Fatigue de l’automne : voici les 4 piliers pour garder la forme

astuces contre la fatigue en automne et la dépression saisonnière
Crédits : iStock
5/5 - (2 votes)

En automne, le froid s’installe, et notre moral et notre forme sont en berne ! Il faut dire qu’entre les petits microbes qui nous assaillent, le contrecoup suite à une rentrée survoltée, mais aussi la météo peu clémente et morose (avec toutes ses variations de température), tous les ingrédients sont déjà présents pour que notre santé en prenne un coup. À cela s’ajoutent les journées qui se raccourcissent, un manque d’ensoleillement qui chamboule durement notre horloge interne et nos hormones, ruinant au passage notre cycle de sommeil et la qualité de nos nuits. Il n’est donc pas très surprenant que la fatigue de l’automne se rappelle à nous chaque année. Ne laissez toutefois pas le blues et l’épuisement s’installer ! Découvrez quelques astuces naturelles pour mettre la fatigue automnale KO et attendre l’hiver plus sereinement.

1) Soignez votre alimentation en automne contre la fatigue

Variété de légumes d’automne
Crédits : iStock

Une alimentation saine et équilibrée fournira tous les bons nutriments dont votre organisme a besoin pour aborder les saisons froides avec tonus. Haro donc sur les plats très gras, lourds et salés qui sont certes réconfortants, mais qui plombent aussi la digestion et fatiguent ainsi le corps. Limitez également au maximum les plats industriels transformés, le sucre, la viande rouge ainsi que la charcuterie et l’alcool. A contrario, faites la part belle aux :
-Fruits et légumes de saison (courges, choux, fenouil, pomme, raisin, poire, agrumes, kiwi, carottes…)
-Bonnes protéines (volaille et viandes maigres, algues, oeufs, tempeh, légumineuses, graines germées…) et poissons gras riches en vitamines D (saumon, hareng, maquereau, sardine…)
-Bons acides gras (noix, lin, huiles végétales…)
-Céréales complètes (riz, épeautre, quinoa, sarrasin…)
-Épices qui réchauffent l’organisme et facilitent la digestion (cannelle, gingembre…)

Pensez également à bien vous hydrater avec beaucoup d’eau, mais aussi des infusions énergisantes (ortie, romarin, thym, gingembre, ginseng, guarana…).

2) Une supplémentation pour garder la forme

compléments alimentaires supplémentation nutriments minéraux vitamines
Crédits : iStock

Un complément alimentaire contre la fatigue permettra d’accompagner votre régime alimentaire automnal et vous apportera l’énergie nécessaire pour faire face au frimas. Outre la gelée royale, la propolis ou encore la spiruline, qui peuvent s’ajouter facilement dans vos plats et encas, pensez à la classique cure de vitamine D3 en gélules pour booster votre immunité et votre vitalité. Pensez aussi aux comprimés de fer anti-fatigue, à la vitamine C liposomale (immunisante et stimulante) ainsi qu’au zinc et aux probiotiques pour également booster vos défenses immunitaires. En cas de baisse de moral, pensez aussi au magnésium bisglycinate et aux vitamines B. Toutefois, demandez toujours l’avis de votre médecin traitant avant de faire de l’automédication avec des compléments alimentaires.

3) Faites du sport et prenez soin de vous

sport fatigue transpiration
Crédits : iStock

Le froid, la pluie, le vent et les journées plus courtes peuvent fortement nuire à la motivation de faire du sport. Toutefois, l’exercice physique est essentiel puisqu’il stimule l’immunité, favorise l’élimination des toxines qui encrassent et fatiguent le corps, et facilite la production d’endorphines. Rester actifs est donc un point clé pour le bien-être et combattre la fatigue automnale. Pensez donc à passer au sport en salle ou en tout cas en intérieur pour instaurer ou garder une bonne routine sportive. Le yoga, le fitness et le Pilates se prêtent par exemple bien à l’activité physique d’intérieur. Évitez simplement d’en faire trop tard pour ne pas perturber vos nuits.

En complément, veillez à garder une bonne hygiène de vie et à prendre soin de vous. L’automne-hiver est une période où l’on est naturellement en quête de relaxation et de plaisirs plus cocooning. Alors, aménagez-vous des pauses agréables et dédiées rien qu’à vous. Méditation, sophrologie, dessin, sieste, bain, massage, sauna… tout est bon à prendre pourvu que cela vous détende, vous ressource et recharge vos batteries.

4) Des bains de lumière contre la fatigue en automne

luminothérapie thérapie par la lumière contre la fatigue et la dépression saisonnière
Crédits : Flickr/Daniel Foster

La pratique de la luminothérapie (ou thérapie par la lumière) est connue pour être efficace contre la fatigue et même la dépression saisonnière. Si la fatigue et baisse de moral vous assaille toujours pendant les mois où la lumière manque, il peut donc être bénéfique d’investir dans ce type de lampe que vous pourrez utiliser le matin pour réguler l’horloge interne sans exposition aux rayons UV. Cela inhibera la production de mélatonine (hormone du sommeil) en journée et favorisera la production de sérotonine énergisante.

Toutefois, de bonnes pratiques quotidiennes peuvent parfois suffire à éviter cet investissement. Par exemple, profitez de chaque occasion (réveil matinal, pause du midi, weekend, etc.) pour aller vous balader et prendre un bain de soleil naturel, que ce soit au parc, en forêt ou en bord de mer par exemple. Descendez plus tôt du bus ou métro pour marcher un peu le matin et profiter des rayons solaires ou faites du sport en début d’après-midi. Bref, profitez de chaque minute de soleil au lieu d’hiberner ! Enfin, utilisez une lumière tamisée après 18h et limitez strictement les écrans (et donc la lumière bleue) le soir.

Si ces conseils faciles ne suffisent pas contre la fatigue d’automne, pensez à consulter un professionnel de santé ou demandez conseil à votre pharmacien.


Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Écrit par Julie Vera, experte santé, bien-être et vie pratique

Je suis heureuse de pouvoir conjuguer mon amour du partage avec ma passion pour les remèdes naturels et les produits cosmétiques et ménagers faits maison. Prouver chaque jour que l'on peut prendre soin de soi, de son entourage, de son jardin et de ses animaux en respectant la planète est un vrai moteur et une motivation pour moi.