. Fait étonnant : cette crucifère contient également 3 g de protéines pour 100 g, ce qui est relativement élevé pour un légume frais.

2) Le brocoli vous protège des maladies cardiovasculaires

Sa richesse en vitamines lui confère un véritable pouvoir protecteur contre les risques de développer certaines pathologies. Cela se constate surtout au niveau du système cardiovasculaire et de la réduction des troubles cardiaques grâce à sa teneur en vitamine C. Ajoutez à cela sa lutéine qui a un rôle préventif sur l’épaississement des artères et l’accumulation de plaques à l’intérieur de ses dernières. Comme les autres crucifères, il permet donc de réduire le risque de formation de caillots qui peuvent notamment provoquer un infarctus du myocarde. Enfin, son sulforaphane (présent en bonne quantité dans cette brassicacée) agit contre l’hypertension artérielle et protège également les zones les plus fragiles des artères contre les plaques lipidiques.

3) Un anti-cancer bien connu

brocoli cancer nourriture alimentation anti cancéreuse
Crédits : iStock

Comme tous les membres de la famille des brassicacées, ce légume contient une grande quantité d’antioxydants essentiels pour protéger notre organisme des effets nocifs des radicaux libres (vieillissement et stress oxydatif). Ce faisant, il a un rôle préventif sur de nombreuses maladies, à commencer par le cancer. Sous l’action d’une enzyme, ses glucosinolates se transforment en effet en isothiocyanates très antioxydantes. En consommation régulière, le brocoli a donc un pouvoir protecteur contre le cancer du côlon, de l’estomac, du poumon, du col de l’utérus, du sein ou encore de la prostate.

Notez toutefois qu’il convient de cuire et préparer cet ingrédient convenablement pour préserver ses nutriments fragiles. Une cuisson vapeur qui ne dépasse pas quatre minutes et son association avec des germes de brocoli ou des probiotiques permet d’améliorer vraiment l’absorption du sulphoraphane, et donc de potentialiser ses effets. Gardez-vous donc d’en faire une surcuisson…

4) Le brocoli est bon pour vos os

Vous auriez tort de croire que seuls les produits laitiers sont bons pour votre ossature ! Cette crucifère est en effet une bonne source de vitamine K1 (141 µg pour 100 g). Or, tout comme sa consœur la vitamine D, la vitamine K réduit les risques de maladies osseuses. Dans cet aliment, on retrouve aussi du potassium, du calcium et du magnésium (respectivement 125 mg, 43,3 mg et 11,2 mg pour 100 g), un cocktail également bon pour un squelette plus robuste.

5) Des effets anti-inflammatoires notoires

douleur douleurs
Crédits : iStock

Grâce à sa composition élevée en flavonoïdes, caroténoïdes et autres antioxydants anti-inflammatoires, ce légume croquant réduit le stress oxydatif au sein de l’organisme et participe ainsi à la réduction des douleurs articulaires. Son sulforaphane (encore lui !) agit en outre comme un protecteur efficace face aux inflammations des voies respiratoires liées aux agressions extérieures (par exemple la fumée ou la pollution atmosphérique).

6) Une aide formidable pour garder une bonne vision

On entend souvent que les carottes sont bonnes pour la vue. Néanmoins, à l’instar des légumes verts foncés, le brocoli n’est pas en reste. Il contient en effet une forte teneur de caroténoïdes (plus précisément la lutéine et la zéaxanthine) qui sont excellents pour la santé oculaire et la prévention des maladies de l’oeil. En protégeant la macula de la lumière, la lutéine permet par exemple de prévenir la dégénérescence maculaire et rétinienne. Rappelons enfin la composition en bêta-carotène de cette crucifère (à hauteur de 312µg pour 100 g). Ce précurseur de la vitamine A joue en effet un rôle important dans la vision, mais prend aussi soin de la santé de la peau et des muqueuses.

7) Et justement, parlons des effets bénéfiques du brocoli pour la peau !

huile de brocoli
Crédits : iStock

Vous savez sans doute déjà que les vitamines A et C sont très bénéfiques pour le plus grand organe du monde. Le bêta-carotène jouerait notamment un rôle dans la prévention des risques de cancer de la peau. Quant au sulforaphane, il permet de favoriser la réparation des dommages causés à la peau en aidant à sa régénération. Vous pouvez cependant plus directement d’utiliser une huile de brocoli bio pressée à froid sur votre peau et vos cheveux. Anti-inflammatoire, antioxydante, cicatrisante et régénérante, elle lisse et rajeunit la peau tout en la protégeant des effets néfastes des rayons UVA et va permettre de gainer, nourrir et faire briller les cheveux (notamment les cheveux bouclés dont elle réduit les frisottis).

Rappelons une fois encore que la cuisson du brocoli joue un rôle important dans la préservation de ses apports. Il est ainsi préférable de le consommer cru, blanchi ou rapidement cuit à la vapeur pour conserver le plein potentiel de ses vitamines. Une étude scientifique conseillait quant à elle de le morceler soigneusement et de le poêler. Autant d’idées délicieuses pour profiter au mieux de ce légume santé ! Bannissez en revanche la cuisson à l’eau ou au micro-ondes qui lui font perdre tout intérêt nutritif.