in ,

Comment choisir la meilleure place dans l’avion ? 5 conseils clés !

Crédits : iStock
4/5 - (3 votes)

De nombreux voyageurs affluent dans les aéroports pendant la période estivale pour partir en voyage. Et malheureusement, lorsque vous êtes mal installés, ce même voyage peut devenir un véritable calvaire. C’est d’autant plus vrai si le vol dure plusieurs heures, que l’on souffre d’une phobie de l’avion ou encore si l’on voyage en famille. Dans ce genre de cas, il peut être avisé de choisir sa place avec soin dans l’avion. Bien souvent, cette option est en effet possible lors de l’achat du billet, moyennant un prix un peu plus élevé. Mais comment bien choisir son siège en fonction de ses besoins au juste ? Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur la question pour un voyage aussi agréable et confortable que possible. 

Sachez que toutes les places présentent des bénéfices ainsi que des inconvénients. À vous donc de définir vos priorités et de prévoir de quoi vous accommoder des problèmes rencontrés à bord.

1) Quelle place choisir lorsque l’on souhaite dormir dans l’avion ?

Voyager de nuit peut être avantageux avec des enfants, dormir pendant un vol nocturne permettant de faire passer plus rapidement les longues heures en avion. Cela peut aussi devenir une nécessité lorsque le voyage est très long et que l’on sait que l’on devra dormir à bord. Pour les dormeurs, le siège le plus agréable est le hublot. En effet, vous ne risquez pas de vous faire déranger et réveiller par un voisin de rangée qui a besoin d’aller au petit coin pendant votre sieste. En plus, vous disposez d’un accoudoir côté hublot en plus de la vue et vous pouvez caler votre tête sur la paroi. Ainsi, aucun risque donc de glisser et de commencer à baver sur le voisin pendant son sommeil.

Notez toutefois que cette place est très exposée aux UV, car on s’approche de la couche d’ozone, à plusieurs dizaines de milliers de pieds du sol. Le soleil est donc très dommageable à cette hauteur. Pensez donc à appliquer une bonne crème solaire ou à fermer le hublot. En outre, ce n’est pas la place idéale pour aller aux toilettes.

À savoir aussi : les places à l’avant des moteurs sont souvent plus silencieuses. C’est idéal quand on a le sommeil léger.

avion place siège côté hublot
Crédits : iStock

2) Quand on a peur de l’avion, quelle place privilégier ?

Évitez la place côté hublot qui laisse entrevoir la hauteur et les nuages. La place côté couloir est à ce titre plus agréable, d’autant que vous pourrez rapidement vous lever en cas de problème. Statistiquement, sachez aussi que les passagers assis à l’arrière ont plus de chances de survie en cas d’accident. Cela ne guérira pas votre peur de l’avion, mais cela peut peut-être un peu vous rassurer. Par contre, ces sièges ne peuvent souvent pas se baisser, donc ce ne sont malheureusement pas les plus confortables. Enfin, si les turbulences vous effraient ou que vous avez mal au cœur dans l’avion, installez-vous près des ailes. Les places sont un peu plus bruyantes, mais on y ressent moins les vibrations.

3) Pour un voyage en famille, on prend quels sièges ?

Avec des enfants, on peut avoir peur de gêner les autres voyageurs. Il suffit de regarder leurs mines déconfites lorsque vous montez à bord avec un bébé ou des enfants en bas âge… ! Bien souvent, il y a des zones réservées aux familles pour les vols long-courriers. Sinon, prenez les places situées derrière les cloisons qui offrent plus de place. Les enfants peuvent ainsi se lever à leur guise sans gêner les autres personnes. Et comme dit plus haut, un voyage de nuit permet de passer le temps plus vite en dormant. Cela fait gagner quelques heures et le voyage paraît moins long !

avion sièges places
Crédits : iStock

4) Quand on est grand, où peut-on s’asseoir ?

Oubliez l’idée qui consiste à se mettre côté couloir pour pouvoir allonger les jambes ! En effet, cela gêne la circulation des autres voyageurs, du personnel de bord et des chariots. Bref, on peut s’étirer quand on a des courbatures, mais pas laisser les jambes traîner… Alors, que choisir ? Si possible, prenez une place en tête de rangée pour avoir plus de place. Sinon, optez pour les sièges situés vers les issues de secours où l’avant est dégagé. Par contre, ces sièges sont préférablement laissés aux personnes mobiles et réactives, mais aussi souvent qui parlent anglais pour une gestion plus facile en cas de problème. Dernière chose à savoir : dans un Boeing 747, un siège situé sur le pont supérieur sera plus spacieux.

5) Dernières considérations pour un voyage calme

Si les places près des toilettes sont tentantes, sachez qu’elles sont soumises aux allées et venues des autres passagers. Ce n’est donc pas l’emplacement idéal pour dormir en paix pendant un vol de nuit. Les petites vessies peuvent toutefois les privilégier sur un vol court. Enfin, si les bruits et pleurs vous dérangent, évitez de vous asseoir non loin des rangées en début de zone, souvent réservées aux familles !