in

Coup de blues : 10 antidépresseurs naturels pour retrouver le moral

Crédits : iStock
4.2/5 - (4 votes)

Il y a parfois des moments où l’on n’a plus envie de rien, et surtout pas de sourire. Dans ces périodes-là, on a l’impression de se promener avec un petit nuage noir au-dessus de la tête et de ne pouvoir voir le verre qu’à moitié vide. À ne pas confondre avec la dépression, un mal qui s’installe sur la durée et a des répercussions sur la vie quotidienne (concentration, insomnie, irritabilité, idées noires…), la petite déprime passagère s’apparente plus à un petit coup de mou et est notamment très courante en hiver. On peut alors avoir recours à des antidépresseurs naturels pour se rebooster et retrouver le moral tout en douceur. Phytothérapie, aromathérapie, alimentation… Prenez soin de vous au naturel pour chasser votre petit coup de cafard, le tout sans avoir recours à des antidépresseurs !

1) Une alimentation anti-déprime

Crédits : Pixabay/Estefaniardz18

Avant tout, il est essentiel de faire le plein de fruits et légumes pour des apports suffisants en vitamine C et en vitamine B9, toutes deux essentielles dans la régulation de l’humeur et le combat contre la fatigue quotidienne. Faites également en sorte de favoriser les aliments riches en oméga-3 qui contribuent à l’équilibre nerveux. Ne pas consommer assez de bons acides gras peut en effet majorer les troubles de l’humeur. Alors, ne lésinez pas sur les poissons gras (hareng, anchois, sardine, thon, saumon, etc.), l’huile de noix, de lin, de cameline ou de colza ou encore la mâche pour garder la morosité sous contrôle. Enfin, faites aussi la part belle aux aliments riches en tryptophane (dinde, canard, morue, banane, lotte, légumineuses, céréales complètes, etc.). Cet acide aminé est en effet le précurseur de la sérotonine, d’où l’importance d’en inclure dans un régime anti-déprime.

2) Le chocolat

manger du chocolat noir
Crédits : iStock

Toujours dans le thème de l’alimentation, faites-vous plaisir avec du bon chocolat noir riche en cacao. Outre l’aspect plaisir, cet aliment irrésistible est un véritable architecte de la bonne humeur. Riche en antioxydants et en magnésium, il combat l’anxiété et la baisse de moral avec efficacité.

3) Adopter une activité modérée régulière

randonnée marcher marche
Crédits : Pixabay/Silviarita

Activer son corps un peu chaque jour permet de sécréter des endorphines essentielles pour le bien-être du corps et de l’esprit. Et ici, nul besoin de viser l’intensité ou la performance. Il peut s’agir de bouger de manière douce, simplement en marchant rapidement quelques minutes chaque jour pour mettre en route son corps et sa bonne humeur.

4) La rhodiole

rhodiole rhodiola rosea
Crédits : Wikimédia Commons/Sunoochi

La rhodiole (rhodiola rosea) possède naturellement des bienfaits anxiolytiques et antidépresseurs. De nombreuses études ont en effet évoqué son pouvoir anti-déprime, notamment grâce à sa capacité à augmenter la résistance de l’organisme au stress et améliorer l’humeur par la stimulation des récepteurs de neurotransmetteurs comme la dopamine et la sérotonine. C’est pour cela qu’elle compte parmi les plantes médicinales les plus utilisées au monde. Face à une forme légère ou modérée du trouble dépressif, on peut l’utiliser sous forme de gélules ou utiliser la racine en poudre ou infusion.

5) Le griffonia

L5-HTP griffonia plantes déprime moral en berne
Crédits : iStock

Anxiolytiques, les graines du griffonia permettent de booster la fabrication de sérotonine, l’hormone de la sérénité dont le déficit favorise la déprime, voire la dépression saisonnière. Cette plante permet en outre de reprendre le contrôle face aux pulsions sucrées favorisées par les petits coups de mou, mais aussi de restaurer la qualité d’un sommeil perturbé par les baisses de moral. En période de spleen, on peut donc en prendre une gélule, en fin d’après-midi. Il est par ailleurs possible de l’associer à la rhodiole sous la forme d’extraits standardisés mélangés à parts égales (une c.à.c dans un verre d’eau à midi et 17 h pendant un mois).